WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Michel CROZIER : On ne gouverne pas la société par décret


par HEUNGOUP Hans De Marie
Université Catholique d'Afrique Centrale (UCAC) - Licence en Sciences Sociales, option Sciences Juridiques et Politiques 2009
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

Les mois de février et mars 2008 ont été marqués de violents mouvements émeutiers de la faim qui ont émaillés la stabilité politique et sociale de nombre d'Etats au sud du Sahara1(*). La propagation de ces mouvements au sein d'un Etat comme le Cameroun, traditionnellement considéré comme un écheveau de paix dans cette zone belligène, a permis de redéfinir les contours de la géopolitique des conflits dans l'espace subsaharien. Dans son rapport de 2008, le gladiateur des droits de la personne, Amnesty International, prédisait presque la reprise de tels mouvements2(*). Ce qui témoigne de la « «conflictualisation »3(*) de l'espace politique, économique et social au sud du Sahara en particulier et en Afrique en général. Cette conflictualisation est pour ainsi dire, la résultante d'une gouvernance politique, économique et sociale non opérationnelle, malsaine et en inadéquation avec les besoins réels des populations.

Le sujet qu'il nous est donné de décrypter va dans le même sens. Il s'intitule : « on ne gouverne pas la société par décret ». On pourrait dire à la façon de Michel CROZIER, on ne change pas la société par décret.4(*). Notre étude part des théories de Crozier sur le changement social, la société bloquée 5(*)et le phénomène bureaucratique 6(*) pour élaborer les thèses d'une gouvernance décrétale des sociétés africaines, dont l'une des conséquences premières est la fragilisation des Etats et la paupérisation galopante, qui conduisent à la généralisation et à l'hyper récurrence des conflits de tous types. Pour aborder cette étude, trois interrogations sous-tendent notre réflexion : peut-on parler de gouvernance décrétale en Afrique ? Dans quelle mesure la mauvaise gouvernance contribue-t-elle à conflictualisation et au sous développement des Etats africains ? Quelle est la place de la bonne gouvernance dans la prévention et la gestion des conflits au sein du continent ?

Pour y répondre, nous allons voir dans un premier temps ce que l'on entend par gouvernance par décret, à la lumière de la pensée de Michel Crozier (première partie). Par la suite, nous analyserons la question dans le cadre de la société africaine (deuxième partie).

SECTION I De l'analyse et de l'explication à la lumière de la pensée de Michel Crozier

Crozier est considéré comme le théoricien par excellence du changement ou de la gouvernance par décret d'une société. C'est pourquoi nos analyses se feront à la lumière de sa pensée. Mais avant d'étudier sa pensée proprement, il n'est pas superflu de préciser le contexte de l'émergence de celle-ci.

Paragraphe I Contexte de l'émergence de la pensée crozienne

Dans sa préface du 2 janvier 1984, de la Société bloquée, Crozier le reconnaît lui-même, sa pensée s'est forgée et a mûri au travers des évènements de mai 1969 en France. Pour mémoire, on rappellera que mai 69 est considéré comme l'une des plus grande grève et manifestation de mécontentement social qu'a connues la France depuis au moins 50 ans. Le slogan de toutes les banderoles pendant cette période trouble était « il est interdit d'interdire ». Une réfraction populaire contre tout ce qui pouvait incarner un certain ordre moral, politique et économique. C'est l'un des plus grands conflits social qu'a connu la France. Conflit né de l'inadéquation entre les projets politiques et les besoins des populations. Conflit né d'une programmatique politique désincarnée, qui a rencontré des oppositions fortes et un blocage social. D'où la société bloquée de 1970 qui sortira quelques mois après mai 69. D'ailleurs, comme il le dit lui-même, plusieurs de ses chapitres ont été rédigés pendant cette période conflictuelle.

Une fois le contexte de l'émergence de la pensée crozienne présentée, il convient de disséquer sa pensée.

* 1 Parmi les Etats concernés, nous pouvons citer Le Niger, la Mauritanie, le Cameroun etc.

* 2 Voir le Rapport 2008 de transparency international sur la situation des droits de l'homme au Cameroun

* 3 Voir lexique des termes géopolitique, 2008

* 4 Michel CROZIER, On ne change pas la société par décret, Editions Grasset et Fasquelle, Paris, 1979, Pages 298

* 5 Idem, La société bloquée, éditions du seuil, 1970, Pages 241

* 6 Idem, lire Le phénomène bureaucratique

sommaire suivant