WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marchés financiers et croissance économique : Impact des bourses de la Zone Franc CFA sur la croissance économique des PAZF à long terme

( Télécharger le fichier original )
par Charles-arthur Londo Pango
ESLSCA ( Ecole Supérieure Libre des Sciences Commerciales Appliquées) - Mastère Spécialisé : Banque-Finance-Assurance 2008
  

sommaire suivant

Mémoire de fin de cycle

Auteur : M. LONDO PANGO Charles-Arthur Master Spécialisé : Banque-Finance-Assurance

École Supérieure Libre des Sciences Commerciales Appliquées (ESLSCA) École Privée reconnu par l'État.

Fondé en 1949.

Tuteur : M. Georges Castel Directeur des études de l'ESLSCA

Thème : Marchés financiers et croissance économique

Sujet : Impact des bourses des Valeurs Mobilières de LIBREVILLE et d'Abidjan sur les économies des pays des deux sous -ensembles de la zone monétaire Franc CFA à long terme.

Résumé

Les États Africains semblent aujourd'hui résolument engagés dans la voie de la modernisation de leurs économies, modernisation rendue nécessaire par le contexte de mondialisation ambiant. L'une des voies qu'emprunte ce processus de modernisation est le marché financier qui, outre le fait qu'il est un instrument de développement des entreprises, impose également aux États et aux entreprises tant des obligations morales et déontologique que des contraintes financières et technologiques. Ces exigences, loin de constituer des obstacles, reflètent plutôt l'allure des défis qui sont ceux des dirigeants Africains d'aujourd'hui et de demain, défis qui du reste peuvent et doivent être surmontés .Les résultats déjà enregistrés jusqu'ici prouvent qu'avec un peu de volonté politique, l'intégration Africaine pourra se faire, les marchés étant l'une des voies les plus prometteuses. Ce mémoire vise à valider l'existence d'un lien entre, d'une part, le développement des activités d'intermédiation financières et le développement économique et, d'autre part une politique monétaire expansionniste et la croissance ; Des nombreux travaux théoriques ont montrés que l'intermédiation financière est susceptible d'avoir des effets positifs sur la croissance. Par leurs capacités d'expertises spécifiques et leur accès privilégié à l'information, les banques sont à même d'assurer un financement optimal des projets d'investissements système financier développé est alors capable de jouer sur la croissance par trois canaux distincts que nous développerons au cours de notre exposé.

Les conséquences du développement de la finance sur le secteur réel dépendent du niveau de développement de l'économie. Un système très développé dans une économie qui l'est moins pourrait être prédateur de ressources. A contrario, un système financier inefficient dans un pays en développement peut perpétuer le sous-développement et plonger le pays dans le cercle vicieux d'un piège à pauvreté.

Quel peut alors être le rôle de l'État ?

Une action de politique monétaire est-elle capables de répondre aux insuffisances des systèmes financiers ?

Quel est le lien entre l'intermédiation financière, la politique monétaire et la croissance ? Comment la politique monétaire est-elle susceptibles de modifier l'évolution à long terme d'une économie ?

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !