WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Agriculture et contribution à  la croissance économique de la rdc


par Pascal BEYA
Université Officielle de Mbujimayi - Sciences économiques et de gestion  2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

LISTE DES ABREVAITIONS

BCC : Banque Centrale du Congo

INERA : Institut National d'Etudes et des Recherches Agricoles

NEPAD : Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique

OMD : Objectifs du Millénaire pour le Développement

PIB : Produit Intérieur Brut

RDC : République Démocratique du Congo

RDPA : Revue diagnostiques des Dépenses publiques de base du secteur Agricole et Rural

TVA : Taxe sur la Valeur Ajoutée

VAR : Vecteur Auto Régressif

LISTE DES TABLEAUX ET GRAPHIQUES

Figure 1 : Carte de la RDC

Figure n°2 : Taux de croissance de la production agricole totale

Tableau 1. Présentation des données relatives au PIB et aux secteurs d'activités(en millions de CDF)

Tableau n°2 : Différentes productions du secteur agricole(en milliers de tonnes)

Tableau n°3 : Corrélations

Tableau n°4 : Analyse de la variance ANOVA

Tableau n°5 : Régression statistique

Tableau n°6 : Détermination de la part des secteurs d'activités dans le PIB

Tableau n°7 : Diagnostics de colinéarité

Tableau n°8 : Tests de normalité

Tableau n°9 : Evolution de la part du Budget exécutif en faveur du secteur agricole et rural

Tableau n°10 : Evolution des dépenses publiques dans la recherche agricole (en milliard de Fc) en % des dépenses effectives

AVANT -PROPOS

L'université officielle de Mbujimayi est un établissement de formation de la ville de Mbujimayi. Elle a pour objectif la formation des cadres dans différentes filières et offre deux cycles de formation, dont le premier cycle (cycle de graduat) et le deuxième cycle (cycle de licence).

La fin de formation à l''UOM est sanctionnée, pour le deuxième cycle, par le diplôme de licence. Dans le but de juger de l'efficience de ladite formation, les dispositions académiques astreignent chaque étudiant sortant à présenter les résultats d'un sujet de recherche, condition à la délivrance du diplôme sanctionnant la fin des études de ce cycle.

Cette présentation à pour but de testé la capacité des étudiants sortants à mettre en application les connaissances dispensées au sein de l'université, d'autant plus que ces derniers vont définitivement faire partie du monde professionnel.

A cet effet, et pour nous qui somme de la filière d'économie, nous nous sommes intéressés à un secteur d'activité qui semble être négligé en RDC, mais qui a constitué la source de développement pour d'autres pays.

Le sujet retenu est « Agriculture et contribution à la croissance économique en RDC ». Un sujet qui se justifie par la nécessité d'évaluer empiriquement l'impact dans l'économie congolaise d'un secteur sur lequel furent centrées les stratégies de développement de plusieurs pays.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net