WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système de gestion relationnelle de quitus de paiement en réseau local au sein d'une régie financière: cas de la DPMER/Sud-Kivu


par Christian ZIGASHANE Kambaza
Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu - Diplome de licence en informatique de gestion 2013
  

précédent sommaire suivant

3.4. Choix du matériel à utiliser

3.4.1. Le Software et hardware

Nous appelons ici hardware les parties matérielles de l'ordinateur ainsi que tout autre appareil qui lui est connecté et qui lui sert de connectivité et software les parties immatérielles qui gèrent le bon fonctionnement de l'ordinateur (système d'exploitation et logiciels par exemple).

3.4.2. Les matériels proposés

La liste des matériels à proposer est exhaustive, néanmoins nous avons énuméré l'essentiel :

Au moins deux ordinateurs (notre application en exige quatre ou plus) avec des cartes réseau, une imprimante, l'ordinateur serveur (PC hôte) aura un disque dur d'au moins 320Go ou plus, avec un lecteur DVD.Le serveur Wamper, Microsoft Windows 7 Professionnel, Version 6.1.7600 Numéro 7600, Mozila FireFox.

Comme notre logiciel le SGRQP en réseau local ne sera fourni que sur un CD il est obligatoire d'avoir un lecteur CD ou DVD pour l'installer sur un poste de travail. Il faut avoir un disque dur d'une taille considérable il peut être saturé avec les temps. Le SGRQP en réseau local étant construit en PHP exige l'utilisation d'un produit qui peut exécuter et afficher les pages web.

3.5. Les traitements

La détermination des traitements conduit à la représentation des événements, des résultats, des opérations et des synchronisations qu'il faut modéliser. Les traitements sont considérés comme un ensemble des opérations réalisées par des moyens automatiques, relatif à la collecte, l'enregistrement, l'élaboration, la modification, la conservation, la destruction, l'édition de données et, d'une façon générale, leur exploitation.

3.5.1. Modélisation logique de traitement

Le modèle logique de traitement se diffère d'un utilisateur à un autre. Ainsi, le Modèle logique de traitement chez l'utilisateur n'est pas le même que chez le gestionnaire de contribuables. Les Schémas qui suivent donnent les représentations des Modèles logiques de traitements, chez les utilisateurs connus de notre base de données.

3.5.1.1. MLT Chez l'utilisateur (Administrateur)

Début

Papier

Ajouter

Connexion

- Afficher les Mask

- Saisies des données

- ...

OUI NON

Enregistrement

- Afficher les Mask

- Saisies des données

- ...

Toujours

Visualisation

- Impression

- Déconnexion

OUI NON

G. Recettes

G. Contribuables

G. Déclarations

G. Déclarations

G. Contribuables

G. Recettes

Fin

3.5.1.2. MLT Chez le gestionnaire de déclarations.

Début

Connexion

- Afficher les Mask

- Saisies des données

- ...

OUI NON

Enregistrement

- Afficher les Mask

- Saisies des données

- ...

OUI NON

Visualisation

- Impression

- Déconnexion

OUI NON

Papier

Enregistrer 1

Fin

Déclarations

Déclaration

précédent sommaire suivant