WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'etre-là  africain et inculturation: essai d'une relecture théologique de Martin Heidegger pour l'Afrique

( Télécharger le fichier original )
par Roland TECHOU
Grand Séminaire Mgr Louis Parisot Tchanvedji Bénin - Baccalaureat en théologie 2010
  

sommaire suivant

GRAND SEMINAIRE MONSEIGNEUR LOUIS PARISOT DE TCHANVEDJI
Cycle de Théologie

Mémoire de fin de cycle

Présenté par Sous la direction de

Roland TECHOU Père Jules DJODI

Docteur en Théologie/ Philosophie

Professeur de Théologie Dogmatique

Année académique 2007-2008

A TOI, DIEU, NOTRE LOUANGE !

NOUS T'ACCLAMONS : TU ES SEIGNEUR !

A TOI, PERE ETERNEL,

L'HYMNE DE L'UNIVERS.

Au terme de nos années de formation en vue du sacerdoce ministériel, nous présentons ce travail comme la synthèse des aspirations que nous portons et des convictions qui nous animent pour notre champ d'apostolat.

Naturellement nous le dédions tout d'abord à la mémoire de ceux qui nous ont donné la vie, nous voulons nommer nos parents et alliés; ensuite en honneur de ceux qui ont entretenu la vie en nous, il s'agit de nos bienfaiteurs, formateurs et tuteurs.

C'est en communion de pensées avec eux que nous adressons nos remerciements à tous ceux qui favorisent notre cheminement dans la vie.

A son Excellence, Monseigneur Marcel Honorat AGBOTON nous disons nos filiales gratitudes pour la confiance de nous accepter comme apte au sacerdoce ministériel.

Au Père Pascal GUEZODJE pour sa confiance en l'homme que nous sommes, nous disons merci pour l'épanouissement que cela a pu créer en nous et dont ce travail porte les effets.

A notre marraine et tutrice Madame Monia TRAORE épouse SODJI, nous adressons nos sincères considérations filiales pour sa foi en notre vocation et sa détermination à la faire fleurir.

Au Père Justin AGOSSOU-KPEVI, notre professeur de philosophie qui est le parrain de ce travail, nous disons toutes nos gratitudes pour l'émulation philosophique à laquelle il ne cesse de nous inciter et pour son constant encouragement à nous faire maîtriser la pensée de Martin Heidegger.

A vous Père Jules DJODI notre sincère reconnaissance pour l'effervescence de l'Etre en vous. Mes années de théologie dogmatique au grand séminaire portent la marque de votre engagement intellectuel. Ce travail accompli sous votre regard de père et de professeur est le signe de l'authenticité de votre enracinement à la suite du Christ pour le devenir de l'homme noir. Au - delà de ce jet intellectuel que vous avez voulu assigner de votre rigueur conceptuelle et méthodologique, je vous dois l'être-là que je suis aujourd'hui et que je m'en vais offrir à l'autel du Seigneur. Ce sacrifice portera l'odeur de nos nombreux échanges intellectuels, spirituel et surtout humain. Continuez à être pour nous le berger de l'être que nous portons en nous pour l'édification d'une Afrique authentique et enracinée.

A toutes et à tous, profondes gratitudes pour l'épanouissement de ma personnalité auquel vous contribuez sans bornes.

A vous tous qui nous soutenez et avec qui nous avons échangé d'une manière ou d'une autre et pour vos touches dans l'accomplissement de ce travail, nous disons ici notre profonde gratitude.

Nos lecteurs critiques pourraient être déçus de ne pas voir au bout de ce travail, clairement définies les caractéristiques précises de l'être-là africain ; ou encore cette manière concrète par laquelle se ferait le `'comment'' de l'inculturation. Ce souhait n'est aucunement notre enjeu. Et tel que l'exprime clairement notre hypothèse, nous ne nous reprochons rien d'avoir été purement conceptuel. C'est d'ailleurs notre vision et tout autre glissement aurait contredit notre problématique et nous aurait éloigné du problème qui s'est posé à nous. Face aux diverses théories sur l'inculturation de la foi chrétienne sur le continent africain, nous n'avons pas perçu leur impact véritable sur le chrétien africain. Sans ignorer l'importance de ce travail théologique, nous estimons que l'inculturation demeure une urgence incontournable et permanente pour toute l'Eglise et de façon cruciale pour l'Eglise catholique en Afrique. Mais comment procéder pour rester respectueuse de l'identité culturelle du sujet africain et de l'authenticité de la Parole de Dieu pour ce dernier ?

C'est ce que nous avons voulu exprimer en invitant à réfléchir au ``comment'' de l'inculturation au détriment de toutes les procédures précédentes qui à notre avis se sont versées dans des revendications ethniques et culturelles parce que traitant de la nécessité pour l'être africain de dire sa foi avec son schème culturel. C'est ce que nous avons nommé le `'Pourquoi'' de l'inculturation. Cherchant à traiter du "Comment", nous n'avons pas pour visée de proposer un manuel sur l'inculturation. Nous voulons simplement tenter un éveil à orienter tout débat actuel sur l'inculturation vers l'urgence à proposer des manières concrètes pour le faire. Nous nous contentons donc d'évoquer la question avec la suggestion actuelle que toute inculturation est une herméneutique. L'implication d'un penseur de référence dans ce débat, fût-il Heidegger est pour une double cause. D'abord pour sa vision de l'homme à partir du Dasein, ensuite pour l'ouverture théologique qu'accorde son herméneutique engendrée par sa critique ontothéologique. Il nous trace ainsi la voie pour une juste compréhension de la tradition et une meilleure herméneutique de la foi chrétienne.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy