WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en oeuvre d'une solution informatique pour l'optimisation de la gestion des ouvrages dans une bibliothèque


par Martin BUKASA KABONGO
Institut supérieur de statistique - Graduat 2010
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Niveau logique

2.1. Modélisation logique de données (MLD)

2.1.1. But

Le niveau logique exprime les choix de moyens et ressources informatiques, en faisant abstraction de leurs caractéristiques techniques précises.

2.1.2. Règles de passage du MOD au MLD brut

· Les objets deviennent des tables ;

· Les identifiants des objets deviennent des clés primaires ;

· Les propriétés des objets deviennent des attributs.

Pour les relations :

· Une relation de type « Père et fils » disparaît mais la sémantique est maintenue par la clé du père qui migre vers le fils qui l'hérite, celle-ci devient clé secondaire ;

· Une relation de type « Autre que père et fils » devient une table de lien et reçoit toute les clés primaires des tables qui ont participé à cette relation et ces clés seront appelées « clés concaténées » ou « composites ».

· Une relation de cas particulier est traité de la même façon que la relation de type père et fils.

2.1.3. Présentation modèle logique des données brut (MLD brut)

Maison

# code mais

Nom mais

Ouvrage

# code ouv

# cod ray

#Code aut

#Code maison

Titre ouv

Nbre page

Année d'éd.

Auteur

# codaut.

Nom

Agent

# matr

Nom

Post nom

Sexe

Grade

Service

Direction

Emprunt

# Num Empr

# Matr

Date empr

Date fin empr

Concerner

# Num empr

#Code ouv

Observation

Rayon

# codray

Désignation

2.1.4. Normalisation

L'opération de la normalisation consiste à supprimer les redondances qui peuvent encore se trouver dans le MLD Brut. Cela veut dire qu'au niveau de l'étape conceptuelle, nous n'avons pas tenu compte des règles de vérification, des objets pour que leurs propriétés ne soient répétitives.

C'est ainsi que nous allons vérifier ces objets de manière que ceux-ci aient des propriétés non répétitives. Cette opération se fait en trois formes normales à respecter afin de pouvoir valider notre MLD.

· 1ère forme normale : Une table est à la 1ère forme normale, si elle possède une clé primaire et que ses attributs dépendent directement de la clé primaire ;

· 2ème forme normale : une table est à la 2ème forme normale, étant déjà à la 1ère forme normale, ses attributs sont élémentaires c'est-à-dire non décomposables ;

· 3ème forme normale : une table est à la 3ème forme normale, si étant déjà à la 2ème forme normale, les attributs qu'elle porte ont une dépendance fonctionnelle directe avec la clé primaire, sans passer transitivement à un autre attribut.

Dès lors que les trois formes sont respectées, les tables peuvent être déclarées normalisées et le MLD sera validé.

précédent sommaire suivant