WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les Partis gouvernementaux et l'espace malgache de 1960 à 2001

( Télécharger le fichier original )
par Lala Herizo RANDRIAMIHAINGO
Université d'Antananarivo - DEA 2004
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

My y NIVE RS1

univensité

8antanana121vo

faculté

ôépaRtement

ôiplôme

LES pilais

Go ennementaux

ceo>espaee

maWache

RESUME.

De 1960 à 2001, Madagascar a été gouverné par trois partis gouvernementaux. L'analyse faite dans ce mémoire s'intéresse au rapport à l'espace des activités et des décisions politiques de deux de ces partis qui ont dominé outrageusement la scène politique durant leur mandat respectif. Il s'agit du PSD de 1958-1972 et de l'AREMA de 1975-1993 puis de1997-2001 ; l'UNDD n'a pas été considéré, car il n'a pas gouverné seul mais avec les forces vives. De plus, il n'est resté aux commandes que trois ans.

Le PSD était le parti qui a pris en main la destinée de Madagascar après son indépendance. Il a hérité de l'époque coloniale une administration très centralisée qui s'appuie sur une organisation administrative déconcentrée et technocratique. Cela ne l'a pas empêché de mener à bien la mise en branle du plan quinquennal, véritable outil de développement. A travers cette politique, le PSD a pu mener, à travers l'île, des actions cibles se rapportant aux potentialités avouées de chaque région avec toutefois des effets limités.

L'AREMA quant à lui a mené une réforme administrative débouchant sur la mise en place du VIP, structure décentralisée. Les nouvelles entités d'approche spatiale ainsi établies ont besoin de pôle catalyseur pour être viable. C'est ainsi que l'Etat s'est lancé dans la politique de l'investissement à outrance et la création d'université dans les chef lieu de province. Au contraire du PSD qui voulait que chaque préfecture définisse sa propre priorité, l'AREMA a privilégié la centralisation des initiatives économiques. Cette politique s'est révélée désastreuse si bien qu'à son retour au pouvoir en 1997, le parti décide de se conformer à la politique de libre-entreprise.

Mots clés :

ii

REMERCIEMENTS.

J'ai pu terminer ce mémoire grâce au concours et à l'aide de plusieurs personnes que je ne saurai taire les noms. Je tiens particulièrement à remercier et saluer ces personnes, de véritables guides, sans qui ce mémoire n'aurait jamais été.

· A mes Parents qui n'ont jamais cessé de me soutenir. Mes gratitudes vous sont toutes acquises car sans vos soutiens, je n'aurai jamais réussi à aller aussi loin dans mes études.

· A M. Gabriel RABEARIMANANA, Maître de conférences. Votre patience durant nos conversations avait facilité la rédaction et la démarche critique et scientifique de ce mémoire.

· A Mme Josélyne RAMAMONJISOA, Professeur titulaire. Vous aviez été toujours présente durant mon cursus universitaire. Vos conseils éclairés m'ont servi de guides lors de l'élaboration de ce mémoire.

· A M. Lucien RAZANADRAKOTO, Professeur. Votre intervention durant le séminaire
de « Philosophie politique et morale » a été un plus pour l'élaboration de ce mémoire.

· A Mme Simone RATSIVALAKA, Maître de conférences. Vous aviez été la première Responsable de ma formation pédagogique. J'ose espérer que vous trouveriez en ce mémoire le reflet des démarches que vous avez entreprises depuis.

· Aux autres personnes anonymes qui ont de près ou de loin contribué à leur manière à l'établissement de ce mémoire, notamment les personnels du département de géographie - de l'INSTAT - de l'archive Nationale - de la Vice-primature chargé des programmes économique et du MinInter. A tous, MERCI !

iii

LISTE DES SIGLES.

AKFM Antokon'ny Kaongresy ho an'ny Fahaleovantenan'i Madagasikara

AN Assemblée Nationale

ANGAP Association Nationale des Aires Protégées ANP Assemblée Nationale Populaire

AREMA Avant-Garde de la Révolution malgache

BM Banque Mondiale

BTM Bankin'ny Tantsaha Mpamokatra

CAIM Compagnie agricole et Industrielle de Madagascar

CEE Communauté Economique Européenne

CFD Caisse Française de Développement

CRD Conseil Rural de Développement

CRES Comité de redressement Economique et Social

CSI Conseil Supérieur des Institutions

CSR Conseil Suprême de la Révolution

CTRPD Conseil Technique Régional du Plan et du Développement DCPE Document Cadre de Politique Economique

DIANA Diego - Ambilobe - Nosy-Be - Ambanja

DSRP Document de Stratégie de Réduction de la pauvreté

FFKM Fiombonan'ny Fiangonana Kristianina Malagasy (Conseil des églises chrétiennes de Madagascar)

FIFABE Fikambanan'ny Fampandrosoana ny lemak'i Bestiboka (Coopérative pour le développement de

la plaine du Bestiboka)

FISA Fianakaviana Sambatra

FMI Fonds Monétaire International

FNDR Front National pour la Défense de la Révolution

HAE Haute Autorité de l'Etat

HCC Haute Cour Constitutionnelle

HIMO Haute Intensité de main d'oeuvre

HTC Hautes Terres Centrales

HVM Hery Velona Madagasikara (Force vive de Madagascar)

HVR Hery Velona Rasalama (Force vive RASALAMA)

INSTAT Institut National de la Statistique

JORM Journal Officiel de la république de Madagascar

MGF Malagasy Franc

MID Marché Interbancaire de Devise

MMSM Mandatehezana Miaro ny Sosialisma Malagasy (Front pour la défense du socialisme malgache)

OGM Organismes Génétiquement Modifiés

ONG Organisme Non Gouvernemental

ONU Organisation des Nations Unies

PADESM parti des Déshérités de Madagascar

PAS Politique d'Ajustement Structurel

PCD Plan Communal de Développement

PIB Produit Intérieur Brut

PNB Produit national Brut

PPI (projet des) Petits Périmètres Irrigués

PPN Produits de première Nécessité

PSD parti Social Démocrate

RDM Repoblika Demokratika Malagasy

SAVA Sambava - Vohémar - Antalaha

TAN Taux d'Accroissement Naturel

TF Taux de Fécondité

TM Taux de Mortalité

TMI Taux de Mortalité Infantile

TN Taux de Natalité

UNDD Union Nationale Des Démocrates

URSS Union des Républiques Socialistes Soviétiques

USA United States of America

VIP Vondrom-bahoaka Itsinjaram-Pahefana

Table des matières.

Résumé. i

Remerciements. ii

Liste des sigles. iii

Table des matières. v

Introduction. 1

sommaire suivant






La Quadrature du Net