WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La prévalence de parasitoses intestinales chez les enfants de 0-10 ans à  l'HGR/Kisanga

( Télécharger le fichier original )
par Kabongo Emile Ntumba
Université de Lubumbashi; Ecole de santé publique - licencié en santé publique 2012
  

précédent sommaire suivant

5. Traitement

- Mebendazole : VERMOX®

- Albendazole : ZENTEL®

- I.4 ANGUILLULOSE

1. Définition

Parasitose due à la présence dans le tube digestif de l'homme, d'un ver rond : strongyloides stercoralis. Souvent bénigne ; elle peut dans certaines circonstances se transformer en une infection généralisée ou pronostic sévère.

2. Epidémiologie

a) Morphologie

Strongyloides stercoralis est caractérisé par l'existence de générations libres. Dans le genre strongyloides, la génération parasite est représentée exclusivement par des femelles parthénogénétiques :

- La femelle parthénogénétique :

Elle mesure 2mm sur 40u, le corps est en forme de cône et se termine par une pointe mousse. Le tégument est finement strié et la bouche à 2 petite lèvres ayant accès à un oesophage cylindrique. C'est l'oesophage strongyloides. Cet oesophage occupe le ¼ de la longueur du corps qui se termine par l'intestin.

- Adulte libre : il comporte des mâles et des femelles qui se développent dans le milieu extérieur. L'extrémité antérieure est allongée, l'extrémité postérieure est piriforme. Il possède un oesophage de type rhabditoide.

Le mâle mesure 0,7 mm long sur 50u. La queue est recourbée en crochet et présente 2 spicules recourbés. La femelle mesure 1mm sur 60u de large. Elle présente une queue étirée ; dans l'utérus on a des oeufs ellipsoïdes de 60u sur 45u. (13)

b) Biologie

La femelle parasite vit dans la muqueuse duodénale. Le cycle est très complexe et présente diverses voies évolutives possibles. Les femelles pondent des oeufs qui se développent sur place et donnent naissance à des larves rhabditoide émis dans les selles. Ces larves mesures 25u suivant les conditions du milieu extérieur elles peuvent avoir plusieurs cycles :

- Un cycle long appelé cycle indirect où sexué :

Ceci quand la température est supérieure à 20° et le degré hydrométrique assez élevé. Dans ces conditions les larves subissent une mue et se transforment en adulte libre dans le milieu extérieur. Ces adultes sont des mâles et de femelles qui vont s'accoupler, après fécondation, les femelles pondent des oeufs qui donnent des larves rhabditoide de deuxième génération et se sont ces larves qui se transforment en larve strongyloides infestantes. L'intérêt de ce cycle est la multiplication des anguillules dans le sol.

- Un cycle court ou cycle direct ou asexué :

Ceci quand la température est inférieure à 20° et l'humidité insuffisante. Dans ces conditions, les larves rhabditoide se transforment en larves strongyloides infestantes. Cette transformation se fait en 3 à 5 jours. Cette strongyloide mesure 500u de long sur 20u de large et présente une extrémité postérieur bifurquée.sa durée de vie ne dépasse pas 18 jours pendant lesquels la larve ne s'alimente pas. (1)

- Un cycle interne :

Le cycle se fait par transformation directe des larves strongyloides infestantes, mais ceci sans passage dans le milieu extérieur. Ce cycle se réalise dans le tube digestif ou au niveau de la marge anale. C'est ce cycle qui explique la ténacité et la durée de ces parasitoses. (1)

L'homme se contamine par voie transcutanée, en marchant sur terrain contenant les larves d'anguillules. Contamination possible en se baignant dans les marées, les marigots, les rivières et les piscines.

Les larves migrent par voie sanguine vers le coeur droit, l'artère pulmonaire, les capillaires pulmonaires ; subissent une traversée des alvéoles pulmonaires, arrivent au niveau du carrefour aérodigestif.

A ce niveau, ils passent dans l'oesophage. Les larves deviennent adultes au niveau du duodénum en 10 à 15 jours. La strongyloidose est une affection cosmopolite, elle est souvent associée à l'ankylostomose dans les régions tropicales.

c) Mode de contamination

La contamination se fait par pénétration active des larves à travers la peau intacte (marche dans la boue, bain dans les rivières contaminées).

Mais elle peut aussi se faire par ingestion d'eau ou de crudités souillées par les selles parasités.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut