WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des lamantins des lacs de Lere : entre conservation des ressources naturelles et survie de la population.


par HONORE BEAKGOUBE
CREFELD, Université de Sarh-Tchad - Master 2 en Environnement et Developpement Communautaire  2011
  

précédent sommaire suivant

II.1. LES DIFFÉRENTS ACTEURS DANS LA GESTION DES LACS-LÉRÉ ET TRÉNÉ.

II.1.1. LES COMMUNAUTÉS CONCERNÉES

Les populations riveraines de Lacs de Tréné et Léré sont constitués en grande partie des autochtones moundang, des mombaye, des djoukoun et des migrants haoussa, des somono, venant respectivement du Nigeria et du Mali, qui se sont établis depuis fort longtemps pour pratiquer la pêche. Le tableau ci-dessous fait état de  la répartition de la population dans les villages riverains des Lacs.

Tableau 4: Populations riveraines des Lacs de Léré et Tréné

Lacs

Villages

An. d'installation

Population total

Groupe ethnique

Activité principale menées

 
 
 

2001

2008

 
 

Lao

16ème

siècle

735

864

Moundang

Agriculture, élevage et pêche

 

Tekéré

17ème s

1464

1720

Moundang

-//-

 

Zamadehou

17ème s

630

740

Moundang

-//-

Tréné

Teheuré

17ème s

652

799

Moundang

-//-

 

Labzahye

16ème s

1598

1878

Moundang

-//-

 

Tefoultréné

16ème s

663

679

Moundang

-//-

 

Sous total Tréné

5742

6680

-

-

 

Fouli

16ème s

2800

3290

Moundang, haoussa

Agriculture, élevage et pêche

 

Damé (coton Tchad)

20èmes (1948)

1600

1880

Moundang

-//-

 

Dissing

18èmes (1950)

2500

2938

Moundang, Mombaye, Haoussa

-//-

Léré

Goungou

20èmes (1975)

524

616

Moundang

Pêche et élevage

 

Po-émé

18èmes (1744)

1646

1934

Moundang, Haoussa, Somono, Mombaye

Agriculture, élevage et pêche

 

Mourbamé

17ème s

5729

6732

Moundang, Djoukoun

-//-

Doué

16ème s

4830

5675

Moundang Mombaye Haoussa

-//-

Katchilli

20èmes (1971)

206

242

Moundang

-//-

Sous total Léré

19835

23307

-

-

TOTAL

25577

29987

-

-

Source : Instance Locale d'Orientation et d'Orientation(ILOD), Avril 2002

II.1.2. L'INTERVENTION DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES (O.N.G.)

L'ONG APRODEPIT et la coopération allemande GTZ ont mis en oeuvre des projets de conservation et de gestion des ressources naturelles (PCGRN). Ce projet couvre les lacs de Léré et Tréné ainsi que la réserve de faune de Binder -Léré. Les structures principales d'application des mesures préconisées dans ces projets sont les instances locales d'orientation et de décisions (ILOD). L'APRODEPIT s'est appuyé sur le travail des Animateurs Informateurs Stimulateurs (AIS) pour sensibiliser les groupements et les autorités coutumières aux notions de développement durable. L'APRODEPIT fut à l'origine des premières actions de mise en défens avec la création d'un groupement des pêcheurs à Léré ayant des antennes dans les villages riverains, mais l'efficacité des opérations va être intensifiée avec la GTZ à travers son projet de conservation des ressources naturelles (PCGRN).

Cet organisme appuie les groupements à s'organiser (formation et appui en matériel) et à aménager les zones de mise en défens et de protection intégrale. Ces zones sont délimités par des fûts en métal ou en caoutchouc peints en rouge et en blanc reliés les uns aux autres par des chaînes métalliques et les cordes. Ces fûts sont soutenus au fond des eaux par des bétons servant d'ancre. Ils flottent à la surface de l'eau, constituent des limites physiques pour prévenir les personnes mal intentionnées qui tenteront de violer les aires protégées. Les zones de mise en défens et de protection intégrale occupent 275 ha soit 10% de la superficie totale des Lacs. Un système de suivi est également mis en place dont l'objectif est de comprendre le fonctionnement des zones de réserve de ces lacs et d'analyser leur impact sur l'abondance des ressources exploitées en vue de proposer des modèles de gestion de pêche qui garantissent une exploitation durable.

précédent sommaire suivant