WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des impacts écologiques et socioculturels de l'exploitation des produits de Daniellia Oliveri sur la viabilité de ses peuplements au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Rémy HOUEHOUNHA
Université d'Abomey-Calavi (Bénin) - Doctorat Unique 2009
  

précédent sommaire suivant

7.5.3- Rentabilité de l'exploitation des rejets de D. oliveri en bois de feu

Il faut en moyenne 45 rejets émergents de 80 cm à 100 cm de longueur et de 2,50 à 3 cm de diamètre à la base, pour former un fagot. Ces valeurs dendrométriques, sont obtenues au bout de deux ou trois ans de conduite des rejets. Les stations entretenues ont produit une moyenne de 780 fagots par ha contre une moyenne de 270 fagots par ha sur les stations traitées aux feux de végétation. A raison de 8000 FCA le passage d'entretien par ha, deux passages d'entretien par an pendant 2 ans, reviennent à 32000 FCA. En commercialisant le fagot entre 250 FCA et 300 FCA et en prenant en compte les charges liées au transport, l'exploitation des rejets des stations entretenues dégage une marge bénéficiaire supérieure au double de celle obtenue sur les placettes traitées aux feux de végétation (tableau 20).

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

Globalement, le type de sol n'est pas un déterminant du revenu qui pourrait être issu de la vente des rejets de D. oliveri. Seul l'entretien des parcelles a été à la base d'une amélioration des rendements.

Tableau 20: Coat de production traditionnelle des rejets de D. oliveri dans trois localités de la zone d'étude

Traitement

Désherbage1

Age de
rejets
(mois)

Unités

Coat unitaire

Abomey

Agban- gnizoun

Zogbo-
domey

Moy#177;SD

Défrichement

Désherbage

n.a2

FCFA/ha

8000

6000

6000

6667#177;1154

témoin

n.a

n.a

n.a

n.a

n.a

n.a

 
 
 
 
 
 
 
 

Désherbage

Désherbage

n.a

FCFA/ha

8000

8000

8000

8000#177;000

témoin

n.a

n.a

n.a

n.a

n.a

n.a

Récolte

Désherbage

6

FCFA/ha

5000

4000

4000

4333#177;5774

12

FCFA/ha

8000

6000

6000

6667#177;1155

18

FCFA/ha

12000

9600

9600

10400#177;1386

24

FCFA/ha

16000

12800

12800

13867#177;1847

36

FCFA/ha

16000

16000

16000

16000#177;000

42

FCFA/ha

16000

16000

16000

16000#177;000

témoin

6

FCFA/ha

3000

2000

2000

2333#177;577

12

FCFA/ha

6000

5000

5000

5333#177;577

18

FCFA/ha

8000

6000

6000

6667#177;1154

24

FCFA/ha

10000

8000

8000

8667#177;1154

36

FCFA/ha

10000

8000

8000

8667#177;1154

42

FCFA/ha

10000

8000

8000

8667#177;1154

Transport

n.a

n.a

FCFA/kg DM/km

0.21

0.13

0.13

0.15#177;0.05

Légende : 1

deux passages de désherbage par an ; 2n.a= moyenne non applicable;

3CFA= Monnaie d'Afrique Centrale et de l'Ouest,

L'exploitation traditionnelle des rejets de D. oliveri en prenant en compte les charges ne dégage un bénéfice qu'à partir de 18 mois de développement végétatif des rejets (Fig. 40). Au niveau de la conduite des rejets à travers le désherbage, la possibilité de dégager les bénéfices commence après 36 mois de développement végétatif des rejets (Fig. 41).

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

45 000

FCFA

40 000 35 000 30 000 25 000

 
 
 

20 000
15 000
10 000
5 000
0

Charge Revenu Bénéfice

-5 000

6 mois 12 mois 18 mois 24 mois 36 mois 48 mois

 

PERIODE D'EXPLOITATION

Figure 40: Evaluation des charges et bénéfices de l'exploitation traditionnelle des rejets de D. oliveri dans la zone d'étude

140 000

-40 000

120 000

100 000

80 000

60 000

Charge Revenu Bénéfice

40 000

20 000

0

6 mois

24 mois 36 mois 48 mois

18 mois

12 mois

-20 000

FCFA

PERIODE D'EXPLOITATION

Figure 41: Evaluation des charges et bénéfices de l'exploitation suivie des rejets de D. oliveri sur les stations par période de relevé des données

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

Photo 18: Rejets d'une souche de D. oliveri 30 jours après la coupe du sujet sur sol argileux dans la Commune de Zogbodomey au Centre du Bénin (Houéhounha, 2005)

Photo 19: Rejets abondants de D. oliveri sur sol ferrallitique, 60 jours après défrichement dans la Commune de Zagnanado au Centre du Bénin (Houéhounha, 2005)

Photo 20 : Rejets exploitables de D. oliveri sur sol sablonneux après 36 mois de suivi (traitement désherbage) dans la Commune d'Abomey au Centre du Bénin

(Houéhounha, 2007)

Photo 21 : Rejets de D. oliveri (à droite témoin brûlé) sur sol sablonneux à 36 mois de suivi dans la Commune

d'Abomey au Centre du Bénin

(Houéhounha, 2007)

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut