WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Diagnostic sectoriel de la commune d'arrondissement de Ouakam


par Auguste Dimitri MOUSSAVOU
EDRA / FSJP-Université Cheikh Anta Diop de Dakar - Master 2 Management et Administration des Collectivités Décentralisées 2008
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple-Un But-Une Foi

REGION DE DAKAR
VILLE DE DAKAR
ARRONDISSEMENT DES ALMADIES
COMMUNE D'ARRONDISSEMENT DE OUAKAM

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA COMMUNE
D'ARRONDISSEMENT DE
OUAKAM

Préparé par :
Monsieur Auguste Dimitri MOUSSAVOU

Diplômé en Management et Administration des Collectivités Décentralisées (Ecole
Doctorale et Régionale Africaine /FSJP-Université Cheikh Anta Diop de Dakar)

Et Monsieur Mamadou Tidiane NIANG, Agent chargé de la coopération internationale
à la Mairie de Ouakam et Représentant de la FNAFA au Sénégal

SOMMAIRE

SIGLES ET ABREVIATIONS 4

I/ CONTEXTE ET JUSTIFICATION 6

1.1. CONTEXTE GENERAL

1.2. CONTEXTE SPECIFIQUE 6

II/ LES PRINCIPAUX ACTEURS DU DEVELOPPEMENT 7

2.1. Le Cadre de Concertation (Comité de Développement Local)

2.2. Les services techniques

2.3. Les autres partenaires au développement local 8

2.4. Analyse du partenariat local

III/ DONNEES PHYSIQUES

3.1. Limites Géographiques

3.2. Climat / Pluviométrie et Végétation 9

3.3. Relief 10
IV/ DONNEES DEMOGRAPHIQUES

4 .1. Population : évolution démographique et composition

4.2. Mouvements migratoires

V/ ADMINISTRATION LOCALE 12

5.1. Gouvernance locale

5.2. Fonctionnement 13

5.3. Réalisations

VI/ LE FONCIER 14

5.1. Le cadre réglementaire 14

5.2. Les projets prévus

5.3. Procédure de vente d'une parcelle de terrain

5.4 ECONOMIE LOCALE 16

5.1.1 Commerce

5.1.2. Les autres types de commerce rencontrés 18

5.1.3. La fiscalité locale 18

5.1.4. La Pêche

5.1.5. Tourisme et Artisanat 20

VI/ ANALYSE SOCIALE 22

Historique de la République Lébou : 23

VII/ DONNEES SOCIO-CULTURELLES 23

7.1. Les rites traditionnels

VII/ ASPECTS EDUCATIFS

VIII/ JEUNESSE ET SPORTS 25

8.1. Situation du secteur

IX/ VIE ASSOCIATIVE 25

9.1. Mouvement associatif et Organisation Communautaire de Base (OCB)

X/ ASPECTS SANITAIRES 27

XI/ INFRASTRUCTURES ET EQUIPEMEMENTS COLLECTIFS 28

XII/ ASSAINISSEMENT 29

12.1. Description et analyse du secteur

12.2. Le projet de l'entente CADAK-CAR 30

12.3. Un système spontané de pré collecte d'appui

12.4. Les Projets d'appui en assainissement

XIII/ QUELQUES SERVICES PUBLICS 31

13.1 Le transport

13.2. L'énergie 32

13.3. La communication 32

13.4. Les structures financières

XIV/ COOPERATION DECENTRALISEE

14.1. Définition

14.2. Quelques axes de la coopération décentralisée 33

XVI/ QUELQUES AXES D'ORIENTATION 36

XVI/ANNEXES : 38

Photos 1

Photos 2 39

Photos 3 40

SIGLES ET ABREVIATIONS

ADM : Agence de Développement Municipal

ADE-PME : Agence de Développement et d'Encadrement des Petites et Moyennes

Entreprises

AFTU : Association de Financement du Transport Urbain

AGETIP : Agence d'Exécution des Travaux d'intérêt Public

ANOCI : Agence Nationale pour l'Organisation de la Conférence Islamique APE : Association de Parents d'Elèves

APO : Association de Pêcheurs de Ouakam

APRODAK : Agence pour la Propreté de Dakar

ARD : Agence Régionale de Développement

ASC : Association Socio Culturelle

CAO : Commune d'Arrondissement de Ouakam

CA : Commune de Ouakam

CCF : Christian Children Fund

CCOD : Commission de Contrôle des Opérations Domaniales

CADAK : Communauté des Agglomérations de Dakar

CAR : Communauté des Agglomérations de Rufisque

CDQ : Conseil de Quartier

DDD : Dakar Dem Dikk

DDS : Direction du Développement Social

DASS : Division de l'Action Sociale du Sénégal

ENDA-GRAF : ONG Groupe de Recherches- Actions- Formations FNAFA : Fédération Nationale des Associations Franco-Africaines GIE : Groupement d'Intérêt Economique

GPF : Groupement de Promotion Féminine

HMO : Hôpital Militaire de Ouakam

LSS : Léopold Sédar Senghor

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA COMMUNE D'ARRONDISSEMENT DE OUAKAM

 

OCB : Organisation Communautaire de Base

ONASE : Office National de l'Assainissement du Sénégal

ONG : Organisation Non Gouvernementale

PAQPUD : Projet d'assainissement des Quartiers Péri Urbain de Dakar PLCP : Programme de Lutte Contre la Pauvreté

PACL : Programme d'Appui aux Collectivités Locales

PRN : Programme de Renforcement Nutritionnel

PDEF : Projet pour le Développement de l'Enfant et de la Famille PELT : Projet Eau à Long Terme

SONATEL : Société Nationale des Télécommunications

TF : Titre Foncier

USAID : Agence des Etats Unis pour le développement international USO : Association Sportive de Ouakam

VDN : Voie de Dégagement Nord

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA COMMUNE D'ARRONDISSEMENT DE OUAKAM

5

I/ CONTEXTE ET JUSTIFICATION 1.1. CONTEXTE GENERAL

Le Sénégal s'est attelé après l'accession { son indépendance { la mise en place d'une administration susceptible de répondre aux exigences d'une bonne gestion de la chose publique et l'organisation d'un cadre d'évolution { une nouvelle forme de citoyenneté.

Le premier type d'organisation administrative a davantage mis l'accent sur le découpage des

entités géo-écologiques et administratives de l'époque coloniale en espaces territoriaux remodelés.

Cette forme d'organisation centralisatrice a occasionné un malaise qui s'est traduit, après plusieurs réformes institutionnelles par la création en 1996 des communes d'arrondissement, définit par la loi 96-06 du 22 Mars 1996 portant Code des Collectivités Locales (CCL). Ces collectivités locales consacrent la participation des échelons de base à la gestion des affaires publiques.

Seulement, l'insuffisance de la formation des élus conjuguée { l'absence des ressources financières, la quasi-inexistence de compétences locales capables de promouvoir les initiatives, n'ont pas permis aux communes d'arrondissements de remplir pleinement leur mission dans la conception, la mise en oeuvre et la gestion d'un développement local participatif.

La loi 96-07 du 22 mars 1996, portant transfert des compétences aux collectivités locales

(régions, communes et communautés rurales) a provoqué une sorte de déclic en donnant à la

planification tout son sens dans la conduite du développement local par des acteurs locaux.

Malheureusement, ces plans ont été faiblement pris en compte dans la programmation- réalisation communautaire en raison de leur non-appropriation par les populations et les conseils municipaux. En dépit de cette non appropriation, nous observons d'une part la mise en place ou la création d'infrastructures et d'équipements collectifs nouveaux hormis ceux existants déjà et qui sont les fruits des aménagements menés soit par la Mairie de Ouakam seule ou par la Mairie et ses partenaires ou encore par l'Agence Nationale pour l'Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI) qui a abrité ladite conférence en 2009.

sommaire suivant