WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Audit de gestion des exploitations maraà®chères du périmètre maraà®cher de Houéyiho(Cotonou) dans un contexte de changement climatique

( Télécharger le fichier original )
par Berenger Gnanglè
Université polytechnique et Internationale du Bénin - DTS(Bac+3) en sciences de gestion option audit contrôle de gestion et fiscalité 2009
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Méthodologie

Cette section regroupe deux paragraphes : la zone d'étude et les méthodes.

Paragraphe 1 : Zone de l'étude

La culture maraîchère se rencontre dans plusieurs quartiers de villes, mais est très concentrée dans les zones proches des marchés de consommation des légumes où les groupes de producteurs opèrent en coopératives. Il existe 15 grands périmètres maraîchers à Cotonou. Ces sites sont permanents avec un bon entretien des superficies occupées. Les maraîchers de ces sites produisent en permanence des légumes (exotiques et locaux). Ils travaillent de façon efficiente et ont une bonne maîtrise des intrants utilisés, des techniques culturales (rotation, assolement). Ces maraîchers sont des agriculteurs professionnels qui développent des stratégies pour rendre compétitive leur activité agricole. Ils bénéficient de l'assistance des agents du Centre Régionale de la Promotion Agricole (CERPA) du secteur de Cotonou, de l'Agence Béninoise pour l'Environnement (ABE) et des ONG. Il faut signaler que la plupart des périmètres sont localisés aux abords de la mer sur des sols pauvres. Dans le même sens, la production végétale la plus en vue est le maraîchage intensif qui se pratique sur 8 grands sites situés au coeur de la ville et concentrant 87,90% des superficies et 86,87% de producteurs. Les sites les plus importants sont les suivants :

v Houéyiho : occupé depuis 1972 avec 15 ha soit 41,84% avec un effectif de 334 producteurs (59% du total).

v Cocotiers : occupé depuis 1982 avec une superficie de 4 ha soit 11,5 % avec 27 exploitants soit 4, 76,%

v ONEPI : occupé depuis 1980 sur 2,5 ha avec 42 producteurs (7,40%).

Ces trois sites concentrent 60% des terres avec 71% des producteurs sur une Superficie Agricole Utile (SAU) comprise entre 449 et 148 m2 par exploitation. Les autres sites sont : Kouhounou, Agla, Gbégamey, Cadjèhoun et champ de tire concentrant 10 ha soit 27,90 % avec un effectif de 90 maraîchers soit 15,87 % dont le plus ancien est le site de Gbégamey. A ces différents sites, s'ajoute celui de Novotel de près de 25 ha qui est une occupation récente. Au total, 35,85 ha de SAU disponible sont exploités par 567 producteurs soit 632 m² en moyenne. Généralement avec la périphérie, cette superficie est de 856,93 m² avec un écart type de 748,16 m² et un coefficient de variation de 87,30 %, ce qui montre une forte variabilité de Surface Agricole Utile (SAU) disponible entre la pleine agglomération et la périphérie. En moyenne, les cultures maraîchères occupent 226,7 ha par an avec une variation de 86,66 ha et un taux d'accroissement annuel de 9,4 %. L'agriculture urbaine produit en moyenne 6.523,95 tonnes de légumes avec une variation de 2.592,28 tonnes par an. Le taux d'accroissement est de 96,9 %. Généralement avec la périphérie, cette superficie est de 856,93 m² avec un écart type de 748,16 m² et un coefficient de variation de 87,30 %, ce qui montre une forte variabilité de SAU disponible entre la pleine agglomération et la périphérie. Parmi les périmètres le plus important est celui de Houéyiho qui couvre une superficie de quatorze (14) hectares initialement répartis également entre les exploitants en raison de 1200 à 1500 m2. C'est une ancienne zone d'habitation qui est devenue dangereuse du fait de la proximité de l'aéroport international Cardinal Bernard Gantin du Bénin qui compte de nos jours trois cent trente quatre (334) maraîchers. Il a été créé en 1972 en réponse à la volonté de l'Etat de rassembler tous les maraîchers de Cotonou.

A- Situation géographique et structure du périmètre maraîcher de Houéyiho

Le maraîchage étant une activité très exigeante en eau, l'exploitation enquêtée est située à proximité des marécages, des bas fonds ou des points d'eau. Ceci en facilite la pratique car l'arrosage constitue la tâche principale et la plus harassante de cette activité. Le périmètre visité est le type : exploitation individuelle. Parmi les chefs d'exploitation, il y a des professionnels, des retraités, des femmes de maraîcher, des enfants en situation difficile. La production consiste en un ensemble d'opérations nécessaires et cohérentes avant, pendant et après le semis. Il s'agit de :

v la confection des planches ;

v l'apport des engrais organique et chimique ;

v La mise en pépinière ;

v Le repiquage ou non car il existe des cultures semis directes comme la carotte ;

v L'arrosage.

Les principaux légumes cultivées sur le site sont présentées dans le tableau 1 :

Tableau n° 1 : Principales cultures pratiquées sur le périmètre de Houéyiho

Groupes

Dénomination courante

Noms Français

Noms scientifiques

Légumes feuilles

Gboma

Amanvivè ou alomangbo

Avounvo

Fotètè

Aubergine Africaine

Vernonia

Célosie

amarante

Solanum aéthiopicum

Vernonia amygdalina

Célosia argentea

Amarathus hybridus

Légumes importées

Salada

Laitue

Persil

Chou

Concombre

Poivron

Courgette

Melon

Aubergine

Lactuca sativa

Petroselium sativum

Brassica oléracea

Cucumis salivus

Capsicum annuum

Cucurbita pepo

Cucumis melo

Solanum melongena

Racines et tubercules

Ayomassa

Carotte

Navet chinois

Oignon

Radis

Poireau

Betterave

Daucus carota

Brassica rapa

Allium cepa

Raphanus sativus

Allium porrum

Source : Enquêtes de terrain, 2009.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.