WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement intégré des systèmes de production basés sur les techniques de collecte des eaux pluviales dans les régions montagneuses du Sud-Est de la Tunisie: Le cas du micro-bassin versant Rebiaa Zammour-Béni-Khédache - Tunisie

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed KOUAKBI
Institut Agronomique Mediterranéen - Master of Sience 2025
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5. Le système tubulaire pour l'évacuation des eaux de débordement

Ce système, quant au principe, est très proche du système de puisage et de distribution gravitaire des eaux stockées dans les citernes souterraines en maçonnerie. Par ailleurs il utilise le même appareil (flotteur drainant gravitaire), mais plus grand, que celui utilisé dans le système de puisage et d'injection gravitaire des eaux de rétention des petits barrages traditionnels et modernes (jessours et seuils) dans les couches profondes du sol.

Ce système de puisage et de distribution gravitaire des eaux des lacs collinaires et des jessours peut comporter deux purgeurs avec robinet-vanne sphérique du sol. Le flotteur drainant gravitaire utilisé par cette technique est protégé par un brevet d'invention. D'un coût inférieur à celui de l'exhaure et de distribution par pompe.

L'innovation de ce système est la protection du Tabia au moment des pluies torrentielles. Ce système permet l'évacuation des eaux en surplus vers les poches en pierres.

Photo 12 : Le flotteur drainant et son bassin de flottaison

6. Conclusion

Les différents acquis de recherche ont été testés en pleins champs, en vraie grandeur dans différents sites du centre et sud tunisien.

+ à Tataouine (El Mesrab) :

- Le remplacement du système traditionnel d'évacuation ( Menfes et Masraf) par un système tubulaire ;

- Utilisation de nouvelles méthodes de dimensionnement des ouvrages de petite hydraulique.

+ à Beni Khédache (ksar Jouamaa) :

- Le remplacement du système traditionnel d'évacuation (Menfes et Masraf) par un système tubulaire ;

- L'utilisation d'une nouvelle technique pour l'injection des eaux dans les couches profondes du sol par le flotteur drainant gravitaire ;

- Le pompage et la distribution gravitaire des eaux stockées dans les Majels et fesguias ;

- L'irrigation localisée à travers des diffuseurs en plastique enterrés ou des poches en pierre pour les arbres fruitiers.

+ à Mareth (Mazraa Ben Slama) :

- Le pompage et la distribution gravitaire des eaux stockées pour l'irrigation ; - Utilisation des diffuseurs en plastiques pour l'irrigation localisée sous serre ; - Utilisation des poches en pierre pour les arbres fruitiers

+ à Sidi Bouzid (Ain Jaffel)

- Utilisation des flotteurs drainant pour deux grands lacs collinaires ;

- Utilisation des poches en pierres pour l'irrigation des arbres fruitiers. + à Gafsa (El Amayem)

- Utilisation des flotteurs drainant pour l'injection des eaux pluviales dans les poches en pierres à partir d'un lac collinaire ;

- L'exhaure des eaux stockées pour l'irrigation des arbres fruitiers.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net