WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'eglise catholique et le developpement de la ville de kolwezi(cas du diocese de kolwezi)

( Télécharger le fichier original )
par Nickson KALUME TAMBWE
Université de Lubumbashi - Graduat 2008
  

précédent sommaire suivant

1.3.4. Projet d'intégration d'handicapes physiques dans la société

A Kolwezi, le projet d'intégration d'handicapes physiques est coordonné par le diocèse mais il dépend de la coordination provinciale.

Le projet d'intégration d`handicapes physiques est soutenu par la Coopération Autrichienne pour le Développement et est financée par l'Union Européenne.

Il existe trois diocèses au Congo où nous retrouvons les projets d'intégration des handicapes physiques qui sont dirigés par des soeurs:

· le diocèse de Kongolo par les Soeurs Franciscaines du règne de Jésus.

· le diocèse de Kalemie par les Soeurs de St Josh.

· le diocèse de Kolwezi par les Soeurs Notre Dame.

Dans chaque diocèse

· il y a une coordinatrice (Soeur)

· deux techniciens orthopédiques (soins des handicapes)

Le travail s'effectue en particulier avec le Caritas Autriche qui est l'Etat demandeur. Le diocèse de Kolwezi fait son état de besoin à la province du Katanga, celle-ci va remettre à la coopération Autrichienne et l'union Européenne qui est le bailleur de fond va débloquer le montant. Le projet s'exécute au Congo spécialement dans la province du Katanga sur les diocèses ci haut cités.

1.4.1. L'action de ce projet est de :

· contribuer au développement social, à savoir à une solidarité et tolérance renforcées vis - à - vis des membres les plus faibles de la société [c'est un projet de 36 mois (#177; 3 ans) et non indéterminé].

· contribuer à une meilleure intégration de la personne handicapée physique dans la société pour son auto prise en charge.

· La réduction de la pauvreté.

Dans le diocèse de Kolwezi, il prend en charge 1050 handicapés (adultes et enfants).

1.4.2. Ateliers de formation pour des personnes handicapées

Le projet prévoit d'organiser un atelier de formation qui devra renforcer les capacités sociales des participants nécessaires pour mener une vie d'auto prise en charge. Pour ces ateliers un délégué, une délégué de préférence avec un handicape physique sera convié€ comme formateur pour donner un exemple réel et optimiste. Il aura 125 membres à raison de 25 membres par association.

1.4.3. L'intégration des enfants dans les écoles

Sensibilisation dans les écoles : « des concours seront organisés » pour cela une personne handicapée (un animateur, une animatrice employée dans le projet) visitera les écoles pour discuter avec les enfants sur le sujet. L'objectif est d'aider les enfants sans handicape à perdre leur timidité devant une personne handicapée et de contribuer à une cohabitation sans préjugés.

Sensibilisation des parents des enfants handicapés

Les animateurs du programme contacterons aussi les parents des enfants handicapés, les consulteront et les inciteront à envoyer leurs enfants handicapés à l'école

Sensibilisation des responsables des écoles : la coordination des activités en collaboration avec les écoles et les assistants sociaux s'attelleront à trouver des solutions aux éventuels problèmes qui pourront surgir. C'est le cas des écoles suivantes :

- l'orthodoxe pour le cours d'informatique

- l'école méthodiste pour la coupe et couture.

1.4.4. Service orthopédique

Tour de diagnostic dans les paroisses 

Une analyse profonde (médicale et environnementale) de chaque personne handicapée pour une bonne orientation. Sur le traitement, la rééducation, l'appareillage et les activités à entreprendre seront menées par des équipes professionnelles dont deux assistants et un médecin spécialiste. Les professionnels seront les médecins belges sans vacances, qui feront les tournées au Congo trois fois par an.

Etablissement d'un service orthopédique par les diocèses

Pour renforcer les aptitudes des handicapés, un service d'orthopédie sera installé au niveau de chaque diocèse pour la rééducation et la fabrication des appareillages. Le service orthopédique portera principalement sur les soins au centre et sur le service mobile (Tricycle, béquille)

1.5. Mouvement d'encadrement des jeunes

Le rôle joué par les différents mouvements de la jeunesse catholique ; dans un passé plus ou moins récent jusqu' à nos jours , requiert aujourd'hui une redéfinition par rapport au défi de la nouvelle évangélisation en Afrique et des exigences de l'église perçue comme agent de développement ; aussi une formation adaptée à ces mouvements de jeunesse catholique est-elle une nécessité, sinon une exigence interne si l'on veut qu'ils puissent jouer leur rôle au sein de leur pays et son développement.

Voici maintenant les mouvements que nous trouvons dans le diocèse de Kolwezi :

- KIRO : on y trouve seulement les jeunes catholiques, c'est un mouvement qui forme beaucoup plus sur la doctrine de l'église catholique. Pour faire partie, il faut être catholique, baptisé et ayant eu sa première communion.

- BILENGE YA MWINDA (jeune de lumière) qui veut aider les autres par leur exemple. On apprend aux jeunes de vivre en suivant l'exemple de Jésus Christ.

- SCOUTISME : Mouvement d'autoformation qui forme les jeunes sur le plan physique, mental et moral, ouvert à tous.

- KA : Kizito Anuarite, il a pour mission d'aider celui qui vit dans la débauche (les toxicomanes, les prostitués, les voleurs,...) à changer en vivant au près de lui.

- LES LEGIONAIRES : de la légion de Marie, on y apprend le dévouement à Marie la mère de Jésus pour qu'elle intercède auprès de Jésus afin qu'il puisse exaucer les prières des hommes.

L'encadrement se fait par l'animation. Pour marquer la présence de l'église, il y a un aumônier prêtre à la tête de chaque mouvement :

- KIRO : Abbé Georges KALENGA

- BILINGE YA MWINDA : Père célestin

- Scoutisme : Abbé Gabriel MUZUKA

- K.A : Abbé jean KONGOLO

Les différents mouvements de jeunesse catholique aujourd'hui comme hier, initient les jeunes à être responsables dans la vie par une formation humaine complète, chacun selon ses talents ; plutôt que de laisser ces mouvements vivre en vase clos, coupés de l'ensemble que l'église catholique les initient à l'esprit de développement et réveiller en eux le souci de servir la communauté humaine.

Pour la coordination, il y a toute une commission diocésaine de la pastorale de jeunes et le responsable c'est l'Abbé Alain Ket.

2. IMPACT CULTUREL

2.1. L'EDUCATION CULTURELLE

Elle se fait par les recollections inter paroissiales spécialement pour le diocèse de Kolwezi dès 1978 l'année de sa création. Il y a diverses formations de foi et de culture, divisées en deux recollections ; l'une pour les adultes et l'autre pour les jeunes qui s'alternent tous les deux mois. Quand il y a celle des adultes, il y n'a pas celle des jeunes et vis versa.

Les journées récréatives des jeunes sont souvent organisées à la fin de l'année par les mêmes organisateurs que les recollections sans oublier les colonies de vacance où il y a des concours des jeux et des spectacles (danse, poème, chant...) entre les paroisses, les conférences sont organisées à l'initiative des paroisses. Tout ceci, chapeauté par la commission d'apostolat des laïcs.

Au scolasticat Bx Jean XXIII, il y a une bibliothèque. La population de Kolwezi peut y accéder facilement pour la lecture. Juste à coté il y a un cyber café pour plus d'information.

Section 2. MOYENS D'ACTIONS DE L'EGLISE CATHOLIQUE

Moyens humains

L'église ou mieux le diocèse de Kolwezi, étant une personne morale, elle ne peut réaliser ses projets, ses activités qu'à travers les hommes. Quoi qu'il n'ait pas été question à travers ce travail de mener une étude sur les personnels de l'église catholique, il y a lieu tout de même de signaler que l'église catholique emploie une ressource humaine non négligeable en qualité et en quantité par rapport à ses objectifs. C'est ainsi qu'on retrouve dans son personnel d'une part des religieux et religieuses et d'autres part des salariés sous la coupe du diocèse, de l'évêché...

Moyens matériels

En RDC comme dans d'autres pays d'Afrique et du monde, l'église catholique a été montrée dans les oeuvres matérielles en terme des bâtiments pouvant non seulement servir de cadre de messe mais aussi d'abriter diverses activités telles les écoles, centre de santé, des hospices, les salles de spectacle...

Outre les bâtiments, l'église a aussi les biens matériels comme les véhicules et d'autres moyens servant de transport du personnel et ses biens.

Moyens financiers

Les moyens financiers sont principalement l'oeuvre de ceux qui, l'église appelle communément les bienfaiteurs. Les subventions de l'église catholique sont basées à Rome et à chacun des états, l'autofinancement du diocèse et les contributions indirectes des chrétiens catholique.

Section3 DIFFICULTES DE L'ÉGLISE DANS LA RÉALISATION DE SES ACTIONS

Toute activité de développement se trouve butée à des difficultés et l'église catholique se trouve face aux difficultés suivantes :

· insuffisance d'appui financier ;

· absence des moyens de transport pour couvrir tout le diocèse ;

o Insuffisance d'outils d'informations.

Comme critique, nous reconnaissons le caractère apostolique de l'église catholique mais aujourd'hui elle semble jouer les mêmes fonctions que celles d'un parti politiques suite à des interventions qui s'intensifient au lieu de rester un mouvement de pression, rôle qu'il joue très bien d'ailleurs.

Nous suggérons que l'église catholique, devrait insérer dans son programme la lutte contre la corruption, l'appartenance tribale et faire savoir à la population qu'elle est là pour leur montrer le chemin du développement.

précédent sommaire suivant