WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'économie du secteur culturel exemple du cinéma français

( Télécharger le fichier original )
par Elie LABORIEUX
UAG - Master1 2010
  

précédent sommaire suivant

III HISTOIRE DU CINEMA

L' économie et le cinéma ont toujours été très proches : l'aspect économique explique parfois même l'histoire ou l'esthétisme de l'image

L'industrie cinématographique nécessite un financement. Or, avec le temps, les manières de produire et distribuer un film ont évolué. À titre d'exemple, durant les années 2000, les frais d'édition d'un film français sont en moyenne de 652 000 €.

Près de 44,7 % de cette valeur sont utilisés dans l'achat d'espaces publicitaires, c'est-à-dire 207 500 € en moyenne. Viennent ensuite les frais de laboratoire qui mobilisent à 31,8 % du budget, et la conception du matériel publicitaire qui coûte en moyenne 51 000 €. Néanmoins, ces valeurs varient selon le nombre de copies du film.

S'étendant à ce jour sur un peu plus d'un siècle, l'histoire du septième art peut se diviser en sept périodes, et chacune d'entre elles, s'étendant sur une quinzaine d'années en moyenne.

De1895 à 1914 Les prémices du Cinéma (7ème Art)

De 1914 à 1929 l'apogée du cinéma muet

De 1929 à 1945 l'Emergence des films parlants

De 1945 à 1960 L'arrivée de la couleur dans des salles obscures

De 1960 1974 L'âge d'or du cinéma d'auteur

De 1974 1989 Le triomphe des superproductions

De 1989 à 2007 Le cinéma sans frontière

3-1 Le cinéma, un art

Le cinéma est souvent considéré de nos jours comme un divertissement. Pourtant il n'en reste pas moins un art à part entière]. La rupture est désormais consommée entre les grosses productions hollywoodiennes et le cinéma d'auteur.

Né en pleine révolution industrielle, le cinéma a été fortement marqué par un souci de rentabilité. Il est devenu un « art populaire » en désirant toujours toucher le plus de personnes, parfois au détriment du côté créatif.

La culture passée n'est plus vivante dans une tradition, mais objet de savoir monumental et de curiosités mondaines et touristiques régulées par les modes.

Les enjeux financiers autour d'une oeuvre cinématographique sont généralement considérables. Cela est dû à la présence d'un grand nombre d'intervenants dans le processus de création d'un film, ainsi qu'aux moyens techniques utilisés, souvent importants.

Une activité économique s'est donc organisée dès les débuts du cinéma pour assurer d'une part la collecte des fonds nécessaires à la production et d'autre part la rentabilisation des investissements. Les résultats au box-office sont donc déterminants d'autant que les recettes des autres médias ( télévision, vidéo ...) sont corrélées au succès en salles.

précédent sommaire suivant