WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Communication et mobilisation sociale pour un changement de comprtement en eau, assainissement et hygiène

( Télécharger le fichier original )
par Saholinirina Joelle RAKOTOVOLOLONA
Université d'Antananarivo - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2 : La communication et le changement de comportement

2.1 Quelques essais de définitions

2.1.1 La communication
2.1.1.1 Définition étymologique9(*)

· La "communication" est le processus de transmission d' informations. Ce terme provient du latin « communicare » qui signifie « mettre en commun». La communication peut donc être considérée comme un processus pour la mise en commun d' informations et de connaissances.

· Si nous prenons la définition donnée par le dictionnaire Larousse10(*), la « communication »est un ensemble de phénomènes concernant la possibilité pour un sujet de transmettre une information à un autre sujet par le langage articulé ou d'autre code.

· Pour le petit Robert, elle vient du verbe « communiquer » qui consiste à transmettre, recevoir et échanger des informations. C`est l'action d'établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu'un.

2.1.1.2 Définition selon les pensées sociales

La communication est un acte de la vie propre à l'homme appelé communication humaine. Elle met en évidence des signes, lesquelles sont des manifestations extérieures d'un sentiment, des signaux. Elle engage et ne s'opère qu'au niveau de l'esprit, de la volonté et du coeur et implique une interaction entre deux ou plusieurs personnes.

2.1.1.3 La communication et les relations humaines

· Communication et interaction: approche psychosociologique11(*)

La communication et la relation interpersonnelle sont deux termes proches. La relation désigne la forme et la nature du lien (familial, de voisinage, professionnel...) qui unit deux personnes. La communication est le rapport d'interaction qui s'établit lorsque les partenaires sont en présence. Ce rapport s'analyse sur trois niveaux: intrapsychique (les dimensions de la personnalité de chacun des protagonistes), interactionnel (la structure relationnelle et sa dynamique) et social (le contexte culturel avec ses normes, ses valeurs et ses rituels dans lequel il se place).

· Pour Emile Durkheim (1858 - 1917)

Il faut intégrer une similitude de consciences dans les sociétés. Il dit que les individus sont différents les uns des autres et comme Thomas Hobbes (1588 - 1679)12(*), il pense que l'être humain est fondamentalement égoïste et animé de désirs infinis. Pourtant les relations humaines ne se fondent qu'à partir d'un consensus, d'une solidarité par différenciation et de complémentarité. D'où « la conscience collective13(*) » qui devrait maintenir l'harmonie dans la société. Les relations humaines se basent ainsi dans la société. C'est pourquoi l'essentiel des idées de Durkheim repose sur la primauté de cette société, qu'il est impossible de s'en dégager surtout si l'on veut instaurer les relations sociales.

En d'autre terme, la communication consiste à transmettre un message afin d'établir un contact. La façon dont s'effectuent les échanges conditionne les relations humaines.

* 9 ROGERS (K) «  la communication », Paris 1976

* 10 Encyclopédie Générale Larousse.

* (D) 11 E. Marc et PICARD, Relations et communications interpersonnelles, Dunod (coll. Les Tposos)

* 12 http://www.denistouret..fr/ ideologues /Hobbes.html

* 13 « Ensemble des croyances et des sentiments communs à la moyenne des membres d'une société ».Emile Durkheim (1858- 1917)

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net