WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des interactions de mélanges (polymères biodégradables/principe actif) obtenus par différentes méthodes de préparations

( Télécharger le fichier original )
par L'hachemi AZOUZ
Université A/Mira-Bejaia - Magister 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.5.2.3. Application dermato-thérapeutique de poly(D,L-acide lactique)

La dermatologie est une partie de la médecine qui étudie et soigne les maladies de la peau et ses anomalies inesthétiques. Les formes galéniques classiques appliquées sur la peau peuvent pénétrer à travers la stratum corneum et les follicules pileux sans distinction. Des maladies associées aux follicules pileux peuvent apparaitre, comme acné vulgarise qui est due principalement à un disfonctionnement des glandes sébacées situées à la base des follicules pileux de la peau.

Des micro et nanoparticules ont été étudiées pour le traitement dermatologique depuis des décennies et certains de ces formulations sont déjà commercialisés. Plusieurs types de particules sont actuellement utilisées comme vecteurs de principes actifs pour des applications topiques, à savoir liposomes modifies, nanoparticules lipidique solides et des polyesters biodégradables comme PLA, PLGA et PCL. Les nanoparticules sont très intéressantes pour des applications dermatologiques à cause de leur tendances a pénétrés et à s'accumulers dans les orifices des follicules pileux de la peau. C'est pourquoi les nanoparticules ont été proposées pour la délivrance spécifique de médicaments vers les structures pilosébacés (F. Rancan, 2009). L'application des particules chargées de principes actifs dans les traitements dermatologiques implique la réduction des voies transépidermales et l'augmentation de la concentration en principes actifs dans les follicules pileux (J. Lademann, 2008). Cette accumulation préférentielle implique une amélioration de l'effet thérapeutique des principes actifs dans la dermatologie, en

particulier, dans la thérapie des maladies associées aux follicules pileux de la peau (F. Rancan, 2009). En effet, le dépôt de particules dans les follicules pileux assurent une libération prolongée de principes actifs, ce qui permet la réduction de la dose et d'éviter l'administration répétée de médicaments (M. Schäfer-Korting, 2007).

Rancan et al. (F. Rancan, 2009), ont étudié la convenance des nanoparticules à base de poly(D,L-acide lactique) comme un vecteur pour la vectorisation transépidermale de principes actifs. Pour se faire, deux types de nanoparticules de PDLLA ont été utilisées : des particules de 228 nm de diamètre chargées avec rouge de nile (NR_PDLLA_228) et des particules de 365 nm de diamètre chargées avec la coumarine-6 (Coum_PDLA_365). Rouge de nile est choisi à cause de son émission dans le spectre du visible où la peau présente une faible auto-fluorescence et la coumarine-6 est choisi à cause de sa haute fluorescence.

Le profile de pénétration des nanoparticules de PDLLA dans les follicules pileux de la peau chez l'homme, la libération du colorant incorporé et la perméation du colorant dans l'épiderme et la structure pilosébacé ont été étudiés.

Les nanoparticules de PDLLA (30 000 g/mol) ont été préparées par la méthode d'émulsion huile/eau suivie de l'évaporation du solvant. La peau humaine a été obtenue, après 24 heures après excision chirurgicale, à partir des volontaires en bonne santé subissant une chirurgie plastique. Des colorants fluorescents ont été incorporés dans les particules de PDLLA dans le but de faciliter la détection microscopique des particules, comme les composés lipophiles modèles pour l'étude de la libération des substances incorporés d'une part, et leur diffusion hors des particules ainsi que leur rétention dans les différents compartiments de la peau, d'autre part.

Rancan et al. (F. Rancan, 2009), ont trouvé que des particules de PDLLA se sont accumulées préférentiellement dans les follicules pileux, tel que, approximativement 50 % des follicules pileux analysées sont occupées par les particules de PDLLA. Dans 12-15 % des follicules pileux, les particules de PDLLA ont pénétrées dans l'infundibulum et ont été également observées dans l'entrée des glandes sébacés. L'accumulation des particules dans les follicules pileux a été accompagnée par la libération des colorants dans l'épiderme viable et leur rétention dans les glandes sébacés pour 24 heures. Le test de libération in vitro des colorants dans un système biphasique, consistant à un solvant organique lipophile et une solution tampon, a été effectué. La cinétique de libération de rouge de nile et coumarine-6 à partir des particules de PDLLA a montrée une libération rapide dans la phase organique suivi par un plateau après environ 16 heures (figure 53).

La libération rapide de NR et Coum-6 à partir des nanoparticules de PDLLA après contact avec le solvant lipophile peut être due à la partition des colorants entre le noyau lipophile des particules et le solvant lipophile ainsi que la dissolution de polymère dans la phase lipophile. Par contre la libération lente des colorants à partir des particules dans la phase aqueuse est due à l'hydrolyse de polymère et à l'érosion des particules. La concentration locale élevée atteinte par les nanoparticules accumulées dans la tranche de la peau et les conduites folliculaires pourrait donc favoriser l'agrégation des particules dénaturées.

Temps (heure)

Figure 53. Libération in vitro de nile rouge (NR) et coumarine-6 (Coum-6) à partir des particules de PDLLA
dans un système biphasique (hexane/solution tampon).

En conclusion, la formation des agrégats de particules, qui sont observés dans le test in vitro et in vivo, suggère que les particules de PDLLA, à la différence des particules solides stables comme les nanosphères de polystyrène, ne s'accumulent pas seulement, mais aussi se déstabilisent et libèrent son contenu en colorant tout et en formant des agrégats dans les conduites des follicules pileux. Par conséquent, les particules de PDLLA peuvent être des candidats idéals pour la conception des systèmes de vectorisation de médicaments dans le but d'assurer le ciblage de principes actifs dans les follicules pileux (F. Rancan, 2009).

En résumé

Ce deuxième chapitre bibliographique nous a permis de décrire le concept général de la vectorisation de principes actifs au moyen des polymères et en particulier, ceux à caractère biodégradable. Nous avons décrit les différents systèmes ainsi que les différentes architectures et les types de polymères exploités dans le domaine de la vectorisation de médicaments. On a pu constater que dans la plupart des cas, il s'agit de copolymères à bloc et que les architectures griffées sont assez peu nombreuses. Enfin, nous avons clôturé ce chapitre par quelques exemples d'applications récentes de poly(D,L-acide lactique) (PDLLA) dans le domaine pharmaceutique, en particulier dans le domaine de vectorisation de médicaments. On a pu constater que le PDLLA est très utilisé comme vecteurs de médicaments grâce à ces propriétés de biodégradabilité, biorésorbabilité et biodisponibilité. On a constaté, également, que le poly(D,L-acide lactique) peut être utilisé comme homopolymère ou sous forme d'un bloc copolymère amphiphile (ex. PLGA, PDLLA-PVP ...).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy