WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Géostratégie des ressources naturelles et les conflits de la République du Congo 1990-2002 : rivalité de puissance et contrôle de l'énergie

( Télécharger le fichier original )
par Sédard-Roméo NGAKOSSO-OKO
Institut des Relations Internationales du Cameroun - Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées en relations internationales, option diplomatie 2005
  

sommaire suivant

 
 
 
 
 
 

UNIVERSITE DE YAOUNDE II
THE UNI VERSITY OF YAOUNDE II

Institut des Relations International Relations

Internationales du Cameroun Institute of Cameroon

(IRIC) (IRIC)

 

ANNEE ACADEMIQUE 2004-2005

 
 
 

GEOSTRATEGIE DES RESSOURCES NATURELLES ET LES CONFLITS DE LA
REPUBLIQUE DU CONGO 1990-2002 : RIVALITE DE PUISSANCE ET
CONTROLE DE L'ENERGIE.

 

Mémoire de troisième cycle présenté et soutenu publiquement en vue de l'obtention du
Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Relations Internationales,
Option : Diplomatie
Par
NGAKOSSO-OKO Sédard-Roméo

Avec l'encadrement du Sous la supervision du

Docteur MVOMO ELA Wullson, Professeur PONDI Jean-Emmanuel,

Enseignant permanent à l'IRIC. Maître de Conférences.

Juillet 2005

 
 

Cette étude a été réalisée grâce à une allocation (Programme de Bourse de Formation Initiale) de l'Agence Universitaire de la Francophonie en collaboration avec l'Institut des Relations Internationales du Cameroun (Université de Yaoundé II) et la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis (Université du 07 novembre à Carthage, Tunisie).

SOMMAIRE

DEDICACE IV

REMERCIEMENTS V

ABREVIATIONS ET SIGLES VI

LISTE DES CARTES, GRAPHIQUES ET TABLEAUX VIII

REPERES CHRONOLOGIQUES IX

INTRODUCTION GENERALE 1

PREMIERE PARTIE : GEOPOLITIQUE DES RESSOURCES NATURELLES ET
CONFLICTUALITE 22

Chapitre I. La géographie des ressources naturelles congolaises 24

Section I. L'inventaire des ressources naturelles 24

Section II. De la valorisation des ressources naturelles 34

Chapitre II. Les guerres civiles congolaises de 1990 à 2002 et leurs conséquences43

Section I. Les acteurs de l'échiquier congolais 43

Section II. Les conséquences de la guerre 58

DEUXIEME PARTIE : GEOSTRATEGIE DES RESSOURCES NATURELLES ET
GOUVERNANCE 67

Chapitre III. Les ressources naturelles dans la structuration des guerres 69

Section I. Les ressources naturelles dans la lutte pour les rentes 69

Section II. Les rivalités entre les multinationales 78

Chapitre IV. La problématique de la gouvernance globale du Congo 91

Section I. Plaidoyer pour une reconsidération du poids des ressources naturelles

stratégiques dans la formation de la richesse nationale 91

Section II. Pertinence et viabilité du processus de reconstruction post-conflit 98

CONCLUSION GENERALE 108

ANNEXES 115

Série 1. Les arsenaux des protagonistes 116

Série 2. Quelques dégâts matériels 123

Série 3. Quelques documents administratifs 124

BIBLIOGRAPHIE 132

TABLE DES MATIERES 148

DEDICACE

A la mémoire de ma mère,
Mme BORA Béatrice, épouse NGAKOSSO-OKO.

REMERCIEMENTS

Comme tout travail de cette envergure, l'ouvrage que voici est avant tout une somme de dettes. Notre reconnaissance va, en premier lieu, à nos encadreurs : le professeur Jean-Emmanuel PONDI, Directeur de l'IRIC, et le docteur Wullson MVOMO ELA, enseignant permanent à l'IRIC. Ils nous ont fait l'honneur de diriger cette étude. Les erreurs qui y subsistent n'en sont pas moins les nôtres.

Ensuite, nous remercions très chaleureusement le corps enseignant et le corps administratif de l'IRIC pour avoir bien voulu nous encadrer et accompagner pendant toute notre formation à l'IRIC. Nous pensons particulièrement au professeur Laurent ZANG, Directeur adjoint de l'IRIC, chargé des études, au docteur Alain-Didier OLINGA, au docteur Pascal Charlemagne MESSANGANYAMDING, et à madame Corentie NYEGA du Service de la Scolarité.

Nous remercions également tous ceux qui se sont efforcés de rendre fructueux

le séjour que nous avons effectué en Tunisie d'octobre 2004 à mai 2005 grâce à une bourse de mobilité universitaire de l'AUF. Spécialement, le professeur Mohamed Saleh BEN AÏSSA, Doyen de la Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis (Université du 07 novembre à Carthage) et le professeur Slim LAGHMANI. Ils nous ont accueilli, facilité le séjour et les conditions de travail. Nous pensons aussi à M. Alex BRAYLE et à Mme Bouthéïna BOUZIRI de l'AUF Tunis, pour les facilités d'accès à Internet et aux bases de données spécialisées de cette institution.

Nous sommes aussi redevables aux aînés de la colonie congolaise au Cameroun : les professeurs Dieudonné KINKIELELE et Michel GUY-DIBY, Messieurs Serge ZONIABA, Guy Serge YOULOUKOUYA et Zéphirin Martial BOYEMBE pour le soutien et les encouragements à un moment où la tentation à la démission était paroxysmique.

Nous ne saurions clore ce chapitre des remerciements sans témoigner notre gratitude à la promotion IRIC-diplomatie 2002-2005, pour l'ambiance, la compagnie et les échanges. Spécialement Messieurs Martial TCHENZENTE et Thomas-Didyme ONDOA MBAZOA qui, en outre, nous ont fait l'honneur et l'amitié de relire notre manuscrit.

sommaire suivant