WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rapport de stage société pétroliere SONATRACH

( Télécharger le fichier original )
par fabio matinez
usthb - ingénieur d'état en RO 2008
  

sommaire suivant

Ce travail a été effectué à la société PétrolièreSONATRACH. Nos remerciments vont àladresse de

Mr. BOUDINAR Chef de département Evaluation Economique et Commercial et Mr. GOUIRA pourleurs aides et leurs encouragements.Nous avons été profondément touchés par la confiance manifestée ànotreégard en nous proposant ce travail. Puissiez-vous ytrouver matière à satisfaction.

Mme BENMEZIANE qui a dirigé ce travail.

Son expérience mathématique, sa connaissancede larecherche opérationnelle, et son sens critique aigu ont été des leçons que nous noublierons amais.

Qu'elle trouve ici témoignage de notresincère gratitude et ce poura bienveillance des ses conseils, ses critiques précieuses et es encouragements qu'elle nous a prodigué tout au long de notre travailet qui enont permisa réalisation.

Ce travail et ceux qui l'ont réalisé lui doivent beaucoup.

Nous l'assurons de notre considération.

REMERCIEMENTS

Nous remercions nos familles respectives pourleurs encouragements et leurs aides tout au long de nos études.

Nous remercions tous ceux qui par leurs encouragements, eur aide ntell lectuelles ou matérielles, leurs conseils ou leurs critiques, ont contribué a réalisation de ce travail

Nous remercions vivement Monsieur REGHIS Abdeldjallilpour sa gentillesse et sa patience. Nous voudrions aussi lui témoigner notre reconnaiss sance pour nous avoir fait découvrir le plaisir detravailler avecL?TEX.

Nous remercions les membres du jury davoirbien voulu nous faire''honneur de lire et d'apprécier notre travail.

DEDICA CES

Je dédie ce modeste travail à

~ la mémoire de mes grands-parents et de mon oncle

~ Ma famille :

~ ma mère pour m'avoir soutenu tout au longde ma vie

~ mon père pour avoir cru en moi quand jai moi-même cessé de le

faire, en espérant que ce travail soit à la hauteur de ces attentes ~ mes frères Faouzi,Karim et Lotfima belle soeur Wissem

~ mes oncles et mes tantes spécialement ma tante Sacia

~ mes cousins et cousines ;

~ tous mes amis, spécialement ZhourHarane, Samiret Mehdi

~ la famille BENSACI, HAFIDI et ZITOUNE

~ la famille BENSEBA.

BENSACI Mounir

Je dédie ce modeste travail à

~ la mémoire de mon grand-pèrequi a toujours cru en moi

~ ceux qui ont attendu ce travail avec impatience, qui nont pas cesséde m'encourager, ma mère et mon père

~ mes soeurs et mon frère que jaime beaucoupMeriem, Ghalia et Kamel

~ mes oncles, mes tantes, mes cousinset mes cousines

~ tous les amis, en particulier Nedjma

~ la famille BENSEBA et la famille HIDAR.

~ la famille BENSACI.

BENSEBA Rachid

Table des matières

Introduction

1 Présentation de l'organisme d'accueil

4

6

 

1.1

Les missions de Sonatrach

7

 

1.2

La vision de Sonatrach

7

 

1.3

Les métiers de Sonatrach

8

 

1.4

Organisation de la Sonatrach

9

 
 

1.4.1 Organisation de lactivité Commercialisation

10

 
 

1.4.2 La Division Exportation Gaz

10

 

1.5

Organigramme de Sonatrach

11

2

Définitions et Etude de marché

12

 

2.1

Définitions. . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

13

 
 

2.1.1 Les gaz GPL. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

13

 
 

2.1.2 Types de Livraisons . . . . .

14

 
 

2.1.3 Types de Transactions

14

 
 

2.1.4 Saisonnalité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

15

 
 

2.1.5 Coût de transport

15

 

2.2

Etude de marché. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

17

 
 

2.2.1 L'Algerie dans le marchéinternational

17

 
 

2.2.2 Les exportations par région

19

 
 

2.2.3 Perspéctives d'éxportations des gaz GPL par region à

 
 
 

l'horizon 2007 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

19

 
 

2.2.4 Perspéctives de production et déxportations desgaz

 
 
 

GPL à l'horizon 2015. . . . . . . . . . . . . .

20

 
 

2.2.5 Perspéctives en matière de transport maritime

20

3

Problématique

22

 

3.1

Position du problème. . . . . . . . . . . . . . . . . .

23

 
 

3.1.1 Les ports de chargements

23

 
 

3.1.2 Les navires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

24

TABLE DES MATIÈRES

3.1.3 Les ports de déchargement

3.2 Les déstinations 2006

3.3 Description de la procédure actuelle

3.4 Notre contribution. . . .

26
27
28

2

28

4

Modélisation

29

 

4.1

Hypothèses . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

30

 
 

4.1.1 Au niveau des postes de chargement

30

 
 

4.1.2 Au niveau des ports de déchargement

31

 
 

4.1.3 Au niveau de la flotte. . . . . . . . . . . .

31

 
 

4.1.4 Sur la période d'étude. . . . . . . .

31

 
 

4.1.5 Aux niveaux des demandes. . . . . . . . . . .

31

 

4.2

Objectifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

32

 

4.3

Contraintes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

33

 
 

4.3.1 Contraintes Portuaires

33

 
 

4.3.2 Contraintes de demandes

33

 
 

4.3.3 Contraintes de rotations des navires

33

 

4.4

Modèle Mathématique. . . . . . . . . . . .

34

 
 

4.4.1 Notations et Définitions

34

 
 

4.4.2 Définition des variables .

35

 
 

4.4.3 Définition de la fonction objectif

35

 
 

4.4.4 Définition des contraintes

35

 
 

4.4.5 Résumé du modèle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

37

5

Approche théorique de résolution

38

 

5.1

Présentation de la méthode de Recherche Tabou . . .

39

 
 

5.1.1 Principe de la méthode de Recherche Tabou

39

 
 

5.1.2 Algorithme général dela méthode Recherche Tabou

40

 

5.2

Les algorithmes génétiques

43

 
 

5.2.1 Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

43

 
 

5.2.2 Mécanisme .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

44

 
 

5.2.3 La boucle évolutionnaire

44

 
 

5.2.4 Description détaillée des éléments de lalgorithme

46

 
 

5.2.5 Considérations surla convergencedes algorithmes évoo

 
 
 

lutionnaires ..... . . . .... . . . . . . . . . . . .

54

 
 

5.2.6 Optimisation évolutionnaire avec contraintes

55

6

Résolution du problème

59

 

6.1

Choix des méthodes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

60

 

6.2

Justifications du choix. . . . . . . . . . . .

60

 

6.3

Adaptation de la méthode génétique

61

TABLE DES MATIÈRES 3

6.3.1 Codage de la solution et des données 61

6.3.2 Procedure Recherche de solutions réalisables 64

6.3.3 Justification de l'algorithme SolReal 67

6.3.4 Paramètres de l'algorithme Génétique 68

6.3.5 Adaptation des opérateurs 69

6.4 Adaptation de la méthode de la recherche tabou . . 73

6.4.1 Le codage de la solution 73

6.4.2 Génération d'une solution réalisable 73

6.4.3 Génération des solutions voisines 73

6.4.4 Listes Tabous adaptées à notre problème 74

6.4.5 Tailles des Listes. . . . . . . . . . . . . . . 75

6.4.6 Critère d'aspiration 75

6.4.7 Critére d'arrêt . 75
6.4.8 Algorithme Recherche Tabou Adapté à notre problème 76

7 Logiciel 81

7.1 Qu'est-ce que Delphi7. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82

7.2 Qu'est ce qu'une application MDI7 82

7.3 Présentation du logiciel 83

Conclusion 94

Annexe 101

Introduction

Les Hydrocarbures restent la source dénergie la plus utilisée pourebon fonctionnement de l'économie mondiale et ils continueront à jouer ce rrle stratégique aussi longtemps que lhomme naura pastrouvé d'autres sources d'énergies, qui pourront remplir leurs rôles avec plus de rentabilité et d'eafficacité.

Inexistantes avant 1974 les exportations algériennes en GPL gaa depéé trole liquéfié) n'ont cessé daugmenterdepuis et comparativement aux autres ressources énergétiques (charbon, pétroleet gaznaturel))e GPL est de plus en plus récupéré et valorisé grâce au relèvement des prix pétroliersduranta décennie 1970.

La production nationale de GPL toutes origines confonduesraaffinage, liquéfaction et production aux champs) atteindraitplus de 14 millions de tonnes en l'an 2015 grâce au plan de développement des filières Amont et Aval. L'exportation est estimée à 11 millions de tonnes àcethoriion.Ces perspectives ont amené Sonatrach à préconiser une politique axée surquatre grands volets :

1. privilégier les contrats coût et fret (CFR) aussibien versesmarchés traditionnels que versles nouveaux marchés et établir des relations directes avec les utilisateurs finaux

2. cibler les marchés les plus valorisants, particulièrement améditerranée

3. être un acteur sur le marché à travers une présence active suremarché spot;

4. diversifier les débouchés.

La tendance concurrentielle du marché international confirme anécessité de se doter d'une stratégie de commercialisation des GPL.Cette stratégieui permettra d'assurer une fluidité dans lécoulement de son exportation etune valorisation optimale pour ses produits.Commeles fraisde transport des GPL occupe une bonne part dansles coûts dexportation de cesproduits, alors une identification en moyens de transport s'impose pour a

Sonatrach. D'où la détermination de la taille et lastructure d'une flotte maritime optimale qui fera lobjet de ce projet.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.