WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact des ouvrages de génie civil sur l'environnement: cas de la décharge finale des déchets de la ville de Bangui


par Stephane KODYBELET
Universite de Bangui - DIT 2011
  

précédent sommaire

6.1.5- Gestion des risques et protection de l'environnement humain

6.1.5.1- Mesures de sécurité

Des mesures de sécurité nécessitent d'être élaborées à fin de bien entretenir le nouveau site de la décharge:

- toute personne travaillant dans le nouvel site de la décharge reçoit une formation spécifique en matière de sécurité relative au code de travail,

- le nouveau site de la décharge doit être entretenu aussi régulièrement que possible par des consignes de « sécurité » et une surveillance en permanence des différents équipements du site,

- un arrosage quotidien doit être assuré.

- Désherbage des voies de circulation de la décharge

- toutes les opérations effectuées dans le site sont conformes aux consignes de sécurité et aux signaux d'interdiction,

Limitations d'accès au site du projet

Les camions sont habilités à pénétrer dans la décharge contrôlée et sous réserve que le chauffeur se conforme :

- Aux consignes en vigueur dans le site,

- Aux instructions données par le responsable « Sécurité »,

- Que la circulation du véhicule se fasse uniquement à la vitesse prescrite,

- Le respect des plaques de signalisation routière est obligatoire.

Les moyens de secours utilisés proviennent des sources habituelles, à savoir :

- L'ambulance

- La « Protection Civile »

- Le « croix rouge »

- Etc.

Programme de gestion des risques

Les mesures communes préconisées à tous les postes de travail seront les suivants :

- Pour la sécurité des employés, il sera impératif la portée des vêtements spéciaux et des chaussures de sécurité ;

- Manipuler les outils avec précaution en se protégeant les mains, les yeux et les voies respiratoires (port des gants, lunettes et masques).

6.1.5.2- Plan de mesure d'urgence en cas d'accident

La sécurité contre les accidents du travail et la sécurité contre les incendies sont à exiger lors de la mise en exécution de la décharge :

- Sensibiliser les employés en ce qui concerne le respect des consignes de sécurité, ainsi que le maintient de la propreté ;

- Interdire de fumer dans le périmètre de la décharge ;

- Conduite des engins (camions, compacteurs, chargeuses...) par le personnel habilité ;

- L'installation électrique doit être conforme aux normes RCA, sa maintenance sera assurée par un électricien qualifié ;

- Formation du personnel sur les risques de l'installation et sur le fonctionnement de la décharge ;

- Formation du personnel aux premiers secours et aux mesures à prendre en cas de sinistre ;

- Affichages des consignes de sécurité et de surveillance en place sur l'exploitation, avec indication des numéros de téléphone utiles (médecin, hôpital, pompiers, police, communes).

Conformément à la réglementation aux mesures d'hygiène, l'installation disposera de :

- Des installations sanitaires répondant aux prescriptions du Code de travail ;

- Construction d'un bâtiment avec sanitaires et vestiaires, comprenant une boite de pharmacie de secours pour les premiers soins ;

- Une salle de réfectoire pour les membres du personnel désirant prendre leur repas sur place.

Néanmoins, il est strictement interdit de boire et de manger dans le reste de la décharge.

- Mise en oeuvre de dispositif de détection d'incendies ;

- Un nombre suffisant d'extincteurs sera disposé et prêts à l'emploi.

CONCLUSION

Le sous projet de la décharge finale de Kolongo est nécessaire pour l'amélioration du système de gestion des déchets solides dans la ville de Bangui, et pour l'amélioration de la santé et de la qualité de vie de la population.

Le choix du site de la décharge a été fondé sur les justifications suivantes :

1. Actuellement le site est utilisé comme décharge sauvage des déchets ménagers

2. Le caractère urgent du PURISU a obligé la Mairie de Bangui de fournir un site pour la décharge lui appartenant

3. La décharge finale de Kolongo est provisoire. Sa durée de vie est de 3 ans seulement

4. La situation géographique du site (pas loin de la ville) est bien appropriée au circuit de collecte des déchets et aux dépôts de transits, tout en permettant la réduction des coûts de transport.

En effet, les avantages de cet aménagement se manifestent sur différents aspects. De point de vue économique, ce sous projet encouragera la création d'entreprises privées spécialisées, la création d'emplois directs et indirects dans les domaines de la collecte, le transport, et l'enfouissement des déchets et l'optimisation des coûts de gestion des déchets à travers l'organisation du système de collecte et de transport.

De point de vue environnemental, une large part des activités du projet vise la préservation des ressources en eau et en sols de la pollution par les déchets solides, la réduction des émanations de mauvaises odeurs générées, que ce soit par les dépotoirs sauvage ou par l'incinération anarchique des déchets et l'amélioration de l'état des ouvrages d'assainissements (qui sont actuellement bouchés par les déchets ménagers).

De point de vue social, ce projet participera à l'élimination des impacts négatifs constatés dans la situation actuelle, en ce qui concerne les odeurs et la dégradation du paysage aux alentours des dépotoirs sauvages. Les habitations à proximité assisteront alors à une amélioration des conditions environnementales de leur région et par conséquent le développement de leur qualité de vie.

Afin d'assurer un développement durable et atteindre les objectifs escomptés par ce sous projet, il est nécessaire de prévoir l'élimination de les impacts négatifs possibles.

Le respect et la mise en place du plan de gestion environnemental et social détaillé dans ce rapport, représente l'outil principal pour la préservation de l'environnement naturel et social dans la région du projet.

Les mesures techniques préconisées devront être renforcées par l'implication de tous les intervenants directs et indirects dans la réalisation de la décharge finale de Kolongo, ainsi que la sensibilisation et l'information de la population locale sur l'importance de la protection de l'environnement.

Bibliographie

? Rapport APD de gestion des déchets solides dans la ville de Bangui (AGETIP - 2008)

? Schéma Directeur de drainage de Bangui (AGETIP 2009)

? Les inondations urbaines à Bangui - Rapport d'évaluation (BM, 2009)

? Les codes de l'environnement

? Code de l'eau

? Code de travail

? Enquête sur la perception de la population du projet PURISU (2008)

? Plan National de la Santé Publique 2005 - 2015

? Etude sur le développement des eaux souterraines dans la ville de Bangui (JICA - 1999)

? Cadre de gestion environnementale et sociale du projet PURISU (CGES) - (AGETIP - 2007)

? Plan national de développement sanitaire. - ministère de la santé publique et de la population 2005-2015

? Document stratégique sur la réduction de la pauvreté en RCA.- Banque Mondiale 2008-2010

? Troisième recensement général de la population et de l'habitation de 2003

? Profil socioéconomique de la ville de Bangui. Ministère du Plan, à l'Economie et de la Coopération Internationale 2008

ANNEXE

Liste des personnes rencontrées et collecte de données

Plusieurs personnes dans différents organismes ont été contactés, afin d'éclaircir le contexte du projet et ses objectifs, ainsi que la collecte des données nécessaire à l'évaluation environnemental et social:

- AGETIP CAF :

Ø Le Directeur Général

Ø Le chef de département des projets ruraux

Ø Le chef de projet PURISU

- Représentante de la Banque Mondiale dans la RCA

- Ministère de l'Environnement et de l'Ecologie

Ø Le Directeur Général de l'environnement et de l'économie social

Ø Le Directeur Général de l'écologie et de la prévention des risques

Ø Chef service de l'Evaluation, Etude d'impact environnemental, Audience publique et d'Audit environnemental

- La Mairie de Bangui :

Ø Directeur des grands travaux municipaux

- Direction de l'assainissement

Ø Le Directeur Général de l'assainissement

- Direction Générale de l'urbanisme

Ø Le Directeur Général de l'urbanisme

Ø Conseillé du ministre pour le suivi et l'évaluation

Ø Conseillé du ministre de l'urbanisme

- La Direction Générale de l'hydraulique

Ø Le Directeur Général de l'hydraulique

Ø Le Directeur des ressources en eau

Ø Le point focal

- La SODECA

Ø Le Directeur technique de la SODECA

- L'ICRA

Ø Le Directeur de la bibliothèque

Ø Responsable cartographie

Ø Responsable des ressources agricoles

Contrat de cession de terrain

Plan général du site avec les différentes installations

Bassin de traitement des lixiviats

précédent sommaire