WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'éducation progressive dans la pensée pédagogique de John Dewey: perspectives et enjeux professionnels africains.


par RONEL CHRISTIAN DONGMO KENFACK
Universite Catholique de l'Afrique Centrale - Licence en Philosophie 2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION GENERALE

La personne humaine reste au centre de l'éducation. Elle est le moteur du développement de la société, sa formation intégrale doit être un but à atteindre, un objet de préoccupation dans l'oeuvre éducationnelle. Ainsi, l'éducation est une préoccupation dans toutes les sociétés et toutes les cultures. En tout temps, elle a été un sujet fondamental sur lequel plusieurs sociétés se sont penchées pour assurer l'avenir de leurs nations. A regarder notre société contemporaine, nous nous rendons compte que nous assistons à une crise de valeurs. Eduquer est devenu quelque chose de complexe, malgré les moyens mis en jeu. En regardant de près, certaines personnes dites « éduquées », nous nous rendons compte de l'incohérence entre l'éducation reçue et leur vécu quotidien. On note, donc, ici une disparité entre les connaissances acquises en classe et la mise en pratique de ces connaissances sur le terrain ce qui conduira à certains maux tels que : la corruption, le tribalisme, l'abus des droits de l'homme, l'égocentrisme qui règne dans notre société actuelle. Toutes ces lacunes sont les conséquences d'une éducation non intériorisée. L'éducation de nos jours est beaucoup plus tendue vers la recherche des diplômes afin d'assurer un poste ou métier bien lucratif dans l'avenir. Ce constant fait surgir en nous une question très fondamentale : comment remédier à cela ? le problème reste sans doute au niveau du système éducatif qui reste traditionnaliste où le maître est le modèle à suivre, le centre d'attention. Penser à une éducation progressive sera bénéfique.

Dans le domaine de la philosophie, bon nombre de réflexions ont été menées par de nombreux auteurs sur le thème de l'éducation. Aussi, dans ce travail, nous allons nous intéresser à la conception de l'éducation progressive de John Dewey, d'où l'intitulé de notre travail : : L'EDUCATION PROGESSIVE DANS LA PENSEE PEDAGOGIQUE DE JOHN DEWEY : perspectives et enjeux professionnelles africains. Cas spécifique du Cameroun.

Fondateur de la pédagogie « progressive », Dewey est un acteur central du « pragmatisme américain ». Ce courant a réuni, dans les années 1890-1900, un petit groupe de penseurs - C.S. Peirce, A. Bain, W. James, etc. - soucieux de placer au centre de leurs pensées la pratique, les actions, les usages ; pour élaborer des concepts qui puissent être aussi des outils, les pragmatiques considéraient qu'il fallait tenir compte des effets pratiques, que les concepts en somme avaient des conséquences et modifiaient nos habitudes de penser comme d'agir. John Dewey naît à Burlington dans le Vermont en 1859 ; il est diplômé de l'université en 1879 et exerce brièvement les fonctions d'instituteur. À l'université John Hopkins, il reprend des études de philosophie : il est alors influencé par le philosophe George S. Morris, idéaliste néo-hégélien.

2

En 1884, il soutient sa thèse sur la psychologie de Kant. C'est dans les années 1880 que ses idées pédagogiques se forment, il a, alors, l'opportunité de les mettre en pratique en rejoignant la toute nouvelle université de Chicago où il demande à être nommé à la tête du département de pédagogie. Il obtient la création d'une école expérimentale. S'invente alors « l'école laboratoire », que beaucoup nommeront « l'école Dewey ».

Selon John Dewey, l'éducation doit être progressive c'est-à-dire l'apprentissage par l'expérience couramment appeler « learning by doing ». Pour lui donc l'enfant doit être le centre d'attention, il doit être éduquer sur tous ces aspects, c'est-à-dire de veiller à sa croissance physique, émotionnelle et intellectuelle.

Face, donc à ce constat nous nous posons un certain nombre de questions : Qu'est-ce-que l'éducation progressive ? En quoi consiste l'éducation progressive chez John Dewey ? En quoi est-elle un dépassement de l'éducation traditionnelle ? Quel héritage intellectuel et pratique pourrions-nous tirés de ce style d'enseignement de John Dewey pour sortir l'Afrique de sa léthargie ?

Notre travail sera ainsi reparti en trois chapitres : premièrement nous essayerons de voir en quoi consistait l'éducation bien avant l'éducation progressive de John Dewey. Ensuite, dans le deuxième chapitre on présentera l'éducation progressive, proprement dite, de John Dewey tout en tenant compte de son contexte et des moyens qui favorisa son éclosion. Enfin, dans le dernier chapitre nous essayerons de dégager ces enjeux et perspectives professionnelles pour le bien de l'Afrique avec pour cas spécifique le Cameroun. Pour mener à bout notre travail on utilisera la méthode analytique.

3

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net