WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des impacts écologiques et socioculturels de l'exploitation des produits de Daniellia Oliveri sur la viabilité de ses peuplements au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Rémy HOUEHOUNHA
Université d'Abomey-Calavi (Bénin) - Doctorat Unique 2009
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 4: EVALUATION DES CONNAISSANCES ETHNOBOTANIQUES EN RELATION AVEC D. OLIVERI

4.1- Domaines liés aux usages de D. oliveri au Bénin

La connaissance sur les usages des organes de D. oliveri par les groupes socioculturels du Bénin, ne fait l'objet d'aucun doute (Tableau5). En situant l'espèce dans son habitat naturel, le groupe socioculturel Fon et apparentés la comparent au Khaya senegalensis qui pousse en forêt (Zoun-za ou D. oliveri de forêt). Cette appellation tire ses fondements de la morphologie semblable aux deux espèces: D. oliveri domine les régions de savane et K. senegalensis les régions forestières et les savanes. Les organes de D. oliveri connaissent des usages multiples dans plusieurs domaines (alimentaire, médicinal, culturel, cultuel) (Houéhounha et al., 2008).

Tableau 5 : Pourcentage des enquêtés ayant connaissance des usages des organes de D. oliveri dans les Départements du Bénin

Domaine

Organe

 
 

Départements concernés

 
 
 

Observations

Plateau
(54)

Zou
(504)

 

Collins
(144)

Borgou
(270)

Alibori
(120)

 

Donga
(102)

 

Atacora
(78)

Alimentaire

Feuille

20

%

100

%

0

%

0

%

0

%

0

%

0

%

Emballage de pâte lyo

Feuille

80

%

31

%

85

%

74

%

99

%

55

%

66

%

Aliment de bétail

graine

0

%

0

%

0

%

74

%

99

%

55

%

66

%

Aliment de bétail

Médicinal

Feuille Ecorce Racine Bois Sève

100

%

100

%

99

%

52

%

56

%

48

%

62

%

Traitement d'une vingtaine de maladies

Culturel

Bois

60

%

70

%

36

%

5

%

0

%

0

%

0

%

Sculpture sur bois, masque Guèlèdè

Rejet

100

%

100

%

89

%

62

%

46

%

58

%

55

%

Bois de feu

Ecorce

0

%

0

%

41

%

74%

99

%

55

%

58

%

Apiculture : Ruche d'abeilles

Cultuel

Sève

100

%

100

%

99

%

52 %

56

%

48

%

62

%

Encens des religions

Légende : - Les nombres entre parenthèses désignent la taille de l'échantillon

- Les nombres suivi de pourcentage représentent la proportion d'enquêtés ayant reconnu l'usage de l'espèce

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

4.2- Usages des organes de D. oliveri dans le domaine alimentaire

4.2.1- Feuilles, fleurs et graines de D. oliveri comme aliments des animaux

Dans le pâturage, les ruminants en général, les bovins et les caprins en particulier, consomment les jeunes feuilles, les fleurs et les graines sèches de D. oliveri (Onana, 1995) (Photo 13). L'utilisation de ce fourrage a été signalée dans tous les Départements ayant fait l'objet de nos investigations. Le groupe socioculturel Peulh en a une meilleure connaissance. En totalisant plus de 77 % des enquêtés hommes et plus de 22 % des enquêtées femmes, ce groupe socioculturel devance nettement tous les autres groupes en terme de maîtrise des usages dans ce domaine bien que les enquêtées femmes du groupe socioculturel Bariba, soit plus de 27 % à reconnaitre cet usage. De façon générale, au moins 8 % des enquêtés dans chaque Département ciblé, ont reconnu que cette espèce est consommée par les animaux domestiques (Fig. 7).

Figure 7: Usage des feuilles de D. oliveri comme fourrage par les groupes socioculturels enquêtés

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

4.2.2- Feuilles de D. oliveri pour l'emballage de la pâte lyo L'emballage de la pâte lyo avec les feuilles de D. oliveri est une pratique des populations du plateau d'Abomey et de celles de ses environs (Photo11). Cette pratique nécessite l'usage des folioles des feulles de palme, seuls les enquêtés des groupes socioculturels des Départements du Zou (75-100 %) et du Plateau (20-60 %) ont reconnu cet usage. Les enquêtés des autres Départements n'ont manifesté aucune connaissance par rapport à cet usage (Tableau 6).

Tableau 6: Pourcentage des enquêtés ayant connaissance de l'usage des feuilles de D. oliveri pour l'emballage de la pâte lyo selon les groupes socioculturels

Départements

et groupe socioculturels

% (H) oui

% (F) oui

Zou (Fon)

75

100

Collines (Nago)

0

0

Plateau (Goun)

20

60

Borgou (Bariba)

0

0

Alibori (Peulh)

0

0

Donga (Yoa)

0

0

Atacora (Berba)

0

0

Légende : H= Homme F= Femme

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.