WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Déterminants socio-culturels de la persistence de l'excision à  Pira (Bénin)

( Télécharger le fichier original )
par Fabien Affo
Université de Lomé (Togo) - DES 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B- Collecte  des données

1- La sélection et recrutement des enquêtrices

Compte tenu de l'importance et de la sensibilité de l'étude, nous avons recruté trois enquêtrices de niveau licence d'Université.

La sélection s'est effectuée en deux étapes :

- dans un premier temps, nous avons procédé à une sélection des enquêtrices sur dossier suivant les critères ci-après : le sexe, le diplôme, les langues nationales parlées et l'expérience professionnelle.

- dans un second temps, les candidates présélectionnées ont subi un entretien oral pour connaître leur disponibilité immédiate, leurs connaissances des exigences de travail de terrain et enfin pour vérifier les informations contenues dans les curriculum- vitae.

Sur les neuf (09) dossiers reçus, trois (03) ont été finalement retenues. Il s'agit des arrondissements d'Atokolibé, de Pira et de Koko.

2- La formation des enquêtrices

Elle a durée deux (02) jours et a permis aux enquêtrices de se familiariser avec les outils et de maîtriser les différents concepts qui y sont contenus.

Des traductions en langues locales ont été faites, notamment celles qui sont surtout parlées dans les localités à sillonner. Aussi, des jeux de rôle ont-ils été organisés. Tout ceci a été appuyé par le manuel d'enquêteur élaboré pour la circonstance.

3- Prétest des outils

Les outils ont été testés sur le terrain par les enquêtrices dans les quartiers autres que ceux retenus pour l'enquête. Il a permis d'identifier les questions mal formulées, de les corriger, d'apprécier la durée d'un entretien et de familiariser les enquêtrices avec la technique retenue pour la sélection des ménages et celle proposée pour le choix des enquêtés dans les maisons.

4- Sélection des cibles

4-1 Identification des ménages 

Pour identifier les ménages, la méthode des itinéraires couplée à celle des pas fut utilisée.

Dans chacun des quartiers abritant une clinique retenue, celle-ci est considérée comme le point de repère.

Ainsi, toutes les rues débouchant sur la clinique sont numérotées de 1 à X. Un tirage aléatoire est fait et cela a permis de retenir l'ordre de passage dans ces rues.

Dans la première concession de la rue N° 1, un ou une enquêté(e) peut être tiré(e). A la fin, l'enquêteur saute les deux concessions qui suivent directement la première et prend son prochain enquêté (e) dans la 3e concession et ainsi de suite.

A la fin de la première rue, l'enquêteur recrute ses enquêtés (es) dans les autres rues suivant l'ordre ultérieurement retenu.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net