WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'intéret national dans le processus d'intégration régionale en Afrique

( Télécharger le fichier original )
par Yanic KENHOUNG
Institut des Relations Internationales du Cameroun - Master 2014
  

sommaire suivant

i

DÉDICACE

A mes parents, André et Clautide KEUTIA, pour qui notre survie n'a pas de prix ; A Odile LEKEUFACK, pour ses encouragements quotidiens ;

A Delors Brayan KENHOUNG, notre fils ;

+ A ma petite soeur NGOUADJI Viviane, très tôt disparue, pour un repos paisible de ton âme.

ii

REMERCIEMENTS

A tous ceux dont les noms ne figurent pas ici, qu'ils reçoivent l'expression de notre gratitude.

La rédaction du mémoire est un parcours long et sinueux. Il nous aurait été très difficile de mener à bout ce travail sans le soutien d'un certain nombre de personnes. C'est ici le lieu de leur témoigner notre gratitude.

Nous voulons dans cette perspective exprimer toute notre reconnaissance au Professeur Laurent ZANG pour avoir accepté de superviser ce travail.

Nous voulons également exprimer tout notre gratitude au Docteur Rémy MBIDA MBIDA, notre directeur de mémoire qui a pris sur lui la lourde responsabilité d'accompagner nos premiers pas dans la recherche par ses conseils, ses remarques, ses critiques et sa rigueur.

Nous savons gré au corps enseignant et administratif de l'IRIC qui a contribué à notre formation.

Notre gratitude va également à l'endroit de la famille DJOMASSI, la famille DEMPOUO et la famille KENFACK pour leurs multiples soutiens ; que Mme DEMPOUO Joséphine trouve ici l'expression de notre reconnaissance pour ses appuis multidimensionnels.

Nous témoignons notre reconnaissance à tous les membres de l'AFAWY et du CEDYBAD pour leur soutien et aides multiples.

Nous voulons témoigner notre reconnaissance à Mr NEKDEM Jean, à Me NGUEFACK Joseph, à Mr LEKEALEM Joseph, à Mr DONGFACK Maurice, à Mr TAGOUMO Célestin pour leur soutien indéfectible.

A Charly Delmas TSAFACK, nous devons toute la reconnaissance pour les conseils d'un grand ami et d'un ainé académique. À JANAL LIBOM et à Darus KEUNANG, toute notre reconnaissance pour le soutien aux moments les plus difficiles.

Nous redisons l'expression de notre gratitude à tous les membres de notre famille, en particulier à nos grands frères TSAMO Alain, KENTIA Michel, Hugo SONFACK, KEUTIA Valery et TSAFACK Victor, qui nous ont toujours accompagné par leur présence, leur soutien et leur disponibilité.

A nos amis et camarades de promotion dont les encouragements nous ont donné le courage de braver les obstacles.

iii

SOMMAIRE

INTRODUCTION GÉNÉRALE .1

PREMIÈRE PARTIE : INTÉRÊT NATIONAL ET INTÉGRATION RÉGIONALE EN

AFRIQUE : CADRAGE ET ANALYSE CONCEPTUELS ...16
CHAPITRE 1 : DES THÉORIES DE L'INTÉRÊT NATIONAL À LA DYNAMIQUE

D'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE . 19
SECTION I : LES THÉORIES RÉALISTES DE L'INTÉRET NATIONAL ET

L'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 20
SECTION II : LA THÉORIE CONSTRUCTIVISTE DE L'INTÉRÊT NATIONAL ET

L'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE . 29
CHAPITRE II : L'INTÉRÊT NATIONAL DANS LE PROCESSUS D'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE À LA LUMIÈRE DES THÉORIES GÉNÉRALES DE

L'INTÉGRATION ..37
SECTION I : L'INTÉRÊT NATIONAL DANS LE PROCESSUS D'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE PENSÉ SOUS LE PRISME DE L'APPROCHE

INTERNATIONALISTE LIBÉRALE DE L'INTÉGRATION 37
SECTION II : L'INTÉRÊT NATIONAL DANS LE PROCESSUS D'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE VU SOUS LE PRISME DES THÉORIES DE

L'INTERGOUVERNEMENTALISME ...52
DEUXIÈME PARTIE : L'AMBIVALENCE DE LA NOTION D'INTÉRÊT NATIONAL

A L'ÉPREUVE DE L'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 60
CHAPITRE 3 : L'INTÉRÊT NATIONAL ÉGOÏSTE : UN FREIN A L'INTÉGRATION

RÉGIONALE EN AFRIQUE 62
SECTION I : LES MANIFESTATIONS DE L'INTÉRÊT NATIONAL ÉGOÏSTE DANS

LE PROCESSUS D'INTÉGRATION RÉGIONALE AFRICAINE .63
SECTION II : L'IMPACT DE L'INTÉRET NATIONAL ÉGOÏSTE SUR LE

PROCESSUS D'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE : ÉTUDE DE CAS .70
CHAPITRE 4 : L'INTÉRÊT NATIONAL ALTRUISTE : UN FACTEUR DE

DYNAMISATION DE L'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 81
SECTION I : LES MANIFESTATIONS DE L'INTÉRÊT NATIONAL ALTRUISTE

DANS LE PROCESSUS D'INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 83
SECTION II : L'IMPACT DE L'INTÉRET NATIONAL ALTRUISTE SUR

L'INTÉGRATION AFRICAINE : ÉTUDE DE CAS .89

CONCLUSION GÉNÉRALE ..106

iv

LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS

ANC: African National Congress

APEC: Asian Pacific Economic Co-operation APRM: African Peer Review Mechanism ASAS: Association of Southern African States

ASECNA: Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar

BDEAC: Banque de Développement de l'Afrique Centrale

BEAC: Banque des États de l'Afrique Centrale

CAD: Comité d'Aide au Développement

CD: Compact Disk

CEA: Commission des Nations Unies pour l'Afrique

CEA: Communauté Économique Africaine

CECA: Communauté Européenne du Charbon et l'Acier

CEDEAO: Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest

CEE: Communauté Économique Européenne

CEEAC: Communauté Économique des États de l'Afrique Centrale

CEMAC: Communauté Économique et Monétaire d'Afrique Centrale

CEN-SAD: Communauté des États sahélo-sahariens

CER: Communauté Économique Régionale

v

COMESA: Common Market of East and South Africa

CPI-UA: Conseil Phytosanitaire Interafricain

EAC: East African Community

FMA: Fond Monétaire Africain

IOR: Indian Ocean Rim

IRIC: Institut des Relations Internationales du Cameroun

MAEP: Mécanisme Africain d'Évaluation entre les Pairs

MAP: Millennium Partnership for African Recovery Program

NEPAD: Nouveau Partenariat Pour le Développement de l'Afrique

NIA: Nouvelle Initiative Africaine

OCDE: Organisation de Coopération et de Développement

ONU: Organisation des Nations Unies

UDEAC: Union Douanière et Économique d'Afrique Centrale

OPDS: Organe Politique de Défense et de Sécurité

OUA: Organisation de l'Unité Africaine

PAS: Programme d'Ajustement Structurel

PDDAA: Programme Détaillé pour le Développement de l'Agriculture africaine

PETU: Pôles d'Excellence Technologique Universitaire

PFUA: Programme Frontière de l'Union Africaine

vi

RASD : République Arabe Sahraouie Démocratique

RCA: République Centrafricaine

RDC: République Démocratique du Congo

RSA: République Sud africaine

SACU: Southern Africa Customs Union

SADC: South African Development Community

SDN: Société des Nations

UA: Union Africaine

UE: Union Européenne

UEMOA: Union Économique et Monétaire Ouest Africain

UMA: Union du Maghreb Arabe

UNESCO: Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture

vii

RÉSUMÉ

Le thème de notre recherche intitulé « L'intérêt national dans le processus d'intégration régionale en Afrique » résulte de deux constats : la lenteur du processus d'intégration régionale en Afrique et de la prééminence de l'intérêt national comme principe d'action de l'État sur la scène internationale, y compris sa participation au processus d'intégration régionale. Le processus d'intégration régionale en Afrique a du mal à prospérer du fait de la perception de l'intérêt national de la part des États. Cette analyse se propose d'élucider l'influence de l'intérêt national sur le processus d'intégration régionale en Afrique. La notion d'intérêt national est une notion ambivalente qui ne requiert pas une unanimité quant à sa signification substantielle. Selon les réalistes et les libéraux, elle est cernée de façon égoïste. Pour les constructivistes, elle requiert une connotation altruiste. La participation des États au processus d'intégration en Afrique permet de constater que l'ambivalence de l'intérêt national exerce une double influence sur ledit processus: alors que l'intérêt national égoïste le freine, l'intérêt national altruiste en est un facteur de dynamisation. Dans une démarche analytique, explicative et comparative, l'analyse appelle à l'exaltation de l'intérêt national altruiste pour booster le processus d'intégration régionale en Afrique; car de cette perception de l'intérêt national dépendra la réussite de l'intégration régionale en Afrique.

Mots clés : intégration régionale, intérêt national, intérêt national égoïste, intérêt national altruiste

viii

ABSTRACT

The topic of our research entitled «the national interest in the process of regional integration in Africa» stems from two reports: the slowness of the process of regional integration's and the national interest's preeminence like the principle of the State's action on the international scene, including its participation in the process of regional integration. The process of regional integration in Africa has difficulties due to the perception of the national interest. This analysis proposes to explain the influence of the national interest on the process of regional integration in Africa. The concept of national interest is of a dual nature, which does not require unanimity as for its substantial significance. According to the realists and the liberalists, it is understood in an egoistic way. For the constructivists, it is of an altruistic connotation. The state's participation in the process of integration in Africa makes it possible to note that, the ambivalence of the national interest exerts a double influence on the aforementioned process: while the egoistic national interest slows it down, the altruistic national interest is a factor of its dynamization. Through analytical, explanatory and comparative procedure, the analysis calls for the exaltation of an altruistic national interest to boost the process of regional integration in Africa; because, the success of regional integration in Africa will depend on this perception of the national interest.

Keywords: regional integration, national interest, egoistic national interest, altruistic national interest

INTRODUCTION GÉNÉRALE

2

I-Présentation du sujet de recherche

L'effervescence intégrationniste ayant caractérisé la décennie des indépendances1 suit son cours en Afrique de nos jours. Ce processus reflète la conviction chez les décideurs africains que l'intégration est une condition essentielle du succès des efforts déployés en matière de développement. Aussi, dans l'exploration des voies et moyens permettant la réalisation des objectifs de développement et d'intégration, un consensus semble se dégager autour du nécessaire dépassement des cadres nationaux des États jugés étroits et économiquement peu viables au profit de la construction d'une région économiquement plus efficace.

Sur le plan de la pensée du développement de l'Afrique, la théorie du développement par l'intégration régionale s'avère transversale à toutes les écoles du développement de l'Afrique. En effet, elle se trouve d'abord au centre de l'école de la construction nationale ou du développementisme, ensuite, elle est au coeur de l'économie politique radicale et enfin, elle est le principe de rationalité de l'école panafricaniste2.

Le processus d'intégration dans lequel est inscrit l'Afrique depuis les indépendances ne se déroule pas à l'abri de certaines entraves telles que la réticence, l'attachement des États aux principes souverainistes, les problèmes financiers, mais aussi et surtout la défense des intérêts nationaux égoïstes. La dernière entrave dans cette étude nous intéresse à plus d'un titre. D'abord, parce que la notion d'intérêt national est une notion omniprésente en relations internationales3. Ensuite parce que la notion évolue et semble de plus en plus être l'une des motivations qui pousse les États à s'intéresser davantage à l'intégration régionale. Enfin parce que le concept d'intérêt national est un concept clé pour notre sujet intitulé : « L'intérêt national dans le

1 Bruno BEKOLO EBE, « L'intégration régionale en Afrique : caractéristiques, contraintes et perspectives », Monde en développement, année 2001/3, N°115-116, pp.81-88.

2 L'école du développementisme repose sur la modernisation des sociétés traditionnelles comme préalable de la construction du développement. L'économie politique radicale fait de la déconnexion du système international de l'échange inégal la condition du décollage, de l'autonomie et de la prospérité économique du continent. L'école panafricaniste fait de l'union politique et économique du continent la condition de sa survie en tant qu'entité autonome et libre dans un monde structuré autour des logiques de puissance et de domination.

3 Marie-Claude SMOUTS, Dario BATTISTELLA, Pascal VENNESSON, Dictionnaire des relations internationales : approches, concepts doctrines, 2e édition, Paris, Dalloz, 2006, p. 298.

3

processus d'intégration régionale en Afrique »; concept derrière lequel sont camouflées les intentions des États vis-à-vis du processus d'intégration régionale4.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)