WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des éleveurs au financement de l'entretien des pompes à  motricité humaine dans la commune de Djibo

( Télécharger le fichier original )
par Tahirou NIGNAN
Université Africaine de Developpement Coopératif (UADC) Cotonou Bénin - Diplome d'Etudes Superieure d'Economie Coopérative (DESEC) 2008
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION

Le Burkina Faso, pays à vocation agro-pastorale, tire l'essentiel de son revenu national des produits de l'agriculture et de l'élevage. Le sous-secteur de l'élevage contribue à hauteur de 12% à la formation du produit intérieur brut (PIB). Les produits de l'agriculture et de l'élevage représentent la deuxième source de devises avec des recettes d'exportation évaluées à 32,1 milliards de F CFA en 2002 (DSDR).

De nos jours, l'élevage, pratiqué par plus de 70% de la population, est de plus en plus considéré comme une alternative pour la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté en milieu rural (MRA, 2004). Malgré cette importance socio-économique, l'élevage reste confronté à certaines difficultés parmi lesquelles l'accès à l'eau. Cette difficulté est consécutive aux aléas climatiques accentuant la répartition irrégulière des pluies dans le temps et dans l'espace. Cet état de fait encourage l'émigration des jeunes et constitue un frein au développement.

L'introduction des pompes à motricité humaine (Pmh) en milieux rural et semi-urbain avait essentiellement pour but d'approvisionner les populations humaines en eau potable. Très vite, ces ouvrages hydrauliques ont fait l'objet d'une compétition entre les populations humaines et animales. Cette situation de concurrence due à la diversité des utilisateurs n'est pas sans conséquences car elle expose ces pompes à motricité humaine à la « tragédie des communs ». Leur pérennité se trouve ainsi compromise, au point qu'il importe de trouver des solutions idoines pour une gestion plus efficace. Ce contexte a inspiré notre mémoire projet dont le thème est « contribution des éleveurs au financement de l'entretien des pompes à motricité humaine dans la commune de Djibo au Burkina Faso ».

L'étude qui est réalisée dans le cadre de la formation conduisant au Diplôme d'Etudes Supérieures en Economie Coopérative (DESEC) s'est appuyée sur deux (02) stages. Le premier a été consacré à l'analyse diagnostic du mode de gestion des pmh et le second a eu pour objet les études de pertinence et de faisabilité de l'idée de projet découlant de l'analyse diagnostic. Dans sa structure, le présent mémoire réalisé au sein du Programme d'Application de la Réforme du Système de Gestion d'Eau Potable en Milieux Rural et Semi-urbain comporte deux parties : la première correspondant à l'analyse diagnostic comprend trois (3) chapitres consacrés respectivement à : (i) la problématique, le cadre conceptuel et méthodologique, (ii) la présentation du milieu d'étude et analyse des résultats, (iii) la synthèse des résultats de l'analyse et l'identification des solutions d'amélioration. La seconde partie quant à elle comprend quatre (4) chapitres : (i) l'étude technique du projet d'action, (ii) l'étude politico-juridique et organisationnelle, (iii) l'étude financière du projet d'action, (iv) les études socio-économique et environnementale, la planification, le suivi et l'évaluation.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.