WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Définition d'un outil cartographique d'aide à  la décision dans le domaine de la méthanisation


par Johan Poquet
Université Rennes 2 Haute Bretagne - Master 2 Aménagement du Territoire - Gestion de l'Environnement 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.3.2 Mise en forme des bases de données SIG et première cartographie

« Une information est dite géographique lorsqu'elle se rapporte à un ou plusieurs lieux de la surface terrestre. C'est une information localisée, repérée, ou « géocodée » » (BEGUIN, 2012 [2]). Or, certaines données récupérées ne sont pas géocodées, comme le gisement par exemple (agricole, IAA et hypermarchés). Cette partie va présenter la méthodologie mise en place pour obtenir des bases de données SIG exploitables pour toutes les données, et proposera une première cartographie de celles-ci, afin de visualiser la localisation, la répartition sur le territoire des différents critères retenus.

? Gisement

Sources : AGRESTE, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

42 | P a g e

Carte 5- Densité d'élevage par commune (cheptel / ha)

La densité du cheptel par commune a été obtenue à l'aide d'une jointure entre les données de l'AGRESTE et le maillage communal GeoFla de l'IGN. On constate que les densités les plus fortes sont situées en Bretagne vers Saint-Brieuc, au nord de Brest ainsi que dans les Pays de la Loire vers la ville de Cholet. Pour la Bretagne, ceci correspond majoritairement à l'élevage porcin ; les principaux bassins versants concernés par les algues vertes se trouvent par ailleurs à proximité. Pour la Basse-Normandie et les Pays de la Loire, c'est davantage l'élevage bovin qui prédomine.

Les communes à proximité de Caen, Anger, Nantes ainsi que toute la partie Est du territoire étudié présentent, pour leur part, des densités de cheptel assez faibles.

43 | P a g e

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : SIRENE, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

Carte 6 - Établissements de l'industrie agro-alimentaire et hypermarchés de plus de 50 salariés

Les données issues de la base de données SIRENE ont dû être géolocalisées à l'aide d'un processus de géocodage. Une adresse précise est disponible, dans la table mise à disposition par l'INSEE, pour chaque établissement. À l'aide de l'outil en ligne « Batchgeocodeur » (utilisant l'API Google Map), des coordonnées XY sont obtenues pour chaque établissement. Ces coordonnées se réfèrent au système WGS84 - EPSG 4326, elles doivent donc ensuite être converties afin d'être exploitées dans le SIG développé, qui utilise la projection Lambert 93.

Concernant la localisation de l'ensemble des entités géographiques des deux secteurs, on constate qu'ils sont majoritairement situés le long des principaux axes routiers. On remarquera également que les hypermarchés se concentrent essentiellement à proximité des villes (afin d'être en contact avec le consommateur), tandis que les établissements de l'industrie agro-alimentaire sont plus dispersés, loin des principaux pôles urbains (afin d'être proches des producteurs de matières premières à transformer).

De façon globale, on observe que le gisement est légèrement plus important en Bretagne que dans ses deux régions voisines : ses caractéristiques relatives à l'élevage et l'industrie agro-alimentaire en font une région exemplaire pour le développement de la méthanisation.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

? Valorisation de l'énergie

Sources :Via Seva, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

44 | P a g e

Carte 7 - Réseaux de chaleur publics, équivalent logements desservis et principale énergie utilisée

Afin d'être géolocalisés, les réseaux de chaleur ont fait l'objet d'une jointure entre leur commune de référence et le maillage communal GeoFla de l'IGN, leurs adresses précises n'étant pas renseignées par l'association Via Seva.

Les réseaux de chaleur publics sont inégalement répartis sur le territoire étudié, et sont majoritairement situés dans les grandes agglomérations. Peu développés en Bretagne, à l'exception de la ville de Rennes qui en compte quatre à elle seule, ils sont plus répandus dans les Pays de la Loire ou en Basse-Normandie. L'énergie principalement utilisée provient des incinérateurs de déchets (UIOM) et du gaz (NAT et GPL), même si la biomasse est plus répandue en Basse-Normandie (elle fait souvent référence à des chaudières bois).

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : GrT Gaz, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

45 | P a g e

Carte 8 - Réseau de transport de gaz naturel GrT et capacité d'injection

Pour intégrer au SIG le réseau de transport de Gaz naturel GrT, l'ensemble des polylignes a été digitalisé manuellement. La carte de référence ayant permis cette première étape a été obtenue à l'aide de captures d'écrans réalisées à partir de l'outil en ligne Réso'Vert sur le site de GrT Gaz. Celles-ci ont ensuite été réassemblées puis géoréférencées à l'aide du logiciel SIG.

On constate que le réseau est légèrement moins dense en Bretagne qu'en Basse-Normandie et dans les Pays de la Loire. La capacité d'injection renseignée sur la carte n'influence pas le développement de la méthanisation, la plus faible étant largement suffisante pour une unité.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : SINOE, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

46 | P a g e

Carte 9 - Plateformes de compostage, capacité des stations et type de gestion

Les plateformes de compostage, permettant de transformer le digestat d'une unité de méthanisation en engrais agricole, sont référencées par la plateforme SINOE, gérée par l'ADEME.

Au sein de cette base de données, les coordonnées précises de chaque plateforme sont référencées (téléphone, fax, adresse...), ce qui a permis un géocodage précis de chaque unité dans le SIG. On observe que les plateformes de compostage les plus répandues sont celles gérées par des entreprises et artisans. Ce sont également celles qui présentent les capacités de traitement les plus conséquentes. On notera cependant que certains types de gestionnaire peuvent être regroupés, à l'image des gestionnaires type « publics » : ainsi seraient regroupés dans la même catégorie syndicats mixtes, structures intercommunales, SIVU, SIVOM... Les trois seules plateformes de compostage agricole sont situées en Basse-Normandie.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : RTE, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

47 | P a g e

Carte 10 - Postes de transformation RTE et tension d'exploitation des postes

Les postes de transformation RTE, quatrième type de valorisation retenu, ont été transmis directement sous forme de fichiers cartographiques (shape) basés sur la projection Lambert 93. Ils n'ont eu donc eu besoin d'aucune transformation pour être intégrés au SIG.

Les postes sont globalement répartis équitablement sur le territoire, mais on remarque cependant que le réseau breton présente des tensions maximales d'exploitation plus faibles que dans les Pays de la Loire ou la Basse-Normandie, même si cela n'affecte pas les usines productrices de biogaz. La grande majorité des postes est également localisée le long des grands axes routiers.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

? Particularités territoriales

Sources : LegiFrance, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

48 | P age

Carte 11 - Zones en excédent structurel

Les zones en excédent structurel sont cartographiées à l'aide du maillage cantonal, issu de la BD GeoFla de l'IGN. Celles-ci se situent majoritairement en Bretagne : 90 cantons sont concernés (Côtes d'Armor : 35 cantons, Finistère : 30 cantons, Ille-et-Vilaine : 13 cantons, Morbihan : 12 cantons). En Basse-Normandie, seuls 4 cantons (Manche) étaient référencés et un seul dans les Pays de la Loire (Vendée).

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : DATAR, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

49 | P a g e

Carte 12 - Zones de revitalisation rurale

Les zones de revitalisation rurale sont cartographiées à l'échelle de la commune. Celles-ci sont répertoriées par la DATAR* et ont fait l'objet d'une jointure avec la BD GéoFla de l'IGN.

On observe qu'elles sont en grande partie situées dans le sud-est de la Basse-Normandie, autour d'Argentan, et dans le nord des Pays de la Loire, à l'est de Laval. Quelques communes sont également concernées en Bretagne, au sud de Guingamp.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : CLC 2006, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

50 | P age

Carte 13 - Occupation du sol

La base de données Corine Land Cover est accessible directement en format shape et projeté en Lambert 93, la donnée n'a donc nécessité aucun traitement pour être intégrée au SIG.

Cette description de l'occupation du sol est relativement précise (entités de 25 hectares minimum), ce qui a permis de faire, au sein de cette carte de présentation, des regroupements de données. Ainsi, la troisième et dernière subdivision de la base de données a été supprimée afin d'harmoniser la légende à l'échelle et au format de la carte.

On retrouve sur le territoire une majorité d'espaces agricoles, globalement favorables au développement d'unités de méthanisation, avec quelques milieux forestiers et semi-naturels. Les zones artificialisées se retrouvent, pour leur part, dans les principales villes.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : INPN, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

51 | P a g e

Carte 14 - Zones de protection des espaces naturels

Les milieux naturels protégés sont vastes et très différents sur le territoire français. Les réglementations divergent selon les types de protection, et le développement de nouvelles unités de méthanisation en est donc impacté.

Ces différentes protections des milieux naturels, dont les données cartographiques sont disponibles directement en format shape projeté en Lambert 93, se recoupent, et se superposent sur le territoire.

Il a donc été préféré ici de regrouper l'ensemble de ces zones protégées afin de simplement localiser globalement les espaces concernés. Par la suite, les différentes protections seront discernées selon leurs réglementations liées à l'urbanisme.

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Sources : ADEME, AILE, Biomasse Normandie, Presse, BD GEOFLA IGN - Réalisation : Armorgreen, 2013

52 | P age

Carte 15 - Unités de méthanisation : types de valorisation, puissances et états d'avancement des projets

La base de données des différentes unités de méthanisation en projet, en construction ou en études, a été construite à partir de plusieurs sources (ADEME, AILE, Biomasse-Normandie...), comme expliqué précédemment.

Le recoupement entre ces différents acteurs du biogaz a permis d'élaborer une cartographie la plus précise possible. La plateforme SINOE, comme pour les plateformes de biogaz, fournit régulièrement une adresse précise pour chaque unité de méthanisation. Ces unités ont donc été géolocalisées à l'aide d'un processus de géocodage.

Ensuite, un référencement plus précis des unités de méthanisation en construction existe pour la Bretagne et les Pays de la Loire, à travers le travail de l'association AILE. Les unités listées par celles-ci et n'étant pas présentes dans la base de données de SINOE ont donc été ajoutées au SIG.

Concernant la Basse-Normandie, la base de données a également été enrichie grâce à la collaboration de Biomasse-Normandie. Cependant, les différents acteurs cités jusqu'ici ne sont pas en mesure de transmettre la liste des unités en cours d'étude. Seuls l'ADEME Bretagne et l'ADEME Basse Normandie ont accepté de fournir ces renseignements.

Enfin, une recherche approfondie dans la presse locale (Le Télégramme, Ouest-France...) a permis de finaliser ce référencement. En effet, dès lors qu'une unité de méthanisation est en étude ou en construction, des articles de presse paraissent logiquement, l'inconvénient étant que les renseignements techniques liés à l'installation sont parfois inexistants ou incomplets. À noter que

53 | P a g e

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

lorsque l'adresse précise de l'unité n'était pas disponible, cette dernière a été placée au centre du polygone relatif à sa commune (centroïde).

On observe que la grande majorité des unités sont situées en Bretagne. Les unités sont moitié moins nombreuses dans les Pays de la Loire et la Basse-Normandie.

54 | P a g e

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy