WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'implication de la république démocratique du Congo dans la lutte contre le réchauffement climatique.


par alpha bagaza bangamo
université protestante au congo - licence 2012
  

sommaire suivant

IN MEMORIAM

En mémoire de mon cher grand-frère BAGAZA KAYOLO, qui de son vivant, m'a toujours stimulé à l'esprit de recherche et du sens du mérite, qu'il trouve ici l'hommage de tous ceux qui l'ont aimé et estimé.

A mon ami LUYUKUNU BANOMA PHILANGE, celui que le destin a fait qu'il puisse nous quitter. Que son âme repose à jamais en paix.

BAGAZA BANGAMO Alpha

DEDICACE

A mon frère VINCENT NANGOLI, à ma soeur LINDA BAGAZA, à mes neveux ELIEZER YANGA et PASCAL KAYOLO ainsi qu'à ma belle soeur MAMY MALOLO sans oublier notre chère mère JOSEPHINE PELENDO.

Et également, à ceux que le destin a fait qu'on soit amis et toutes personnes qui manifestent le désir sincère de me voir progresser dans la vie.

BAGAZA BANGAMO Alpha

REMERCIEMENTS

Il ne sera pas correcte de ma part de finaliser la rédaction de ce travail sans pourtant remercier ceux qui ont concouru à sa réalisation.

Ainsi, mes remerciements s'adressent premièrement au Professeur Jean-Pierre MAVUNGU qui, malgré ses multiples occupations d'ordre professionnel, a accepté de diriger ce travail.

Mes remerciements s'adressent également au Chef de Travaux BOONGI EFONDA pour sa disponibilité de m'orienter et de m'encadrer dans les différentes étapes de la réalisation de ce travail, ainsi qu'aux agents du Ministère de l'Environnement, Protection de la Nature et Tourisme plus précisément ceux de la Direction du Développement Durable, notamment Mr, MBUYI KALOMBO, Mr, MIKE IPANGA, Mme DANELY MITONGA et autres.

Mes remerciements s'adressent enfin aux personnes qui ont concouru à la réalisation de ce travail d'une manière ou d'une autre, notamment dans un concours matériel, scientifique et financier.  Qu'elles trouvent dans ces lignes l'expression de ma gratitude. En disant ainsi, mes pensées vont droit à Monsieur EMERY NZUMIA et à KAMBALE TSHONGO Jean de Dieu.

BAGAZA BANGAMO Alpha

L'INTRODUCTION

Près d'un milliard de foyers, surtout au sein de la population rurale pauvre dépendent directement des ressources naturelles pour vivre. Or ce patrimoine naturel est désormais exposé à des menaces de portée mondiale. L'appauvrissement de la diversité biologique progresse rapidement dans de nombreux pays de même que l'accumulation de produits chimiques. La désertification et la sécheresse sont également des problèmes de dimension planétaire qui n'épargnent aucune région du monde.

Les émissions de gaz à effet de serre sont source de risques pour le climat de la planète et ce sont des pays en voie de développement qui risquent le plus d'en subir le contrepoids. Le changement climatique est imputable aux concentrations croissantes de certains gaz dans l'atmosphère et cette concentration provient principalement des activités humaines. Dans une perspective mondiale, la protection des forêts naturelles constitue une priorité tant pour atténuer les incidences négatives du changement climatique que pour préserver la diversité biologique.

Pour maintenir l'intégrité du patrimoine mondial, il faut assurer un développement écologiquement viable, d'où la nécessité d'agir à l'échelle internationale et l'aménagement du territoire compte parmi les principales dispositions sur lesquels peut s'appuyer la prise en compte des problèmes d'environnement mondiaux.

Parmi les conséquences prévues, on peut citer l'augmentation de la température moyenne à la surface du globe, une élévation du niveau des mers et certains phénomènes météorologiques extrêmes1(*).

1. LA PROBLEMATIQUE

De façon littérale, l'identification du terme problématique renvoie à dégager selon sa compréhension à une épaisseur des problèmes, des réponses pour en arriver à s'évader des problèmes essentiels, en cernant de manière effective le concept problématique, nous en sommes arrivés à donner une définition plus appropriée et la meilleur. Pour nous, celle qui définit ce concept comme étant une formation qui débouche sur une série d'interrogations et qui constitue la question fondamentale du chercheur sur une question qui l'intéresse2(*).

Ce travail tente d'analyser sous l'angle du droit de l'environnement, l'implication de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre le réchauffement climatique, des développements plus spécifiques portent sur le domaine de l'environnement.

Au regard de ce qui précède, nos préoccupations se résument en certaines questions essentielles : Quelles sont les causes et conséquences du réchauffement climatique ? Quel est le rôle des forêts face au réchauffement climatique ? Quels sont les instruments juridiques internationaux et nationaux de lutte contre le réchauffement climatique ? Quelles sont les relations interétatiques dans la lutte contre le réchauffement climatique ? Les programmes de lutte contre le réchauffement climatique sont-elle à la hauteur du danger ? Quels sont les rôles des organisations non gouvernementales dans la préservation de l'environnement? L'instauration de la taxe carbone peut-elle lutter contre le réchauffement climatique? Quelles sont les mesures qui peuvent être prises sur le plan international que national pour mieux lutter contre le réchauffement climatique dans l'avenir ? Les conventions et les traités signés par les Etats sont-ils à la hauteur du danger ? Quelles sont les raisons du non-respect de quotas d'émission de gaz à effet de serre ?

* 1 Intégrer les conventions de Rio dans la coopération pour le développement : Déclaration d'orientation de la réunion à haut niveau du 16 Mai 2012 ».

* 2 MUNAYI MUTOMBO, Cours de Méthodes des recherches sociales, UPC, 2007-2008, G2 Droit.

sommaire suivant