WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les facteurs influençant le comportements sains des personnes vivant avec le VIH/sida du district Nyaruguru cas du centre de sante Muganza et Nyantanga

( Télécharger le fichier original )
par Jean Bosco MANIRAKIZA et Josee DUSABE
ISPG (Institut Superieur Pedagogique de Gitwe) - Graduant en Science Infirmiers A1 2010
  

sommaire suivant

INSTITUT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE

GITWE (ISPG) DEPARTEMENT DES SCIENCES INFIRMIERES

LES FACTEURS INFLUENÇANT LE COMPORTEMENTS SAINS CHEZ LES PVVIH DU DISTRICT NYARUGURU : CAS DU CENTRE DE SANTE NYANTANGA ET MUGANZA

Travail de fin de Cycle présenté en vue d'obtention d'un

Diplôme de graduant en Sciences Infirmières A

Par :

Mme DUSABE Josée

MANIRAKIZA Jean Bosco

DIRECTEUR : Athanase KAREMERA, MPH

Gitwe Mai 2010

DEDICACE

Ce travail est dédié premièrement pour la part de Jean Bosco MANIRAKIZA ;

-A notre Seigneur tout puissant

-A mes Parents, frères et soeurs pour les supports qu'ils ont offerts.

-Au projet « ABANA GROUP » plus spécialement à son coordinateur.

En fin de la part de Mme Josée DUSABE, ce travail est spécialement dédié :

-A mon Mari

-A mes Parents, frères et soeurs pour les supports qu'ils ont offerts

-A tous les nôtres d'aujourd'hui et à jamais.

REMERCIEMENTS

Au terme de notre travail de fin d'étude en Sciences Infirmière

Nos remerciements s'adressent :

Au Gouvernement du Rwanda pour le support offert à notre Institut et aux étudiants.

Egalement APAG (Association des Parents Adventiste de Gitwe)

Aux autorités tant administratives qu'académique de l'ISPG.

A Monsieur KAREMERA Athanase pour un dévouement qu'il a offert lors de la rédaction de ce travail de fin de cycle par sa patience et d'une compréhension inoubliable, ses conseils et ses suggestions ont contribué aussi bien à l'enrichissement de nos investigations qu'à notre formation personnelle,

Nos sentiments de reconnaissance s'adressent ensuite au Soeur titulaire Adelinde MUKAZANA du Centre de Santé Muganza et au titulaire du Centre de Santé Nyantanga RUGAMBIRIZA Amos pour tous sentiments de soutien et aux personnels qui n'ont cessé de nous témoigner leurs sympathies d'arrangements aux services nous a facilité lors de nos études.

Aux personnes physique ou morale qui travaillent sans relâche pour contribuer à freiner la propagation du VIH/SIDA et apportent une contribution pour la prise en charge des PVVIH.

Que chacun trouve ici l'expression de notre reconnaissance pour sa précieuse contribution scientifique, morale, ou financière.

En fin, à vous tous qui, de près où loin ont contribuée d'une façon où d'une autre à la réussite de ce travail.

Mme Josée DUSABE

Mr Jean Bosco MANIRAKIZA

SIGLES ET ABREVIATIONS

: pourcentage

APAG : Association des Parents Adventiste de Gitwe

C P N : Consultation prénatale

C S : Centre de santé

FOSA : Formation Sanitaire

I E C : Information Education Communication

I V/IM : Intra Veineux/Intra Musculaire (Injection)

MINISANTE : Ministère de la santé

O MS : Organisation mondiale de la santé

P F: Planning familial

PLHIV: Person Living With HIV/AIDS

PTME : Prévention de la transmission du VIH/SIDA de la Mère à l'Enfant

PVVIH : Personnes Vivant avec le VIH

SIDA : Syndrome d'immunodéficience acquise

TME : Transmission Mère Enfant

VCT: Voluntary Counseling and Testing

VIH: Virus de l'immunodéficience humaine.

WHO: World Health organization

WWW: World, Wide, Web

LISTE DES TABLEAUX ET/OU GRAPHIQUE

Tableau 1 : Répartition des PVVIH membres et non membres des associations

Tableau 2 : Calcul de la taille de l'échantillon par Centre de Santé

Tableau 3 : Répartition des enquêtées selon, l'âge, sexe, état civil, profession,

niveau d'instruction, membre de l'association, échange de résultat, dosage CD4,

être sous Bactrim, Avoir une mutuelle de santé

Tableau 4 : Comportements sains chez les PVVIH

Tableau 5 : Vie saine selon  l'âge, sexe, état civil, étude faite, membre d'association,

échange de résultat, connaissances de trois modes de prévention, connaissance de

trois modes transmission

Tableau 6 : Connaissances des trois modes de transmission du VIH/SIDA chez les PVVIH

Tableau 7 : Connaissances des trois méthodes de prévention du VIH/SIDA

Tableau 8 : Vie saine selon les membres de l'association.

Tableau 9: Les raisons de non adhésion aux associations des PVVIH

SUMMARY

The HIV pandemic is a real problem of public health and of national survival LHIV have difficult themselves, buy the disease and have problems of relationship with the members of their families, their mate's neighbors and even the community I which they live.

To handle this situation, an integration of PLHIV in association is crucial. Many studies have shown to behavior change though association of PLHIV; among others the use of condoms, not taking alcohol and tobacco.....for better living positively with HIV/AIDS.

Other PLHIV do not integrate themselves in association and majority of them adopt behaviors, which put their life in danger.

In Nyaruguru District, the 3 quarter of PLHIV are in association, it has been shown reason-hindering PLHIV to adhere all to associations on the one hand and see if PLHIV living in associations have adopted good behaviors compared to those who are not in associations on the other hand.

Henze, a study untilled« Les facteurs influençant les comportements sain des PVVIH du District Nyaruguru cas du centre de Santé Nyantanga et Muganza » has been carried out in Nyaruguru District.

A descriptive cross-sectional study has been carried out on 302 PLHIV whose positivity lasts for more than one year. The aims are:

-To evaluate knowledge of PLHIV in the matter of HIV/AIDS

-To compare favorable behavior between members and no members

- To determine the reason of no adhesion for PLHIV non-members of association of PLHIV.

Out come

-77.5% hasn't good heavy life like a person living with HIV/AIDS

-About prevention methods they are on 20.9%

-Only 18.9% they have best knowledge of three transmitting methods

-Them level of knowledge in matter of HIV/AIDS is53% for members of association while it 32% for no members

-Good behavior is statistically associated to the fact of being members since 18.9% of association of PLHIV versus 4% of non-members adopts good behavior:

-70.9% of PLHIV members of association use condoms regularly during each sexual intercourse. The proportion is 42.3% for nom members

Finally, 8.1%, 14 % and 4% of those who do not adhere to associations tell that reasons are:

-Lac of the time

-fever of importance of being members

-They do not want identified as PLHIV.

Conclusion: The facts of being members of PLHIV are benefit for changing behavior at risk and improve the level of knowledge in matter HIV/AIDS.

RESUME

Nous avons mené une étude descriptive transversale intitule « Les facteurs influençant le comportement sains chez les PVVIH du District Nyaruguru : Cas du centre de sante Nyantanga et Muganza » Nyaruguru et notre étude a pour objectifs spécifiques suivant :

-Identifier les facteurs influençant les comportements sains des PVVIH.

-Evaluer les connaissances des PVVIH en matière de VIH/SIDA.

-Déterminer les raisons de non adhésions aux associations

Le comportement sain est définit comme étant l'adoption du mode vie saine notamment l'absence du tabac, l'absence de l'alcool et utilisation de préservatifs à chaque rapport sexuels chez les personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Notre étude à abouti aux résultats suivant :

Seulement 22,5% des PVVIH de deux centres de Santé adoptent une mode de vie saine et nous remarquons que :

-39,1% de sujet de notre étude âgé de moins de 35 ans contre 4,8% de plus de 35ans adoptent une mode de vie saine.

-En suite une proportion de 30,3% de sujet vivant en union contre une proportion de 28% et 18,6% respectivement des célibataire et des séparée adoptent une mode de vie saine.

-Une faible proportion de 1,9% contre 36,7% de sujet ayant terminé l'école primaire adoptent une mode de vie saine.

-Signalons également que 27,6% des membres de l'association contre une faible proportion de 8,6% des non membres adoptent une mode de vie saine.

Les connaissances des PVVIH en matières du VIH/SIDA est faible car :

-20,9% des PVVIH connaissent trois méthodes de préventions contre une proportion de près de 80%.

-Seulement 18,9% des PVVIH savent trois modes de transmissions.

Les raisons de non adhésions aux comportements sains des PVVIH :

-8,1% accuse d'avoir manque des informations.

-D'autres environs 14% accorde peu d'importance tableau : 9

ANNEXE

QUESTIONNAIRE PRECODEE

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !