WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception d'un systeme d'information de gestion des credits accordés par les institutions financières bancaires : cas de la ville de Bukavu

( Télécharger le fichier original )
par Daddy MUHIRWA ITEGWA
ISP-Bukavu - Licence en Informatique et Gestion  2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

0.1. Problématique

L'entreprise est un système complexe dans lequel transitent de très nombreux flux d'information.

Sans un dispositif de ce flux l'entreprise peut très vite être dépassée et ne plus fonctionner avec une qualité et quantité de service satisfaisante.

L'enjeu de toute entreprise, qu'elle soit de négoce, industrielle ou des services, mémorise, traite et distribue l'information à un temps record.

La banque est donc une institution dont la principale mission consiste à mobiliser l'épargne à la fructifier par des prêts ou crédits qu'elle accorde aux opérateurs qui en éprouve leurs besoins.

Elle peut autrement être considérée comme un endroit où l'on achète et on vend une marchandise qu'on appelle « argent ».

Les épargnants sont libres de retirer leurs économies, mais comme tous ne se présentent pas au même moment lors du retrait, la banque peut donc utiliser une partie du capital constitué pour satisfaire les demandeurs d'argent sous forme des prêts ou des crédits, de cela, il en découle la mise en place d'un système de contrôle et de suivi du circuit des crédits accordés.

Départ la complexité des opérations effectuées par la banque dont notamment le contrôle et les suivies d'octroi des crédits qui causent comme problème de gestion au sein des institutions.

Cependant, nonobstant les avantages incontestables de l'ordinateur, beaucoup d'entreprises congolaises en général, et celles de Bukavu en particulier, n'exploitent pas encore cet instrument de gestion, malgré tout, des grandes entreprises bancaires se trouvent parmi celles qui ne l'utilisent pas.

C'est autour de cette thématique que nous allons réfléchir aux différentes interrogations suivantes :

1. Quelle automatisation dans la gestion de la banque en matière de contrôle et suivi de circuit des lignes des crédits accordés pour palier à ces difficultés soulevées ci- haut ?

2. L'informatisation a-t-elle de l'influence sur la gestion de la banque en matière de crédit et influence-t-elle les décideurs dans la prise des décisions rationnelles ?

Telles sont les questions auxquelles nous devons chercher à répondre à travers nos investigations en vue de trouver une solution aux problèmes posés dans la problématique de notre sujet.

0.2 Hypothèse

Pour mener à bon port nos recherches, nous nous sommes proposés provisoirement une série des réponses plausibles à tester tout au long de notre travail :

1. La conception d'un système d'information serait une solution à quelques problèmes qui se posent dans une banque et faciliterait les consultations régulières, les suivis des crédits, l'établissement des rapports d'octroi et remboursement des crédits.

2. La mise en place d'un système informatique permettra d'analyser les données à un temps réduit ainsi fournir aux décideurs des informations utiles à la gestion de la banque, mais aussi dans la prise des décisions rationnelles à la politique des crédits à adopter.

0.3 Délimitation du Sujet

Compte tenu de la complexité des problèmes liés à la gestion des banques, nous préférerons nous limiter uniquement à l'étude des mouvements des crédits accordés par les institutions financières bancaire et compte tenu de la rareté des institutions financière en caractère bancaire dans la ville de Bukavu, notre centre d'étude ne serait limité au deux banque de dépôt existant dont la Banque congolaise (BC) et la Banque commerciale du Congo (BCDC)

Du point de vue temporel, le présent travail va s'étendre sur une période allant de l'année 2002 en Décembre 2006.

0.4 Méthode et Technique Utilisées

A. Méthodes

Nous nous sommes empruntés une voie pour vérifier nos hypothèses et atteindre les objectifs scientifiques en rapport avec notre thème de recherche.

C'est pour cette raison que nous avons fait appelle aux méthodes ci-dessous :

1° L'analyse documentaire qui nous a permis de comprendre notre sujet et de le situer dans le contexte théorique ;

2° La méthode structuro-fonctionnelle nous a permis de faire connaissance de la structure organisationnelle des banques et le fonctionnement des ses différents services ;

3° La méthode Merise qui nous a permis d'entrée en phase conceptuelle permettant de mettre en place un modèle sur lequel on va s'appuyer et cette modélisation consiste à créer une représentation virtuelle de réalité de telle façon à faire ressortir les points auxquels on s'intéresse ;

4° La méthode comparative nous a permis d'établir une comparaison entre l'analyse une gestion des crédits manuelle et celle informatisée en vue de prendre la décision selon les avantages et inconvénients de chacune.

B. Techniques

1° L'observation directe et participante nous a permis de nous rendre compte des réalités relatives aux flux des crédits accordés par la banque.

2° L'interview nous a permis d'entrée en contact, d'échanger et de discuter avec certaines autorités de la banque ainsi que quelques bénéficiaires des crédits accordés, justifie l'utilisation de la technique

3° la technique documentaire nous a permis d'entrer en contact avec certains manuels scientifiques en rapport avec notre sujet, des ouvrages en matière de gestion, informatique et bien d'autres...

0.5 Choix et Intérêt du Sujet

Dans un travail scientifique, les théories ne trouvent d'intérêt et d'appréciation que lorsqu'on arrive à les localiser dans un champ d'action bien déterminé.

Cette démarche implique essentiellement deux éléments préoccupants dans un objet ou domaine et terrain de recherche.

Partant du constant que la banque occupe une place centrale dans l'économie et à l'amélioration sociale des citoyens, vu les difficultés que traverse les banques dans la gestion de ses crédits accordés, nous avons trouvé mieux d'apporter notre contribution dans l'amélioration du système bancaire.

0.6 Présentation sommaire du travail

Hormis l'introduction et la conclusion, notre modeste travail comprend quatre chapitres dont :

Le premier chapitre porte sur l'approche théorique qui est un cadre purement théorique nous permettant de préparer notre analyse

Le deuxième chapitre quant à lui parle de l'approche analytique qui a consisté à faire une analyse préalable ou les mécanismes du système existant sont examinés.

Le troisième chapitre parle de l'étude conceptuelle. Il s'agit bien de procéder à la formalisation conceptuelle qui traitera de la modélisation du projet informatique pour une bonne préparation à sa réalisation.

Le quatrième et dernier chapitre qui parle du développement du système, consiste à concevoir le système d'information informatisé, à faire le choix d'un langage de programmation pour réaliser notre travail, mais aussi présenter un guide d'utilisateur afin de bien exploiter le programme qui sera mis sur pied.

0.7 Etats de la question

Le choix de ce sujet est motivé entre autre par son originalité.

Dans nos investigations, nous n'avons trouvé aucun travail qui parle de l'informatisation des institutions financières bancaires.

Néanmoins certains auteurs ont essayés d'informatiser certaines activés d'informatisation de compte Courant de l'UBC. C'est le cas de JD. BAZIBUHE Nakahanga dans son travail de fin de cycle de graduat de l'année académique 2003-2004.

0.8 Difficultés Rencontrées

Un travail scientifique comme toute autre action humaine ne saurait être épargné de difficultés.

Tout au long de l'élaboration de notre travail nous nous sommes heurtés aux difficultés liés à l'accès aux données où certaines données nous ont été cachées mais aussi fournir avec un grand retard après plusieurs rendez-vous.

CHAP.I APPROCHE THEORIQUE

I.1 Définition des Concepts

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.