WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Assainissement urbain par l'approche "pollueur-payeur" cas du quartier Nyamugo dans la commune de Kadutu ville de Bukavu

( Télécharger le fichier original )
par Christobal MUGARUKA IRNGE
ISTD-MULUNGU - Graduat 2015
  

sommaire suivant

CHAP.I. INTRODUCTION GENERALE

I.1. PROBLEMATIQUE

« Une population qui ne respecte pas les règles de l'hygiène ne peut accéder à un bien être général ».

Malgré la grande importance de l'assainissement, maintes parties du globe n'ont réalisé des programmes efficaces visant à prévenir diverses nuisances qui ne cessent de contribuer à la détérioration de la santé communautaire.1

En Afrique, l'absence des mesures efficaces d'assainissement à long temps été à la base de la prolifération de plusieurs vecteurs des microbes provoquant des épidémies et ce à travers le continent entier, notamment : la peste, la typhoïde, la malaria, la dysenterie, le choléra, etc...

Au Congo, les divers services publics entrant dans la lutte contre l'insalubrité et la sauvegarde d'un environnement sain, se sont heurtés régulièrement à des difficultés conformément aux résolutions de la conférence internationale de la santé.2Ces difficultés sont :

o Ils utilisent le nombre d'agent très réduit, moins qualifiés, surtout peu motivés et par conséquent très peu productifs.

o L'absence et le délabrement total de l'équipement mis à la disposition.

o L'absence de toute subvention pouvant leur permettre, de se munir des produits divers entrant dans le processus de désinfection, des habitations, des établissements et des usines.

o La visite des parcelles suivie d'une éducation sanitaire a disparue...

Au Sud-Kivu, la situation s'aggrave progressivement laissant dans la nature plusieurs formes de nuisances. Notamment les détritus divers, les récipients vides, les bouteilles usagées, les hautes herbes dans les parcelles, de l'eau stagnante et non protégée,1(*) de la gadoue bordant des canalisations à ciel ouvert dégageant des odeurs et favorisant la prolifération des mouches et autres anthropoïdes vecteurs des maladies, les immondices logeant les lieux publics etc...

A Bukavu, plusieurs maladie, jadis inconnues ou rares dans la ville de comme : la dysenterie, la fièvre typhoïde, le choléra sont devenues soit épidémiques, soit endémiques.

A Kadutu, en général et dans le quartier Nyamugo en particulier, l'insalubrité et ses multiples nuisances sont devenues des véritables problèmes auxquels les Bukaviens doivent faire face dans leur lutte pour l'accession à un état de santé sociale et physique, à un bien être satisfaisant...

Eu égard à ce qui précède, nous pensons qu'une question peut être posée :

L'application du principe « pollueur-payeur » ne pourrait-il pas contribuer à la mise sur pied des règles d'hygiène et de l'assainissement de la Commune de Kadutu en général et en particulier du quartier Nyamugo ?

* 1 Berth, Docteur Etienne et Ali, la santé de la famille et de la communauté, 4e éd, les classives Africaines versailles

2 Berth, Docteur Etienne et Ali, Idem

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.