WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation de la végétation ligneuse de la station de récherche forestière de n'dounga


par Mahamane Abdoul Madjid
IPDR/KOLLO - Technicien de développement rural 2015
  

sommaire suivant

INTRODUCTION 3

PREMIERE PARTIE : GENERALITES 5

CHAPITRE I : PRESENTATION DE LA ZONE D'ETUDE 6

1.1) Situation géographique et administrative 6

1.2) Aspects biophysique 7

1.2.1) Les ressources en terre 7

1.2.2) Climat 7

1.2.3) Flore et végétation 8

1.2.4 Faune 9

1.3) Aspect socio-économiques 9

1.3.1 Aspect sociaux 9

1.3.2 Activités socio-économiques 11

CHAPITRE II : PRESENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL 13

2.1 Création et statut 13

2.2 Missions et attributions 13

2.3 Organisation et zones d'intervention 13

DEUXIEME PARTIE : REVUE BIBLIOGRAPHIQUE 15

Revue bibliographique 16

TROISIEME PARTIE : ETUDE DU THEME 18

CHAPITRE I : CADRE THEORIQUE DE L'ETUDE 19

1.1 Définition des concepts 19

1.2 Contexte et justification du thème 20

1.3 Objectifs du thème 20

CHAPITRE II : METHODOLOGIE DE TRAVAIL 21

2.1 Matériels 21

2.1.1 Présentation de la station de recherche forestière de N'dounga 21

2.1.2 Description du site 21

2.1.3 Equipements utilisés pour la collecte des donnés 22

2.2 Méthodes 22

2.2.1 Echantillonnage 22

2.2.2 Les mesures 23

2.2.3 Saisie des données 24

2.2.4 Traitement des données 24

CHAPITRE III : PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS 25

3.1 Résultats 1 25

3.1.1 Flore ligneuse de la station 25

3.2 Résultats 2 26

3.2.1 Analyse des données floristiques 26

3.3 Résultat 3 29

3.3.1 Structure du peuplement 29

3.3.2 Appréciation de la régénération naturelle 32

3.3.3 Le recouvrement 32

3.3.4 Aptitude à la production de rejet 32

3.3.5 Le coefficient générique 33

CONCLUSION / SUGGESTIONS 34

DEDICACES

Ce mémoire de fin de cycle est dédié à nos familles :


· Nos parents


· Nos frères et soeurs


· Nos amis les plus intimes et chers

Sachez que chaque jour que Dieu fait est pour nous une opportunité de vous remercier ;

Vous qui nous aviez moralement et matériellement soutenu pendant ce parcours ;

Vous qui aviez toujours considéré nos problèmes comme les vôtres ;

Recevez ici, l'expression de notre profonde gratitude ;

Et que nos défunts reposent en paix, Ameen..!

Ce travail est aussi dédié à tous ceux qui l'auront lu et qui y trouveront une quelconque importance.

REMERCIEMENT

Le présent travail ci-joint est le fruit d'un séjour de trois mois au service de l'INRAN / CERRA de Niamey. A l'issue du stage, nous remercions ALLAH (SWT) le tout puissant, le miséricordieux de nous avoir guidé gloire à lui. Nos remerciements sont ensuite adressés à toutes les personnes, qui de près ou de loin ont donné leur soutien moral, physique, technique et matériel pour l'élaboration du présent document.

Nous remercions également :

· Le Docteur Abdou Amani notre maître de stage qui, malgré ses multiples occupations et les sollicitudes du service n'a ménagé aucun effort pour mettre les moyens et l'encadrement nécessaires pour la réussite de ce travail ;

· Tout le personnel de l'INRAN/CERRA de Niamey en général pour leur accueil ;

· Tous les stagiaires avec lesquels on partage la même structure d'accueil pour l'esprit d'équipe et la solidarité qui a toujours prévalu tout au long de la période de stage ;

· Mr Boubacar Zika le Directeur General de l'IPDR de Kollo pour son aide et son assistance multiforme et surtout pour son dévouement sans l'encadrement de ses élèves ;

· Tous les formateurs de l'IPDR en général et ceux du Département Eaux et Forêts en particulier pour l'encadrement sans faille et les sages conseils qu'ils nous toujours prodigué.

Et à tous ceux qui ont d'une manière ou d'une autre contribué à l'élaboration de ce travail

Enfin, dans l'impossibilité de citer tous ceux qui ont de près ou de loin contribué à la réussite de ce travail, qu'ils trouvent ici l'expression de notre sincère reconnaissance.

SIGLES ET ABREVIATIONS

C : Circonférence

CERRA : Centre Régional de Recherche Agronomique

CSI : Centre de Santé Intégré

CTFT : Centre technique Forestier Tropical

D : Diamètre

DDE : Direction Départementale de l'Environnement

DE : Diamètre Equivalent

EPA : Etablissement Public à caractère Administratif

IC : Infirmier Certifié

IDE : Infirmier Diplômé d'état

INRAN : Institut National de Recherche Agronomique du Niger

IPDR : Institut Pratique de Développement Rural

ISR : Indice Spécifique de Régénération

MDA : Ministère de développement Agricole

TRP : Taux de Régénération du Peuplement

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Situation des infrastructures scolaires 3

Tableau 2 : flore ligneuse de la station de N'dounga 27

Tableau 3: Données floristiques de l'échantillon 28

Tableau 4: nombre de tige par espèce 29

Tableau 5 : données de la régénération naturelle de l'échantillon 30

LISTE DES FIGURES

Figure 1 : matérialisation d'une placette à l'aide du jalon 3

Figure 2 : mesure à 1,30 m d'un pied de Acacia senegal 27

Figure 3 : mesures dendrométrique dans un peuplement d'Eucalyptus 28

Figure 4: classes de diamètre à 1,30 m du sol des ligneux 33

Figure 5: classe des diamètres à 20 cm du sol 34

Figure 6 : structure verticale du peuplement ligneux 35

Figure 7: structure verticale de la régénération naturelle 36

Figure 8 : nombre de rejet par espèce 37

AVANT PROPOS

Ce mémoire est le fruit d'un travail de plusieurs jours au sein de l'Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN/CERRA) de Niamey, avec comme promoteur de mémoire le Docteur Abdou Amani (chercheur à l'INRAN), son expérience, ses relations et ses interventions nous ont été fortement utiles pour recadrer une étude dont le champ est très vaste.

Il serait tentant, en tout cas, qu'un spécialiste trouve, à travers ce travail, une cible facile qui prête à cause d'éventuelles imperfections qu'il contiendrait.

Il n'est pas de notre intention d'en faire un texte de référence, car il s'agit d'un point de vue scientifique qui présente des paramètres dendrométriques des essences forestières d'une station de recherche forestière, un élément important pour la prise de décision et pour les interventions en foresterie.

1 INTRODUCTION

Au Niger, un espace forestier est en général le siège de multiples influences naturelles et usages anthropiques pour la production de biens matériels nécessaires à l'existence des communautés humaines avoisinantes, rurales ou urbaines.

Les productions forestières sont essentiellement destinées à la satisfaction des besoins énergétiques qui représente 87% de la consommation énergétique nationale et 97% de la consommation énergétique des ménages. Les énergies conventionnelles (électricité, produits pétroliers, charbon minéral) représentent moins de 13%.

Le milieu physique nigérien est caractérisé par : sa fragilité à cause de son équilibre instable ; ses potentialités faibles (par exemple fertilité des sols du domaine forestier) ; l'intensité des pluies et du vent causant l'érosion hydrique et éolienne et dégradant les sols et l'environnement.

Paradoxalement, l'utilisation des ressources forestières est souvent très intensive et ne tient pas compte de leurs potentiels (par exemples les pressions humaines sur les ressources forestières autour des villes et les capacités de charge pastorale qui sont surpassées) ce qui aggrave leur situation déjà précaire.

Le milieu humain peut être caractérisé par : une croissance rapide de la population, d'où une augmentation des besoins (tant des besoins alimentaires que des produits divers notamment les besoins en bois), ce qui occasionne une surexploitation engendrant des déséquilibres dommageables à l'ensemble des écosystèmes forestiers (Ichaou, 2005).

Ainsi, face aux enjeux que constituent les formations forestières pour les différents acteurs nigériens (état, collectivités et populations rurales et urbaines) leur utilisation rationnelle ne peut se concevoir que dans le cadre d'un processus qui intègre la connaissance de ces ressources et une concertation permanente et dans une optique de durabilité de la gestion.

sommaire suivant