WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des impacts écologiques et socioculturels de l'exploitation des produits de Daniellia Oliveri sur la viabilité de ses peuplements au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Rémy HOUEHOUNHA
Université d'Abomey-Calavi (Bénin) - Doctorat Unique 2009
  

précédent sommaire suivant

Conclusion partielle

Dans l'ensemble, les espèces de l'élément base Soudano-guinéennes sont très peu représentées ou même quasi inexistantes. Les espèces à large distribution ont une contribution faible, ceci confirme que les groupements sont présents dans des milieux plus ou moins perturbés par les actions anthropiques et que la colonisation croissante du milieu par les espèces exotiques telles que Azadirachta indica, Mangifera indica est un indicateur de la présence humaine. Les résultats obtenus expliquent une utilisation accrue de l'espèce D. oliveri dans le milieu d'étude. Les faibles valeurs de la surface terrière en général indiquent l'absence d'espèces de grand diamètre au sein de ces savanes. La valeur élevée de la surface terrière au niveau de TV2 peut s'expliquer par la présence de certains grands arbres au niveau des vieilles jachères et de certains champs. Toutefois, la conservation de certains pieds comme Mangifera indica, Parkia biglobosa, Azadirachta indica, est constatée. Ils servent d'abris et sont également utilisés comme fruitiers.

Les présents résultats posent une fois encore l'épineux problème de la sécurisation du domaine classé de l'Etat au Bénin. Les pressions anthropiques exercées sur les espèces usitées, semblent plus accentuées dans le domaine classé de l'Etat que dans les terroirs villageois. Cette situation se justifie dans la mesure oil les exploitants sont obligés d'acheter ou de demander auprès des propriétaires terriens, l'autorisation de couper les arbres dans les champs et jachères ; ce qui n'est pas le cas dans les forêts classées.

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

précédent sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.