WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Optimisation de l'énergie réactive dans un réseau d'énergie électrique

( Télécharger le fichier original )
par Brahim GASBAOUI
Université BECHAR - MAGISTER 2008
  

précédent sommaire suivant

1.1.3. Méthode de compensation

Le fonctionnement du réseau dans de bonnes conditions de la qualité, de sécurité

et d'économie implique une maîtrise de l'évolution de son état électrique. Le maintient

d'une tension correcte nécessite de la part du dispatcher, des ajustements de la

production d'énergie réactive par un dialogue avec les centrales. Dans ces conditions, la

coordination des divers moyens de réglage est délicate. Il en résulte des variations de

tension importantes entre heures creuses et heures pleines. Ces variations peuvent être

gênantes et il peut dans certains cas en résulter un risque d'auto dégradation du plan de

tension qui peut conduire à un effondrement partiel ou total du réseau. Sans disposition

particulière, la puissance réactive consommée par les charges et le réseau provient

essentiellement des alternateurs. On a vu que le transit de cette puissance à travers les

éléments du réseau produit non seulement des chutes de tension mais aussi des pertes

actives et réactives par effets joule.

On peut réduire ces perturbations de tension ainsi que les réactions dues aux

charges asymétriques et aux harmoniques, en évitant le transport de la puissance

réactive et la produire autant que possible là où elle est consommée et cela est possible

en installant des dispositifs appelés les compensateurs réactives.

La compensation de la puissance réactive à pour tâche:

§ Réduire les fluctuations de tension et les phénomènes de flicker

(papillotement),

§ Améliorer le facteur de puissance ,

§ Equilibrer les charges asymétriques.

Les caractéristiques idéales pour un système quelconque de compensation sont les

suivantes:

§ Réponses instantanées à des variations brusques de charges ce qui garantit

les changements rapides et lents de la charge seront atténués,

§ Réponses indépendantes pour chaque phase de manière à ce que les

variations de charges équilibrées et déséquilibrées sur les phases soient

atténuées.

Le principe de la compensation serait donc, selon la demande du réseau, de fournir

de la puissance réactive ou de l'absorber. En analysant la nature de la puissance réactive,

on peut conclure que la puissance réactive est une chose très importante pour les

réseaux électriques (en courant alternatif).On distingue les sources principales et les

sources complémentaires (ou secondaire).Les sources principales sont destinées pour la

production de la puissance active et la puissance réactive, ce sont les générateurs des

centrales électriques qui produisent ces puissances. Les sources complémentaires (ou

secondaire) sont des installations électriques destinées pour la compensation du

surplus ou des déficits de la puissance réactive dans les réseaux électriques et pour des

différents réglages dans ces régimes de fonctionnement. Leur puissance installée et leur

emplacement sont en relation directe avec des critères d'ordinaire technique et

technico-économique. Les installations électriques sont installées dans des sous stations

directement ou sous formes de consommateur.

Parmi les moyens de compensations réactives on a:

§ Compensateur synchrone

§ Compensateur statique à thyristors.

§ Inductance

§ Batterie de condensateur

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.