WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

conception et réalisation d'une base de données pour la gestion de facturation à l'office congolais de contrôle direction provinciale du Kasaà occidental.

( Télécharger le fichier original )
par Delvin DIUMI OMOKOKO
Université Notre-Dame du Kasayi  - Diplôme de graduat en informatique de gestion  2009
  

sommaire suivant

0. INTRODUCTION GENERALE

Depuis quelques années le domaine de l'informatique ne cesse de monter à vitesse de croisière. Aujourd'hui il n'y a plus de domaines qui ne fassent usage de cette technologie moderne.

L'informatique constitue un outil d'une importance indispensable car, c'est à partir d'elle, les hommes se servent pour diverses activités entre autre : gestion, télécommunication informatique, infographie, multimédia,... Elle permet en outre les diverses échanges : culturelles, sociales, voir même partage des informations. Cette information peut prendre multiples formes : orale, écrite, gestuelle, sonore, tactile, picturale,... (Information naturelle). Elle nécessite de prime en bord d'être traitée afin de jouer pleinement son rôle.

Dans le domaine informatique, elle constitue la base même car, en elle même l'informatique est définie comme étant "la science du traitement automatique de l'information". Les informations traitées en informatique sont désignées au terme de données.

D'où, un regroupement d'informations structurées et organisées en une certaine logique dans l'outil informatique qui est l'ordinateur et permettant d'être modifiées, consultées ou encore d'être supprimées normalement est désigné au terme de "base de données"1(*).

Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et en particulièrement dans le domaine de la gestion. Actuellement elles sont au coeur des entreprises.2(*)

Cependant, celui qui désire s'informer aisément, retrouver une ou plusieurs données correspondant à une demande donnée, la dite demande qui peut être formulée sous forme des requêtes : raison pour laquelle toute organisation ou individu dans la limite du possible est sensée doter d'un répertoire fiable ou elle (il) peut puiser en temps réel et record des données qui pourront satisfaire à ses divers besoins.

En tant que gradué en informatique de gestion, nous avons opté le traitement automatique de l'information à l'Office Congolais de Contrôle pour la gestion de la facturation par approche base de données pour permettre celui-ci de se libérer des tâches répétitives fastidieuses qui se produiront devant lui.

0.1. PROBLEMATIQUE

De même que les clients dans un marché constituent la raison d'être des vendeurs, la facturation constitue la preuve de paiement et détermination des valeurs à payer.

L'entreprise est donc contrainte de bien conserver toutes les informations ayant trait à la facturation afin de fournir des statistiques fiables à toutes les informations.

Les questions auxquelles l'on peut être confrontée sont sans doute les suivantes :

· La connaissance du nombre exact des factures établies à une date donnée est-elle nécessaire ?

· Est-il facile d'accéder à une facture concernant un importateur (opérateur économique) ?

Compte tenu de ces questions, notre hypothèse consiste donc de mettre en place une base de données pour que la gestion de la facturation s'effectue avec un maximum de sureté.3(*)

0.2. CHOIX ET INTERET DU SUJET

Ce travail a double intérêts : intérêt théorique et intérêt pratique dans le sens qu'il permet :

· A toute entreprise facturant les produits importés d'avoir un modèle de gestion envue d'optimiser son temps et ses moyens pour gérer la facturation automatiquement par l'ordinateur.

· De découvrir ce que nous avons pu acquérir tout au long de notre premier cycle d'études universitaires en informatique de gestion4(*).

0.3. DELIMITATION DU TRAVAIL

Nous avons préféré mener notre étude à l'Office Congolais de Contrôle. Ce dernier est un organisme public d'évaluation de la conformité. Direction provinciale centre Kananga. La durée à laquelle nous avons effectué notre étude fut alternativement de l'année académique 2008 - 2009.

0.4. METHODE ET TECHNIQUES UTILISEES

Toute oeuvre scientifique est utile d'être bien fait, certainement avec une certaine logique et un certain ordre. Pour y réaliser il est toujours important de faire le choix des méthodes et techniques à utiliser afin de produire un bon résultat5(*).

0.4.1. METHODE UTILISEE

La méthode MERISE (Méthode de Réalisation Informatique pour les Systèmes d'Entreprise), qui est une méthode de conception et de développement de système d'information qui a été d'une utilité grandiose par l'étape conceptuelle.

0.4.2. TECHNIQUES UTILISEES

a) La technique d'interview

Cette technique nous a permis d'obtenir les informations en-tête - à - tête avec certains responsables des services concernés. C'est une technique que l'on peut qualifier d'interactive.

Quelques questions que nous avons posées sont les suivantes :

Q/Quels sont les objectifs poursuivis par l'OCC ?

R/ - Aider l'Etat à juguler la fraude fiscale et à maîtriser la balance de paiements extérieurs par le contrôle des prix ;

- Rassurer les importations, les exportations et les assureurs ainsi que les fournisseurs de la qualité, de la quantité, de la conformité et du prix réel des marchandises et produits.

Q/ Comment est- ce qu'un importateur intervient au bureau facturation de l'OCC ?

R/ Un importateur intervient dans ce bureau lorsqu'il veut déchargés ces produits importés afin d'avoir une autorisation et une couverture de les étaler sur le marché.

Q/ Quels sont les différents documents qui circulent dans le bureau facturation de l'OCC?

R/ - Billet de détermination des valeurs à l'importation ;

- Facture.

b) La technique documentaire

Cette technique à consister à la consultation des ouvrages, des revues scientifiques, des sites Web, ainsi que des notes de cours pour recueillir des informations relatives à notre travail (voir bibliographie).

c) La technique d'observation

Elle nous a aidés d'obtenir les informations utiles en observant la façon de travailler des agents et comment les informations circulent dans les différents services.

0.5. CANEVAS DU TRAVAIL

Hormis l'introduction générale et la conclusion, le présent travail est subdivisé en quatre chapitres répartis de la manière suivante :

· Chapitre 1 : Généralités sur les bases de données ; ce chapitre parle de

quelques concepts sur les bases de données.

· Chapitre 2 : Analyse préalable ; cette partie est consacrée à la structure de

l'Office Congolais de Contrôle, son analyse et la critique de

l'existant.

· Chapitre 3 : Modélisation des données ; Consiste à la description des

différentes étapes conceptuelles.

· Chapitre 4 : Réalisation et implémentation ; c'est la dernière étape du

travail qui consiste à finaliser le travail en mettant en place un

modèle de gestion sous forme de progiciel.

* 1. Laurent Audibert, Base de données et langage SQL (http://laurent-audibert.developpez.com/cours-bdd)

* 2. Idem.

* 3. CT. KAFUNDA., Initiation à la recherche scientifique, G2 INFO/UKA 2007 - 2008.

* 4. CT. KAFUNDA., Initiation à la recherche scientifique, G2 INFO/UKA 2007 - 2007.

* 5. Idem.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !