WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de financement du secteur agricole dans la province du Sud kivu

( Télécharger le fichier original )
par Safanto LUKENDO BULONGO
Université Ouverte Campus de Bukavu - Licence en Gestion et Administration des Projets 2008
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR UNIVERSITAIRE ET RECHERCHE SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE OUVERTE

CAMPUS DE BUKAVU

DEPARTEMENT DE SCIENCES DE
L'ENVIRONNEMENT

U.O.

B.P. 2424 BUKAVU

PROBLEMATIQUE DE FINANCEMENT DU

SECTEUR AGRICOLE DANS LA PROVINCE

DU SUD KIVU

Mémoire présenté pour l'Obtention du Diplôme de Licence en Administration et Gestion des Projets.

Par Mr Safanto LUKENDO BULONGO

E-mail: luksafanto@yahoo.fr

Tél: + 243 812310288; + 243 998666992

Dirigé par Maître SADIKI BYOMBUKA Maître en Economie et Finances Publiques Maître en Gestion de Projets.

Année Académique 2007 - 2008

DEDICACE

A vous mes Parents, Mwalimu ISAYA WISSOBA BULONGO et Jeannette NAMAVU, pour tant d'efforts consentis pour éducation.

A toi MIGANI BINTI MUGANZA, mère de mes enfants, pour tant de patience, d'endurance et d'encouragement pendant les moments les plus difficiles de mes études de licence ;

A mes enfants Ibrahim Mwenebatu Bin Bulongo, Marie Louise Bwiséélelo Binti Bulongo et Josué Wenga Bin Bulongo, pour avoir connu des durs moments suite à mes études ;

A la famille Jean Bosco Muhigirwa pour son soutien tant moral, matériel et financier,

A tous mes frères, soeurs, oncles, tantes, neveux, nièces et amis, A tous ceux qui me sont chers,

A tous ceux qui luttent contre la pauvreté et la faim dans le monde, Je dédie ce travail.

Safanto LUKENDO BULONGO

REMERCIEMENTS

« Invoques-moi, je te répondrai et je t'apprendrai des choses que tu ne connais pas ! » Jérémie 33 : 3

Merci Seigneur pour nous avoir accordé la grâce d'accomplir notre devoir de terminer nos études de licence ;

Notre gratitude s'adresse principalement au C.T. Maître SADIKI BYOMBUKA pour avoir accepté de diriger ce travail, pour s'être toujours disponibilisé, nonobstant ses multiples occupations ;

Nous restons reconnaissant envers tout le corps enseignant et administratif de l'Université Ouverte/Campus de Bukavu, qui a été à notre service durant notre formation ;

Grand merci à l'équipe CENADEP et plus particulièrement à Baudouin Hamuli, Justin Kangwenyenye, Cyprien Birhingingwa, Manuel W., Bralima Zihalirwa, et Philémon Chikuru pour le soutien nous accordé ;

A Darius wakilongo, Jordan Emmanuel, Eustache Basilwango, Moke Wissoba, Blaise Wissoba, Wenga Wissoba, Bitanga Wissoba, Bitungwa Wissoba, Manyumba Wissoba, Wabiwa Wissoba, Bilemanga Wissoba, Balongelwa Wissoba et Mitila Bulongo, Muganza Démétrion, Baboyena, Marie Bisungwa, Gisèle, Maman Jeanne Wabiwa, la famille Lameck, la famille Dieudonné, la famille de Mama samy, la famille Birhingingwa, Mukupi Kamalebo, Louis Nganwa, Saïdi Sango, Sueli Menga, Kicha Byatomwa pour leurs encouragements.

Merci à nos grands amis du club de six, Dominique Musombwa, Thomas Wilondja Ikemo, Franklin Kabusimbi, Dieudonné Wema, Jeanpy Wilondja, Seraphine Masini, Fifi Kikukama, Cecile, Mapasa pour les sages conseils.

Enfin, nous adressons nos sentiments de gratitude à nos camarades et compagnons de lutte avec qui nous avons enduré pendant ce cycle de licence, notamment John Mulungula, Kayeye, Justin Mutarushwa, Dogo, Bisimwa, Dénis, Bahati, Alexis, Guillaumes, Heradi, Pitchen, Eustache, Ezekiel.

Que ceux qui ne sont pas repris sur cette page sachent que nous les portons au fond de notre coeur.

SIGLES ET ABREVIATIONS

BM : Banque Mondiale

CILSS : Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la

Sécheresse dans le Sahel

COOPEC : Coopérative d'Epargne et de Crédit

DSCRP : Document des Stratégies de Croissance et de

Réduction de la Pauvreté

FAO : Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et

l'Agriculture

FECOPS : Fédération des Coopératives pour la Promotion

Sociale

FMI : Fonds Monétaire International

FPM : Fonds de Promotion de la Microfinance

GAMF : Groupe d'Acteurs de Microfinance

IMF : Institution de Microfinance

PADECO : Programme d'Appui au Développement

Communautaire

PAIDEK : Programme d'Appui aux Initiatives de

Développement Economique au Kivu

PASMIF : Programme d'Appui au Secteur de la Microfinance

PIB : Produit Intérieur Brut

PLD : Pain pour Les Déshérités

PPTE : Pays Pauvres Très Endettés

RD.Congo : République Démocratique du Congo

SDF : Système Financier Décentralisé

SIKASH : Syndicat d'Initiatives de Kasha

TGD : Tous pour le Genre et le Développement

UWAKI : Umoja wa Wakinamama wa Kivu

iv

RESUME DU TRAVAIL

La lutte contre la pauvreté et la faim a toujours été à l'ordre du jour aux rencontres réunissant les dirigeants du monde contemporain. C'est dans cette optique qu'il a constitué le premier Objectif du Millénaire pour le Développement, lors du sommet du millénaire réunissant les dirigeants des nations en septembre 2000.

La RD Congo est reconnue pays aux potentialités naturelles inouïes mais avec une population très pauvre. Ainsi, sans honte, elle se bouscule toujours pour l'occupation d'une place de choix dans le rang des pays pauvres et très endettés. Les efforts fournis pour son éligibilité aux mécanismes PPTE (pays pauvres très endettés) en disent plus.

Cette situation ne laisse pas vide d'imaginations ceux qui veulent bien se moquer de la RD Congo. Certains disent : « Le congolais meurt de faim mais il est enterré dans la richesse ». A l'origine de tout ceci, figure entre autres, le mauvais choix des options prioritaires touchant la vie de la nation. La considération dont jouit le secteur agricole de la part des dirigeants politiques en est une illustration.

Le présent travail qui cherche à examiner l'apport réel de ces différents acteurs financiers au secteur agricole au Sud Kivu en terme de crédit agricole et subventions de l'Etat aux agriculteurs pour lutter contre la pauvreté et la faim mais également des stratégies efficaces de financement du secteur agricole au Sud Kivu ; s'est proposé les hypothèses suivantes : (1) Le volume de financement alloué au secteur agricole au Sud Kivu en terme de subvention publique et de crédit de la part les différents acteurs financiers est très faible pour lutter contre la pauvreté et la faim au Sud Kivu ; (2) L'agriculture contractuelle constitue une stratégie appropriée pour le financement du secteur agricole au Sud Kivu.

Après analyse et interprétation des données de terrain, nous avons trouvé nos apaisement à travers le constat fait selon lequel, le Sud Kivu, une zone aux potentialités agricoles énormes, aux acteurs financiers émergeants et diversifiés et à une population engagée pour l'agriculture se trouve, hélas, exposées à des crises alimentaires graves suite à sa dépendance alimentaire vis-à-vis de l'extérieur consécutive au fait que le secteur agricole bénéficie d'un faible financement en terme de crédit et subvention publique.

L'organisation du marché de produits agricole de manière à permettre aux petits exploitants agricoles à produire en quantité et en qualité mais surtout à vendre, dès la récolte, à un prix si pas mais proche de celui de la période de soudure tout en étant payé d'avance, exige l'intégration, dans le mode de financement du secteur agricole, du système d'agriculture contractuelle du modèle multipartite.

sommaire suivant