WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contrôle actif robuste d'une structure flexible

( Télécharger le fichier original )
par Lyes et Mohamed HADJOU et BELHOCINE
Mouloud MAMMERI Tizi-Ouzou - Master en automatique 2010
  

précédent sommaire suivant

Introduction

1

Les vibrations des structures mécaniques sont souvent sources de problèmes affectant le bon fonctionnement de nombreux systèmes, c'est le cas des structures flexibles. La maitrise du comportement dynamique d'une structure flexible lorsque celle-ci opère près de ses fréquences de résonances, devient un problème majeur auquel les constructeur sont confrontés.

Plusieurs études ont donc été effectuées afin d'éliminer l'effet néfaste de ces vibrations. Les premières solutions techniques adoptées furent celles dites passives en adoptant la méthode dite de découplage, ou isolation vibratoire, ce qui consiste à désorganiser la propagation des vibrations en alternant des milieux d'impédances mécaniques très contrastées, ou alors celle de l'amortissement, qui consiste à dissiper en chaleur, du fait d'une forte hystérésis du matériau, les ondes vibratoires qui le sollicitent. Dans les deux cas, nous introduisons des dispositions constructives pour minimiser l'effet des vibrations.

De nombreux travaux de recherche ont portés sur le développement des techniques qui permettent de réduire significativement voir éliminer les vibrations, l'idée étant d'introduire des éléments de tel sorte à éliminer ces vibrations cette méthode de contrôle est appelées contrôle actif.

Le contrôle actif permet de repousser les limites de la maitrise du comportement dynamique des structures flexibles au delà de celles permises par le contrôle passif. Des critères économiques (gain d'énergie, gain de matière, ...), de confort, de sécurité, ...peuvent être introduits. Pour cela la structure doit être équipée d'éléments actifs qui assurent l'échange d'énergie avec le milieu environnant. Les automobiles, comme toutes les structures mécaniques, n'échappent pas aux vibrations et c'est pour cette raison que toutes les automobiles sont munies de suspension. La suspension automobile a pour but de réduire et ultimement d'éliminer ces vibrations qui sont néfastes pour les passagers et pour le véhicule. Le but de ce travail est de mieux comprendre la suspension active et plus précisément de développer des stratégies de contrôle permettant de satisfaire des spécifications face aux perturbations de la route.

Le premier chapitre présente la modélisation du système de suspension quart de véhicule à deux degrés de liberté servant à l'application des commandes ainsi que les entrées du système et les critères de performances.

Le deuxième chapitre est consacré à l'outil d'analyse des systèmes bouclés où nous définissons la stabilité et l'aspect robustesse.

Le troisième chapitre est dédié à la présentation et la comparaison des différentes stratégies de contrôle linéaires quadratique qui sont la commande LQR, la commande LQG et en fin la commande LQG/LTR. Un contrôleur utilisant chaque stratégie est conçu pour un modèle quart de véhicule. Le processus de synthèse et la comparaison avec le modèle passif permettent de faire ressortir les particularités associées à chaque type de contrôle.

Dans le chapitre quatre, nous allons présenter la synthèse 8 qui est une technique de commande robuste qui a fait ces preuves parmi les techniques de commande les plus utilisées, cette technique est basée sur la minimisation de la norme 8 d'un critère de robustesse dans le domaine fréquentiel, c'est donc un problème d'optimisation résolu selon deux approches que sont, l'approche classique basée sur la transformation du problème d'optimisation en deux équations de Riccati, la deuxième approche plus récente est basée sur la solution d'un problème d'optimisation sous forme d'inégalité matricielle (LMI) cette dernière ne sera pas abordée . Une application au modèle quart de véhicule est présentée en fin de chapitre.

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour