WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les événements culturels et attractivité touristique au Maroc


par Laurent Dupuis
Université Montpellier 1 - Master 2 tourisme 2013
  

Disponible en mode multipage

Les évènements culturels et attractivité touristique

au Maroc

INTRODUCTION

L'esprit et l'idée de voyage ont été des capacités innées à l'Homme. Même à l'époque très ancienne, les Hommes ont déjà eu le gout du voyage, et plusieurs motivations ont été à la source de leurs déplacements : voyages commerciaux, pèlerinages, voyages militaires, autant de raisons qui poussent à se déplacer d'un pays à un autre, et d'en acquérir ainsi plus de connaissances sur le pays de destination et tous les éléments qui le composent.

La réelle notion de tourisme, aussi appelé « voyage d'agrément », a vu son apparition en Angleterre. Et ce sera le lieu de naissance de grand nombre de pratiques touristiques qui seront toujours applicables, même à l'époque actuelle. L'idée de tourisme était essentiellement née de la découverte de la beauté de la mer et de la Montagne, et des paysages, de la sensation de paix qu'elles peuvent offrir à l'Homme.

Mais force est de constater que jusqu'à l'heure actuelle, deux grandes périodes touristiques peuvent être distinguées : le tourisme aristocratique et le tourisme de masse.

Le tourisme aristocratique est le type de tourisme qui a été le plus remarquable jusqu'au XXème siècle. En effet, selon les principes de ce tourisme aristocratique, le tourisme était considéré comme un « Luxe » qui n'est guère accessible à tous, mais qui est réservé à des catégories de personnes bien déterminées, à savoir les « aristocrates privilégiés », une minorité qui avaient un haut statut social.

L'objet du voyage de ces catégories de personnes est de pouvoir contempler la beauté et la richesse de la nature. Et comme le tourisme était encore considéré comme un luxe non accessible à tous les statuts sociaux, les infrastructures nécessaires à un réel tourisme étaient encore inexistantes à l'époque.

Mais à partir de la moitié du XXème siècle, il a été constaté que le tourisme s'est petit à petit démocratisé, et cette démocratisation va marquer la profonde rupture avec le mode de tourisme ancien qui est le tourisme aristocratique. Le tourisme de masse va faire sa spectaculaire apparition, et va désormais être accessible à tous, à toutes les classes sociales, à toutes les catégories sociales, ... sans exception aucune.

Aussi, cette modification de visage du tourisme va faire que sa propagation sera liée à une idée de richesse et de consommation. Plusieurs infrastructures, grand nombre de types de commerce vont faire leur apparition, contribuant tous au réel développement du secteur.

Le tourisme sera alors une source de loisirs pour la masse populaire. Et des millions de personnes sont alors parties à la découverte de ce nouveau loisir qui, autrefois, leur était encore inaccessible. Selon les chiffres avancés par l'Organisation Mondiale de la Santé, 898 millions de personnes ont voyagé hors de leur pays en 2007 à des fins touristiques.

Ce qui conduit à affirmer qu'actuellement, le tourisme est devenu un secteur qui contribue favorablement et efficacement au développement d'un pays. Par l'avènement des touristes, des échanges de culture, d'économie sont possibles, ce qui fait que le développement d'un pays sera conditionné par la fréquence des visites touristiques des habitants d'autres pays. En effet, vu d'un angle économique, le tourisme est une pièce maitresse du développement d'un pays, les chiffres parlent par eux même : le tourisme assure à lui seul 12% du PIB mondial et 8% de l'emploi.

Et d'un autre côté, il est aussi important de préciser que le domaine de l'évènementiel est actuellement en train de connaitre un plein essor. De plus en plus d'entreprises ont actuellement recours à l'évènementiel pour effectuer leurs campagnes de communication. Considéré comme une stratégie efficace de communication, l'évènementiel se présente actuellement comme l'incontournable parmi toutes les conditions d'efficacité d'une entreprise, dont l'entreprise touristique.

Le Maroc serait l'un des pays où cette communication évènementielle est la plus utilisée pour faire développer le tourisme. Ceci car, le pays regorge divers types d'évènements qui sont précisément effectués dans le but de contribuer à l'accroissement de l'attractivité touristique du pays.

En effet, la communication évènementielle est un instrument de communication qui se fonde sur des créations évènementielles au niveau interne ou externe. Elle s'adresse au grand public, selon la dimension de la communication, et a pour but la publicité. C'est une forme de communication assez particulière car ne s'appuie pas essentiellement sur les communications médiatiques, mais plutôt sur l'organisation d'évènements (séminaires, expositions ...).

Wohlfeil et Whelan définissent cette communication évènementielle comme :

« Une communication interactive des valeurs de la marque en organisant des événements marketing en 3 dimensions liées à la marque dans laquelle les consommateurs participent activement au niveau du comportement et qui entraîneraient leur attachement émotionnel à la marque » (Wohlfeil et Whelan 2006).

Aussi, dans cette optique, la problématique qui guide l'esprit de cette analyse est celle de savoir : "En quoi les évènements culturels jouent-ils un rôle dans le développement de l'attractivité touristique au Maroc ?"

Afin de répondre à cette question problématique, l'étude sera axée vers trois points principaux.

La première partie sera consacrée à la présentation du sujet. La deuxième partie s'intéressera à une étude conceptuelle et contextuelle. Et dans la troisième partie sera abordée l'analyse relative aux retombées des grands évènements culturels sur le secteur touristique marocain.

SOMMAIRE

I - Présentation du sujet

A - Explication du thème de l'étude 3

B - Exposé de la problématique 6

C - Hypothèses de travail 6

D - Choix et intérêt du sujet 7

E - Démarche méthodologique qualitative et quantitative 8

1 - Réalisation de deux interviews 9

a-La méthode quantitative 9

c-La méthode qualitative 11

II - Etudes contextuelles et conceptuelles

A - Analyse du secteur touristique au Maroc et dans le monde 14

1 - Le contexte mondial de développement du secteur touristique marocain 14

a-Un marché touristique mondial globalisé 14

b-Les effets de la globalisation sur le tourisme au Maroc 15

2 - Le secteur touristique au Maroc : un secteur d'avenir en perpétuelle évolution 16

B - Etude des évènements culturels au Maroc 19

1 - Les divers types d'évènements présents 20

2 - Le niveau de médiatisation des évènements 21

a-La fréquence des évènements 21

b-La créativité dans la conception d'évènements 22

c-Les moyens de diffusion des évènements 23

3 - Les répercussions des grands évènements culturels au niveau international 24

III - Les grands évènements culturels et ses retombées sur le secteur touristique marocain

A -Etudes des forces et des faiblesses des organisations évènementielles dans la promotion du tourisme 26

1 - Présentation de l'outil d'analyse des forces et des faiblesses : l'analyse SWOT 26

2 - Application de la méthode d'analyse au cas choisi 27

a-Les points forts des organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc 27

c-Les menaces que rencontrent les organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc 31

d-Les opportunités que rencontrent les organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc 33

B - La nécessité d'un « Management de l'évènementiel » dans l'utilisation des évènements culturels au service du développement touristique 35

1 - L'innovation : « Management du succès des organisations évènementielles 35

2 - La nécessaire adaptation des conditions et infrastructures d'accueil des touristes visés 37

I - Présentation du sujet

A - Explication du thème de l'étude

En effet, l'industrie du tourisme a connu ces dernières années de profondes mutations, tant au niveau de la clientèle qu'au niveau des principes de fonctionnement.

Et d'un autre côté, il est aussi reconnu que l'entreprise est une entité qui vit, et qui effectue forcément des mutations, qui n'est pas stable. L'instabilité, la mutation, l'intégration de nouvelles visions font partie de la vie d'une entreprise. Ce qui fait que tous les éléments qui composent cette entreprise, dont essentiellement les stratégies de conquête de la clientèle, doivent s'adapter à cette mutation, afin de toujours garder la finalité de l'entreprise tout au long de ces mutations : réaliser des profits, rester compétitive sur le marché.

Et il est constaté que le secteur touristique s'efforce de s'adapter à ces mutations du cadre environnemental. Les divers acteurs dans cette industrie du tourisme exploitent tous les moyens qui sont à leur disposition afin d'attirer les touristes et de les fidéliser, en se conformant à leurs nouvelles exigences.

Et parmi ces moyens figure l'usage de la communication évènementielle en tant qu'arme d'attraction et de fidélisation de la clientèle.

Aussi, dans le cadre de cette analyse, sera étudiée la façon dont les acteurs dans le domaine touristique utilisent la communication évènementielle comme stratégie de fidélisation de la clientèle, dans le pays du Maroc.

B - Exposé de la problématique

"En quoi les évènements culturels jouent-ils un rôle dans le développement de l'attractivité touristique au Maroc ?"

C - Hypothèses de travail

Trois hypothèses de travail guideront la réflexion et seront à démontrer dans le cadre de cette étude.

-Le secteur touristique est actuellement en plein essor et est pleinement intégré au marché de la concurrence, au niveau mondial

-L'industrie du tourisme au Maroc, face à la concurrence, doit élaborer des stratégies de conquête et de fidélisation des touristes ;

-L'usage de la communication évènementielle est une stratégie efficace de fidélisation de la clientèle

D - Choix et intérêt du sujet

Ce sujet a été spécialement choisi car le tourisme est un secteur porteur pour l'économie dans tous les pays du monde. Et pour le cas du Maroc, c'est un domaine d'activité qui assure une rentabilité périodique certaine pour les caisses de l'Etat. Dans le pays, le tourisme représente 7 % du PIB, génère 608 000 emplois directs et indirects, soit 5,8 % de la population active occupée et fournit 16,5 milliards de recettes en devises1(*).

Force est de préciser qu'avec l'accroissement constant du nombre de touristes, le secteur touristique est devenu un secteur qui contribue favorablement et efficacement au développement d'un pays.

Par l'avènement des touristes, des échanges de culture, d'économie sont possibles, ce qui fait que le développement d'un pays sera conditionné par la fréquence des visites touristiques des habitants d'autres pays.

En effet, vu d'un angle économique, le tourisme est une pièce maitresse du développement d'un pays, les chiffres parlent par eux même : au niveau mondial, le tourisme assure à lui seul 12% du PIB mondial et 8% de l'emploi.

Et l'OMT ou Office Mondiale du Tourisme a constaté ce poids économique du tourisme dès l'année 2007, en affirmant que :

« Le tourisme est devenu l'un des principaux postes du commerce international. Aujourd'hui, le tourisme international est la quatrième source de recettes d'exportation après l'industrie pétrolière, chimique et automobile. » (Faits saillants du tourisme - Édition 2008, Organisation mondiale du tourisme.)

Ce poids économique considérable du tourisme, non uniquement au Maroc, mais dans tous les pays du monde, conduit à la volonté mondiale de pérenniser cette activité, et telle pérennisation ne serait possible que par la mise en place d'une stratégie efficace de conquête et de fidélisation des clients.

C'est la raison pour laquelle ce sujet qui étudie les stratégies de conquête et de fidélisation des clients est abordé, dans le but d'appuyer tous les domaines du tourisme dans leur développement, en leur proposant d'exploiter les stratégies de communication évènementielle.

E - Démarche méthodologique qualitative et quantitative

Ce mémoire n'a pu être élaboré sans des recherches approfondies, notamment par la lecture de plusieurs documents expliquant les principes sur lesquels se repose notamment la gestion de l'industrie du tourisme au Maroc.

Ces documents ont pu être obtenus par deux principales sources :

-Internet : des livres numériques, et des rapports d'analyse sont désormais accessibles en ligne, sur internet. Et surtout que la question du développement du tourisme au Marocne cesse de connaitre de l'ampleur, même actuellement, les sources internet sont celles les plus mises à jour pour fonder l'analyse.

-Bibliothèque : il existe néanmoins des sources bibliographiques et des oeuvres qui ne sont pas accessibles en ligne, pour question de protection de la propriété intellectuelle, ou à cause de l'ancienneté de l'ouvrage, je suis alors partie à leur recherche dans les Bibliothèques où j'ai pu faire la rencontre avec de nombreux livres intéressants qui traitaient explicitement la question du tourisme au Maroc.

Certes, après avoir fait les compilations documentaires, via les recherches sur internet et dans des Bibliothèques, j'ai déjà acquis quelques connaissances, et j'ai pu comprendre comment fonctionnent les stratégies de conquête et de fidélisation des clients, surtout dans le secteur touristique.

Mais ces connaissances théoriques ont pu être perfectionnées par des contacts directs avec des personnes réellement impliquées dans l'industrie du tourisme, qui m'ont expliqué les enjeux réels de la communication stratégique dans le développement de la relation avec les touristes, autant d'avis et de conseils sur la base desquels j'ai fondé la logique de mon raisonnement.

Le ralliement des connaissances théoriques et des pratiques sur terrain est donc nécessaire pour fonder l'analyse. En effet, je me suis aperçu que les lectures et les recherches documentaires ne nous donnent que des visions purement théoriques de l'analyse, mais les réalités pratiques ne peuvent être perçues que par des contacts directs avec des personnes qui exercent dans le domaine.

Aussi, les connaissances théoriques et les réalités pratiques, associées avec les spécificités dans énoncées par les interviewés, sont à la base de l'élaboration de ce mémoire.

Et avec telle méthode de recherche, je pense avoir élaboré un mémoire retraçant les principes théoriques, tout en tenant compte des réalités pratiques rencontrées par l'industrie du tourisme au Maroc.

1 - Réalisation de deux interviews

a-La méthode quantitative

ü La conception de questionnaires

Le nombre de questions est limité à 4/5 afin de ne pas provoquer la lassitude chez les intéressées à la fin du questionnaire, d'autant plus que beaucoup d'entre elles sont des questions ouvertes nécessitant une réponse détaillée.

Les questionnaires n'ont pas été formulées de façon fermée afin d'instaurer une certaine liberté d'expression et de réflexion chez l'interviewé.

ü Le pilotage

Concernant le déroulement de l'entretien, l'entretien semi-directif débutera selon les normesdes entretiens non directifs. Il sera donné à l'interviewé une consigne de départ plus ou moins vague, sans préciser la réponse attendue.

C'est ainsi que l'interviewé exposera ses idées sur la base de cette consigne de départ.Ce sera uniquement à la fin de la première exposition d'idées que les avis de l'interviewé sont reformulés afin de constituer la réponse voulue.

ü Echantillonnage

Deux types d'intervenants ont été interviewés dans le cadre de cette étude :

- des touristes

-des organisateurs d'évènements Marocains

L'interview de ces deux populations a été intéressante et a permis d'aboutir à des opinions différentes sur un même point. Ce qui a rendu la recherche encore plus enrichissante. Et force est de préciser que les réponses des interviewés ont été à la base de l'élaboration de cette analyse.

ü La collecte des données

La collecte des données sur terrain a été effectuée sur la base du guide d'entretien suivant, qui laisse transparaitre le but de l'interview, qui est celui de connaitre les impacts de la communication évènementielle sur l'industrie du tourisme selon l'avis des deux types de population interviewés :

QUESTIONNAIRES POUR LES TOURISTES

BUTS

QUESTIONNAIRES

Principes généraux de sélection des pays de destination dans le cadre du tourisme

Comment sélectionnez-vousvos destinations touristiques?

Connaitre les critères de choix dans la sélection des pays de destination

A votre avis, quels sont généralement les principaux moyens de sélection des pays de destinations?

Avez-vous des préférences particulières pour la sélection via l'analyse des communications évènementielles?

L'usage de la communication évènementielle en tant que stratégie de fidélisation

Pensez-vous que l'usage de la communication évènementielle, dans le cadre du tourisme,peut offrir un avantage concurrentiel?

QUESTIONNAIRES POUR LES ORGANISATEURS D'EVENEMENTS

BUTS

QUESTIONNAIRES

Principes généraux de sélection de l'évènement touristique

Inventez-vous un évènement touristique/culturel par pure hasard ou pour une raison stratégique particulière?

Comportement des touristes face à la communication évènementielle

Selon vos connaissances du comportement des touristes et de l'évolution du secteur touristique, les touristesde nos jours sélectionnent-ils leurs destinations touristiques en fonction des évènements culturels dans le pays?

Pensez-vous que les touristes qui fréquentent le Marocy ont des attachements particuliers? Quelles pourraient être ces raisons?

Stratégies d'exploitation de la communication évènementielle par les professionnels du tourisme

Considérez-vous le fait d'utiliser la communication évènementielle comme un avantage concurrentiel par rapport aux autres destinations touristiques dans le monde? Comment exploitez-vous cette communication évènementielle en tant qu'arme de conquête et de fidélisation des clients?

En effet, les guides d'entretiens ont été sensiblement les mêmes pour les deux populations concernées, afin que les divergences d'opinions soient facilement perceptibles.

Une fois les données recueillies, les données similaires ont été regroupées et analysées ensemble.

L'analyse des données similaires permet de détecter les divergences de raisonnements pour démontrer la pertinence d'une idée directrice commune. Ce qui a été d'autant plus intéressant dans cette analyse.

c-La méthode qualitative

ü Le choix d'une interview semi-directive

L'entretien semi-directif a été spécialement choisi parmi tant d'autres méthodologies de recherches car il permet de recueillir des résultats qualitatifs, tout en mettant l'interviewé dans la possibilité de développer et d'orienter ses affirmations, grâce à la liberté d'action qui lui est offerte au cours de l'interview.

Ceci car contrairement à l'entretien directif, l'entretien semi-directif n'enferme pas le discours de l'interviewé dans des questions prédéfinies, ou dans un cadre fermé.

Toutefois, il est important de préparer un guide d'entretien qui définira les grandes lignes de discussion, les grandes lignes du thème seront ainsi intégrées dans le fil discursif de l'interviewé. L'interview dans un entretien semi directif est donc plus animé et les affirmations plus authentiques.

ü La sélection des interviewés

Les interviewés sont principalement des touristes et des organisateurs d'évènements. Mais des sélections ont été préalablement effectuées.

En effet, les touristes interviewés sont ceux qui disposent d'un minimum de connaissances sur les enjeux de la communication évènementielle dans le secteur du tourisme.

Concernant la sélection des organisateurs d'évènements, ont été privilégiés ceux qui disposent déjà d'une certaine notoriété dans la promotion de la communication évènementielle dans le domaine du tourisme.

ü La collecte des données

Afin de recueillir des données de qualité, les questionnaires ont été posés à des personnes responsables dans les établissements d'organisation d'évènements. Ceci car, ce sont les personnes habilitées à donner des réponses bien exactes et de qualité.

Concernant le recueil des données auprès des touristes, il n'a pas été établi de critères particuliers, du moment que le touriste sait ce qu'est une communication évènementielle.

ü Méthode d'analyse des données

Afin d'avancer des données sûres et pertinentes, les réponses (notamment les chiffres) avancées par les interviewés ont été vérifiées. Les interviewés ont été toujours appelés à accompagner de preuves chacune de leurs affirmations, afin de ne pas donner des données fausses.

Et dans le cadre de leurs réponses, les interviewés ont déjà été orientés dans leurs réponses, afin de dégager des informations pertinentes, et cela tout en gardant leur possibilité d'analyse et d'exposition de leurs cas particuliers.

Aussi, la combinaison des recherches théoriques et pratiques a été d'une importance capitale dans la réalisation de cette étude. Le but de l'étude n'était pas uniquement de recueillir plusieurs données, mais à la fois de recueillir des données pertinentes, bien fondées, et qui ont déjà été préalablement vérifiées, autrement dit, des données de qualité.

L'obtention de telles données de qualité est nécessaire vu que les résultats de l'enquête ont été utilisés dans le cadre de l'élaboration de cette étude.

II - Etudes contextuelles et conceptuelles

A - Analyse du secteur touristique au Maroc et dans le monde

1 - Le contexte mondial de développement du secteur touristique marocain

a-Un marché touristique mondial globalisé

Dans le langage économique, ce processus de globalisation se traduit par l'internationalisation de tous les échanges ainsi que les transactions y afférentes.

Elle est ainsi en corrélation étroite avec la libéralisation des échanges, emportant une intégration économique, c'est-à-dire une sorte d'adhésion aux normes d'échanges mondiaux.

Cette libéralisation des échanges fait que non seulement les biens et les services, mais aussi les capitaux, les hommes, les idéaux et les technologies, circulent librement sur le grand marché mondial, ce qui rend les différents pays du monde interdépendants entre eux dans le processus de production et de commercialisation.

Les pays sont de plus en plus interdépendants, et les barrières sont de plus en plus effacées, ce qui fait que le développement d'un pays dépend de celui des autres, et l'autonomie est de plus en plus abandonnée.

Selon Henri Bartoli, professeur d'économie à l'université de Paris-I :

« Ce qui se "globalise", tend à devenir un ensemble régi par des règles telles que le tout organisé constitue un "système". »

Ce qui fait que, à l'issue de cette globalisation, les pays de destinations dans le cadre touristique ne seront plus confrontés à leurs seuls marchés internes, mais devront faire face à un « marché d'intégration » d'un niveau international. Ce qui implique une ouverture des échanges et la hausse de la concurrence.

b-Les effets de la globalisation sur le tourisme au Maroc

La question de la globalisation a eu des effets considérables sur l'industrie du tourisme au Maroc. Le Maroc qui n'est désormais plus le seul acteur sur le marché du tourisme mais doit agir dans un environnement multiculturel, qui l'oblige à faire ressortir ses atouts touristiques par des moyens stratégiques.

ü L'intégration économique

En effet, par la globalisation des échanges, l'intégration au grand marché concurrentiel mondial ne nécessite ni acceptation, ni ratification, mais se fait d'une manière automatique et de plein droit, que le pays le veuille ou non, il subit automatiquement et sans besoin de consentement préalable, les effets de la globalisation.

Ce qui fait que les différents pays de destination touristique, qu'ils l'aient voulu ou non, ont été de plein droit intégrés au grand marché mondial, où la concurrence se situe aussi à une échelle internationale.

Et force est de constater que la concurrence internationale est de plus en plus rude, ce qui fait accroitre encore plus le niveau de concurrence entre les diverses destinations touristiques.

Concernant la question de la compétitivité des offres françaises par rapport aux offres des autres pays, Mark Watkins, spécialisé dans le domaine hôtelier a affirmé que :

« L'offre en tourisme d'affaires française semble au global compétitive. C'est en tout cas ce que nous expliquent les organisateurs de réunions professionnelles français et étrangers que nous interrogeons sur le sujet depuis plus de 20 ans et qui savent le plus souvent comparer. »2(*)

ü La libre concurrence

La libre concurrence est le principe fondamental de la globalisation. En effet, c'est un système d'interaction des différents acteurs sur le marché au sein duquel ces dernières règlementent eux-mêmes la Loi de l'offre et de la demande, sans qu'aucune autorité suprême puisse venir intervenir.

Aussi, par exemple, sur le marché touristique, il n'existe plus d'entité suprême de régulation des prix ni des offres, chacun est libre d'adopter les stratégies qu'il juge nécessaires afin de défier ses concurrents.

ü La nécessité d'adaptation aux nouvelles règles concurrentielles émergentes

En effet, ce sont le processus et les principes de la globalisation qui ont fait que la concurrence mondiale soit plus rude, et donc plus « sauvage ». Et force est de préciser que les entreprises exerçant du tourisme ne sont point épargnés par ces effets de la globalisation.

Ce nouveau contexte économique, plus concurrentiel, et qui est donc plus difficile à gérer, ont fait que les établissements hôteliers sont confrontés à de nouvelles règles de concurrence. Les domaines d'intervention sont les mêmes, alors que les intervenants sont de plus en plus nombreux, un phénomène qui se traduit par le fait que les offres sont supérieures à la demande.

Une situation parfois difficile à gérer, et qui appelle la maîtrise de nouvelles stratégies d'intervention sur les nouvelles conditions contextuelles.

Cela nous mène à la conclusion selon laquelle, du fait de la globalisation, le marché s'est nettement développé, dont le marché touristique. Ce qui pourrait appeler de nouvelles conditions d'intervention sur ce marché, et l'avènement de nouvelles stratégies de conquête et de fidélisation de la clientèle.

2 - Le secteur touristique au Maroc : un secteur d'avenir en perpétuelle évolution

L'esprit et l'idée de voyage ont été des capacités innées à l'Homme. Même à l'époque très ancienne, les Hommes ont déjà eu le gout du voyage, et plusieurs motivations ont été à la source de leurs déplacements : voyages commerciaux, pèlerinages, voyages militaires, autant de raisons qui poussent à se déplacer d'un pays à un autre, et d'en acquérir ainsi plus de connaissances sur le pays de destination et tous les éléments qui le composent.

La réelle notion de tourisme, aussi appelé « voyage d'agrément », a vu son apparition en Angleterre.

Et ce sera le lieu de naissance de grand nombre de pratiques touristiques qui seront toujours applicables, même à l'époque actuelle.

L'idée de tourisme était essentiellement née de la découverte de la beauté de la mer et de la Montagne, et des paysages, de la sensation de paix qu'elles peuvent offrir à l'Homme.

Mais force est de constater que jusqu'à l'heure actuelle, deux grandes périodes touristiques peuvent être distinguées : le tourisme aristocratique et le tourisme de masse.

Le tourisme aristocratique est le type de tourisme qui a été le plus remarquable jusqu'au XXème siècle. En effet, selon les principes de ce tourisme aristocratique, le tourisme était considéré comme un « Luxe » qui n'est guère accessible à tous, mais qui est réservé à des catégories de personnes bien déterminées, à savoir les « aristocrates privilégiés », une minorité qui avaient un haut statut social.

L'objet du voyage de ces catégories de personnes est de pouvoir contempler la beauté et la richesse de la nature. Et comme le tourisme était encore considéré comme un luxe non accessible à tous les statuts sociaux, les infrastructures nécessaires à un réel tourisme étaient encore inexistantes à l'époque.

A partir de la moitié du XXème siècle, il a été constaté que le tourisme s'est petit à petit démocratisé, et cette démocratisation va marquer la profonde rupture avec le mode de tourisme ancien qui est le tourisme aristocratique. Le tourisme de masse va faire sa spectaculaire apparition, et va désormais être accessible à tous, à toutes les classes sociales, ) toutes les catégories sociaux, ... sans exception aucune.

Aussi, cette modification de visage du tourisme va faire que sa propagation sera liée à une idée de richesse et de consommation. Plusieurs infrastructures, grand nombre de types de commerce vont faire leur apparition, contribuant tous au réel développement du secteur.

Le tourisme sera alors une source de loisirs pour la masse populaire. Et des millions de personnes sont alors parties à la découverte de ce nouveau loisir qui, autrefois, leur était encore inaccessible. Selon les chiffres avancés par l'Organisation Mondiale de la Santé, 898 millions de personnes ont voyagé hors de leur pays en 2007 à des fins touristiques.

Ce qui conduit à affirmer qu'actuellement, le tourisme, vu d'un bon oeil, est devenu un secteur qui contribue favorablement et efficacement au développement d'un pays. Un développement qui peut se mesurer sur tous les points : économique, financier, social ...

Et devant ce net développement du tourisme au niveau mondial, il est constaté que le Maroc n'est pas resté à l'écart du développement du tourisme. Le Maroc figure désormais parmi les pays qui ont su prendre conscience des apports du développement du tourisme.

Et c'est ainsi que le Maroc a fait du tourisme une priorité qui nécessite de l'attention et du développement, surtout que le pays a un potentiel touristique énorme qui en fait un pays hautement attrayant.

Actuellement, le Maroc est devenu au fil des années la destination touristique de premier ordrepour grand nombre de touristes de différents pays du monde.

Par exemple, le graphe suivant laisse transparaitre la structure des touristes qui visitent le Maroc. Et au vu de ce graphe, il est constaté que le pays est fréquenté par des touristes de différentes nationalités. Ce qui montre le fort potentiel touristique du pays.

Le Ministère du Tourisme au Maroc a enregistré les chiffres suivants :

« En 2011, Les touristes étrangers ont été principalement de nationalité : Française avec 1 775 961 touristes, Espagnole avec 693 255 touristes, du Royaume-Uni avec 352 141 touristes, Belge avec 258 620 touristes, Italienne avec 211 405 touristes, Allemande avec 219 576 touristes »

Le schéma suivant montre les structures de ce potentiel touristique (transport, artisanat, hébergement ...) :

Aussi, ces potentiels touristiques doivent être exploités par le pays afin d'accroitre son attractivité touristique. Et cela via l'organisation d'évènements culturels qui puissent les diffuser.

B - Etude des évènements culturels au Maroc

L'environnement du tourisme, à l'heure actuelle, est caractérisé par l'accroissement considérable de la compétition. Aussi, afin de faire face à cette concurrence internationale, le Maroc a trouvé une nouvelle stratégie afin de faire du pays une destination de premier ordre pour les touristes : organiser des évènements.

L'organisation évènementielle se trouve actuellement au coeur du développement culturel marocain, en mettant en oeuvre la créativité, et en diffusant à large spectre des évènements aussi intéressants les uns que les autres, le Maroc a su attirer de nombreux touristes.

1 - Les divers types d'évènements présents

Les évènements culturels sont actuellement vus comme un principal composant du produit touristique, vu que ce sont des éléments qui attirent les touristes et les incitent à voyager vers une destination bien déterminée.

Que les touristes soient spectateurs ou acteurs, le plaisir de participer aux évènements culturels est toujours présent chez ces touristes.

Les manifestations évènementielles se font actuellement de plus en plus nombreuses et prennent des formes diversifiées, elles sont conçues autrement de nos jours, afin de se conformer aux attentes et exigences des touristes.

Quatre types d'évènements culturels sont prédominants au Maroc :

-Les fêtes folkloriques :

Les fêtes folkloriques sont des fêtes qui regroupent tous les habitants de plusieurs pays afin de célébrer la période de la réjouissance collective. C'est un type de célébration ancestrale qui a été conservée de générations en générations.

- Les fêtes touristiques :

Les fêtes touristiques regroupent grand nombre d'activités recouvrant tous les domaines : activités sportives, culturelles ... Ces fêtes sont initiées et organisées par l'Office National du Tourisme au Maroc en partenariat avec diverses entités locales. Et afin d'attirer et de cibler les touristes, ces fêtes se déroulent généralement dans des endroits à forts potentiels touristiques.

- Les Moussems :

C'est une fête annuelle à caractère religieux (pèlerinage sur la tombe d'un saint, chef local ou Marabout)

-Les festivals :

Les festivals sont les plus importants de ces évènements culturels, car jugés comme ayant le plus d'impacts sur l'attractivité du pays, et sur la fidélisation des touristes.

Et force est de préciser que ces divers évènements rattachés au tourisme ont ramené et ravivent le dynamisme au secteur.

Et pour le cas du Maroc, les manifestations évènementielles sont signes d'ouverture sur le monde, sur toutes les cultures, sur toutes les musiques. Aussi, ces évènements sont devenus indispensables pour entretenir l'arrivée des touristes dans le pays.

2 - Le niveau de médiatisation des évènements

Chaque été, des centaines de festivals sont organisées dans les plus grandes villes touristiques de Maroc. Le pays, ainsi que ses touristes, vibrent chaque été aux rythmes des festivals de toutes sortes Marrakech du rire, Mawazine, le festival international du film de Marrakech, Festival d'Essaouira...etc.

Mais la question qui se pose est celle de savoir : le Maroc sait-il faire de ces évènements des produits commercialisables et rentables ?

En effet, la réponse à cette question demeure au niveau de l'analyse de la créativité, de la fréquence, de la diffusion des évènements.

a-La fréquence des évènements

Il est constaté que concerts, expositions, compétitions sportives, fêtes locales et congrès interviennent tous à des saisons de vacances. En dehors de ces périodes de vacances, c'est-à-dire pendant la période d'hiver, les évènements culturels sont quasi inexistants.

Ce qui laisse penser que la réalisation de ces évènements répond à des buts essentiellement touristiques. Les activités touristiques étant plus poussées en été.

Ci-dessous quelques évènements en saison de vacances qui se dérouleront ou se sont déroulés au Maroc :

-Festival Tan'Jazz (Du 18/09/2013 au 22/09/2013) : Ce festival qui se déroulera dans la ville de Tanger « propose tous les types de musique s'apparentant au jazz dans des lieux et circonstances divers. »( www.tanjazz.org)

-Cirque du soleil (Du 06/04/2012 au 15/04/2012) : Le Cirque du soleil qui est venu pour la 1ère fois au Maroc, plus précisément dans la ville de Casablanca,en 2012 pour 13 représentations du spectacle Saltimbanco. ( www.cirquedusoleil.com)

-Printemps musical des Alizés (Du 26/04/2012 au 29/04/2012) : Ce festival international est une référence en matière de musique classique et lyrique.

-Salon du livre (Du 02/05/2012 au 05/05/2012) : l'originalité de ce salon réside dans les rencontres qui, année après année, ont permis d'élargir et de compléter une réflexion menée autour des problématiques liées à l'évolution des sociétés prises dans le mouvement de la mondialisation.

-Festival International MATA (Du 18/05/2012 au 20/05/2012) : Pour sa deuxième édition, le festival International MATA confirme sa singularité avec un programme riche et varié : compétitions équestres, concerts de musique et expositions mettant en valeur les produits du terroir de la riche région du Nord.

b-La créativité dans la conception d'évènements

L'industrie du tourisme est un secteur en pleine expansion actuellement, même si sa renommée et son exploitation ne datent pas d'hier. Cette vieillesse du secteur offre ainsi la possibilité pour les acteurs et professionnels dans le domaine du tourisme d'avancer, de toujours proposer de nouvelles créations, de nouveaux évènements aussi attirants les uns que les autres.

Il est constaté que, en Maroc, de nouvelles idées sont exploitées, pouvant ainsi donner naissance à de nouveaux résultats qui puissent fasciner les touristes, surtout que la filière du tourisme est une filière pérenne, du fait que faire du tourisme est actuellement devenu un besoin vital et physiologique pour les êtres humains.

Telles innovations, créativités et proposition de nouveaux designs peuvent être obtenues par la mise en oeuvre de démarches de rénovations organisationnelles, marketing et commerciales, répondant tous à des finalités commerciales via la réforme périodique des prestations.

En effet, les touristes ainsi que les organisateurs d'évènements affirment que les évènements culturels au Maroc sont toujours innovants, et c'est d'ailleurs le secret de leur réussite.

Actuellement, l'innovation est en général un nouveau moyen de fidélisation des touristes et d'attraction de nouveaux touristes. Ceci car, c'est par la mise en oeuvre de pratiques innovants que certaines destinations touristiques, comme le Maroc, peuvent se démarquer des autres, sur le marché de la concurrence, et acquérir ainsi un avantage compétitif.

L'innovation dans la conception d'évènements culturels est le premier signe extérieur qui montre que le pays qui l'a proposé a procédé à une analyse de l'évolution des besoins des touristes, ceci car, les innovations correspondent toujours aux nouveaux besoins du marché. Selon une affirmation de Philip Kotler :

« La plupart des marchés sont comme des fonds marins, où trop de pêcheurs s'attaquent à trop peu de poissons. Ceux qui remplissent le mieux leurs filets sont ceux qui connaissent le mieux le poisson. ».

Ce qui signifie que, pour attirer le plus de touristes, il faut en premier lieu les connaitre, appréhender leurs besoins.

On peut ainsi affirmer que l'insertion de ce concept d'innovation dans le processus de fonctionnement s'affiche comme un levier fondamental de croissance. Et c'est ainsi que pour pouvoir acquérir la place de leader dans le cadre de la compétitivité dans le domaine touristique, la destination concernée doit en effet prioriser l'ensemble de la chaîne de l'innovation, de la recherche pour développer ses offres et ses services.

Et il est important de souligner que dans le cadre de la mise en place de cette innovation, cette dernière se traduit toujours par les quatre points suivants :

ü La créativité

ü Le design

ü La qualité

ü La diversification des offres

Des critères qui sont remplis par les évènements au Maroc :

-Les évènements sont toujours innovants

-La conception des évènements recèle une certaine originalité

-Les évènements proposés sont des évènements de qualité

-Les évènements sont de divers types mettant les touristes dans l'embarras du choix.

c-Les moyens de diffusion des évènements

La réalisation d'évènements dans le cadre du tourisme est incontestablement une action marketing.

Le marketing, dans ce sens, peut être défini comme :

« L'ensemble des activités qui consistent à faire parvenir l'offre (produits et services) appropriée, aux personnes appropriées, à l'endroit approprié, aux moments appropriés, aux prix appropriés, avec les moyens de communication appropriés. »3(*)

Comment les organisateurs d'évènements au Maroc font-ils pour que leurs évènements parviennent effectivement aux cibles au moment voulu ?

Pour ce faire, le moyen de communication le plus utilisé est actuellement la source internet, une source actuellement à la portée de tous.

En effet, l'omniprésence dans les sources internetest désormais possible actuellement car le niveau de développement informatique de nos jours est très élevé, et les TIC sont à portée de main pour grand nombre de personnes.

C'est ainsi que la présence sur les sites webs, les publicités en ligne, est exploitée par les organisateurs d'évènements marocains, qui se veulent être plus proches de leurs fidèles touristes et qui ont l'ambition de faciliter les échanges et transactions avec ces touristes.

Aussi, par exemple, les touristes qui se trouvent dans des Régions éloignées peuvent se procurer facilement des billets d'avions en destination du Maroc, en effectuant des commandes en ligne, et en obtenant une livraison immédiate, et cela via le site internet des organisateurs.

Ce système démontre à quel point il est important d'être toujours présent dans l'esprit et dans le quotidien des touristes, surtout lors de l'approche des périodes de vacances, c'est le système qui fonde la force de la vente française.

3 - Les répercussions des grands évènements culturels au niveau international

-Une création rapide de notoriété : les stratégies sont généralement diffusées à large spectre, afin que les informations concernant le pays de destination touristique puissent avoir une diffusion rapide auprès des cibles.

-Une amélioration rapide de l'image: rapide dans le sens où la compréhension de l'attractivité touristique de la zone ne doit pas attendre des années, mais doit être rapidement acquise. Les stratégies mises en place par Maroc doivent répondre à ce besoin immédiat.

-Rapprochement direct avec les cibles : les pays de destination cherchent de nos jours les moyens de se rapprocher directement des cibles, c'est-à-dire les touristes, avant même que les autres entreprises concurrentes ne le fassent.

-Une amélioration de la fréquentation du pays.

Tels sont les objectifs visés par les stratégies de conquête et de fidélisation des touristesadoptées par leMaroc.

III - Les grands évènements culturels et ses retombées sur le secteur touristique marocain

Dans cette partie, il est question d'étudier les retombées aussi bien positives que négatives des évènements culturels sur le tourisme au Maroc.

Et cela afin de pouvoir dégager, in fine, les préconisations à mettre en oeuvre afin que les évènements culturels au Maroc soient des forces de développement du tourisme pour le pays.

A -Etudes des forces et des faiblesses des organisations évènementielles dans la promotion du tourisme

Les organisations évènementielles effectuées par le Maroc ne sont pas que positives. Cette partie se chargera d'étudier les forces et faiblesses du Management des organisations évènementielles par les professionnels du tourisme au Maroc. Pour cela, l'outil utilisé sera l'analyse SWOT.

1 - Présentation de l'outil d'analyse des forces et des faiblesses : l'analyse SWOT

L'analyse SWOT a été spécialement choisie pour être utilisée dans le cadre de cette étude, et cela pour diverses raisons, principalement liées à son efficacité.

L'analyse SWOT (Strengths - Weaknesses - Opportunities - Threats) ou AFOM (Atouts - Faiblesses - Opportunités - Menaces) est un instrument d'analyse stratégique. Cette méthode d'analyse offre une étude comparée des forces et des faiblesses, des opportunités et des menaces pour un projet ou une activité déterminée.

Et telles études comparatives ont pour objectif principal de dégager une stratégie de développement adapté à l'environnement, en plus de relever les failles, les forces, les opportunités et les menaces.

L'intérêt de l'analyse SWOT est qu'elle prend en compte aussi bien les facteurs internes qu'externes de l'environnement, dans le cadre de la détermination des stratégies de développement et d'avancement spécialement adapté aux productions déterminées.

Une fois l'analyse SWOT effectuée, les faiblesses et les forces (éléments internes), ainsi que les opportunités et menaces (éléments externes) seront clairement définies.

Ce qui fait que le système de production dans son ensemble, ainsi que son contexte environnemental international sont bien évalués. Et cela d'établir, in fine, les axes stratégiques et le projet d'avancement propre et adéquat aux données actuelles.

L'analyse SWOT permet de procéder à une analyse de plusieurs facteurs et éléments, avant de faire sortir une évaluation qui se rapproche le plus de l'exactitude. Ces éléments sont principalement : les forces, les faiblesses, les menaces et les opportunités.

-Etude des forces :

Les forces regroupent essentiellement les points positifs au niveau interne, et qui peuvent servir de base à l'avenir et au développement d'une activité.

-Etude des faiblesses :

Contrairement aux forces, les faiblesses sont les points négatifs. Mais notons que même si ce sont des faiblesses, elles font parties des éléments qui fondent la raison d'être de cette activité déterminée.

-Etude des opportunités :

Les opportunités représentent les portes qui sont ouvertes au niveau extérieur, elles regroupent les actions stratégiques qui peuvent être entreprises par lesquelles activité peut sortir vainqueur, compte tenu de ses capacités, c'est-à-dire de ses forces et de ses faiblesses.

-Etude des menaces :

Les menaces sont les aspects négatifs du contexte environnemental dans lequel évolue l'activité, elles sont matérialisées par des obstacles ou limitations extérieures qui peuvent se dresser contre le développement des objectifs stratégiques du système de production étudié. Ce sont ainsi des facteurs qui ne dépendent pas de la volonté des acteurs mais auxquels ils seront obligatoirement confrontés, en tant qu'acteur au niveau international.

2 - Application de la méthode d'analyse au cas choisi

a-Les points forts des organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc

ü L'évènementiel : un outil de communication à l'international des potentiels touristiques marocains

Etymologiquement, le terme communication vient du latin communicare, mettre en commun, de communis, commun.

La communication est définie comme le fait de communiquer, de nouer une relation avec d'autres personnes en lui transmettant des informations. Cette communication est établie via l'utilisation de moyens ou outils de communication.

La question de la communication ne date pas d'hier et le temps de la reconnaissance de sa nécessité est aussi ancien que l'avènement de l'Humanité.La communication a pour vocation essentielle de véhiculer de bonnes images, l'utilisation de mauvais supports risquerait de nuire à cette image. Le choix du support, des messages véhiculés doit ainsi être bien orienté.

Dans tous les domaines d'activités, la communication est actuellement placée au centre des débats, et est devenue inséparable avec l'objectif d'efficacité, elle est actuellement le moyen mis à la disposition des acteurs touristiques afin de nouer des relations, essentiellement commerciales, saines, avec les partenaires externes qui ne sont autres que les touristes.

Et dans cette optique, il est constaté que les évènements culturels de divers genres permettent au Maroc de communiquer ses potentiels touristiques.

Dans le cadre de ce transfert d'information, plusieurs éléments interviennent dans la chaîne de communication :

-l'émetteur (qui est dans notre cas les entreprises agissant dans le domaine médical),

-le récepteur ou destinataire (qui sont globalement le public, et spécifiquement les clients et consommateurs de ces entreprises dans le domaine médical),

-le message à transmettre,

-le code de transmission du message (l'évènementiel dans le cas étudié), le contexte (médical).

Dans le cadre de l'exercice de ses activités par les acteurs du tourisme, la communication a pour vocation essentielle de véhiculer une bonne image, d'accroitre la notoriété, en gros, de se rapprocher plus des touristes, principaux cibles.

Et dans l'exercice de cette communication, l'évènement s'avère bien être un outil incontournable et est un des outils de communication les plus usités par les pays de destinations de nos jours, dans le cadre de la promotion du tourisme.

En effet, la communication évènementielle est très vite apparue comme la meilleure forme de communication qui répond le plus aux objectifs des acteurs agissant dans un but final commercial, et aux exigences des touristes. Son concept est simple, mais ses buts sont profonds : créer de l'évènement autour d'un produit afin de le lancer, et d'attirer les cibles. Sachant que le produit dont il est question est le tourisme, et les cibles sont les touristes.

Se reposant sur des principes de réalisation d'une grande simplicité, la création d'évènements dans un but commercial et marketing, la communication évènementielle s'est très vite différenciée de toutes les autres formes de communication du fait de son dynamisme, de sa brièveté, et de son niveau de perception par le public.

Autant de raisons pour lesquelles la communication évènementielle est le type de communication choisie par les acteurs au Maroc afin d'attirer et de fidéliser les touristes.

Il est toutefois important de préciser que la communication évènementielle se définit comme l'ensemble de techniques qui concourent à la réalisation d'un évènement sortant de l'ordinaire afin d'accroitre la notoriété et de projeter les potentiels touristiques d'un pays au niveau des cibles.

ü L'évènementiel : un incontournable dans le développement touristique au Maroc ?

La communication des potentiels touristiques via des organisations d'évènements est intéressante car telle communication offre divers avantages :

-Elle est facile d'utilisation :

Une fois la créativité présente, organiser des évènements ne présente pas de complications particulières. Ceci car, il existe déjà au Maroc grand nombre de Cabinets spécialisés dans l'organisation d'évènements. Il suffit aux grands organisateurs de confier la tâche à des cabinets spécialisés.

-Elle est facile à diffuser :

Il est plus attractif pour les touristes de voir sur internet ou par voie médiatique des annonces de concerts, d'évènements culturels que de patienter pour regarder des longs documentaires sur les potentiels touristiques d'un pays. Ce qui fait que diffuser les potentiels touristiques via des organisations d'évènements est le chemin le plus court pour attirer les touristes.

-Elle répond aux nouvelles attentes des touristes :

En effet, actuellement, les gens voyagent pour pouvoir contempler la beauté des faunes et des flores, mais aussi et essentiellement pour accroitre leurs connaissances culturelles. Les divers types de voyages culturels sont de nos jours en vogue, ce qui fait que proposer des voyages instructifs répond aux nouvelles attentes des touristes.

b-Les points faibles des organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc

Le Maroc utilise la communication évènementielle pour développer ses potentiels touristiques. Mais force est de préciser que cette utilisation n'est point exempte de points faibles.

En effet, il est constaté que les évènements organisés ne couvrent point toutes les Régions, toutes les villes et toutes les saisons. Ce qui fait que les apports de telle utilisation touristique de l'évènementiel se trouvent géographiquement et temporellement limités.

En d'autres termes, seules quelques villes du Maroc bénéficient effectivement de l'arrivée des touristes. Et parallèlement, les arrivées des touristes ne se font que pendant les saisons de vacances.

Au Maroc, figurent parmi les villes les plus visitées :

-Marrakech

Marrakech est une ville qui est composé de 2 millions d'habitants, c'est une ville qui a su conserver son originalité à travers les époques. Deux sous villes composent la grande ville de Marakech: la nouvelle ville et l'ancienne ville. Ces deux villes sont visitées par les plus grandes personnalités du monde, du fait de cette originalité, du caractère accueillant de ses habitants, mais ces personnalités privilégient plutôt l'ancienne ville. La nouvelle ville est connue pour ses nouveaux bâtiments, ses grands magasins, palmeraies, golfs, parcs, hôtels, discothèques, piscines...Plusieurs évènements sont organisés dans cette nouvelle ville, et les grands DJ du monde y viennent souvent pour animer des fêtes.Quelques adresses à ne pas rater à Marrakech : la place Jamaa El Fna, la koutoubia, la Vallée de l'Ourika, mais également l'Hôtel de La Mamounia.

-Agadir

Agadir est classée comme la deuxième ville touristique du royaume en 2011 après Marrakech. Elle est essentiellement reconnue pour sa large station balnéaire qui s'étale sur une dizaine de km.

-Casablanca

Capitale économique du pays, Casablanca est la troisième ville touristique du Maroc. On y vient surtout pour les affaires. Généralement, les touristes d'affaires n'y viennent pas plus de deux jours, la ville ambitionne de garder ces touristes quelques jours de plus. Récemment, afin de répondre à cette fin, le Conseil régional du tourisme a lancé des plans spécifiques pour mettre en place les infrastructures adéquates.

-Meknès

Cette ville est connu pour son passé prestigieux, ses pierres de renommée, ses monuments historiques splendides. Deux adresses à ne pas rater lors du passage dans la ville : les ruines romaines de Volubilis et le moussem du cheval de Tissa

Et il est constaté que les évènements se déroulement généralement dans l'une de ces quatre ville, les autres se trouvent de ce fait délaissées, et ne peuvent profiter pleinement des bienfaits du développement touristique dans le pays.

Alors que pour un développement équitable entre les villes, les évènements doivent être répartis, pour que les potentiels touristiques de chaque ville soient tous développés. De même, des évènements doivent aussi être organisés même en dehors des saisons de vacances, vu qu'il y a toujours des touristes (touristes d'affaires par exemple) en dehors de ces saisons de vacances.

c-Les menaces que rencontrent les organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc

La menace principale et alarmante n'est autre que la concurrence internationale.

A côté du Maroc, plusieurs destinations touristiques sont aussi émergentes, le schéma suivant le démontre4(*) :

En effet, même s'il est mondialement reconnu que le Maroc est l'un des pays qui pratique le plus la communication évènementielle dans le domaine du Tourisme, grand nombre de pays le font aussi actuellement. Et la présence de ces autres pays de destinations qui s'appuient sur des organisations évènementielles n'est pas à négliger.

Ceci car, si autrefois, organiser des évènements pour attirer les touristes est déjà largement original donc attractif, de nos jours, il ne suffit plus d'organiser des évènements, encore faut-il que ces évènements soient plus intéressants que ce qu'ont organisé les autres destinations touristiques, afin de pouvoir attirer réellement les cibles.

D'où la nécessité d'innover, de toujours proposer des évènements qui ne sont réalisables qu'en terre marocaine, afin de relever l'originalité du pays, tout en se conformant aux attentes des touristes toujours en évolution.

A côté de cette concurrence internationale, le diagramme suivant résume en quelques points les menaces et les faiblesses des potentiels touristiques marocains, des faiblesses qui peuvent constituer des blocages au bon déroulement des évènements organisés dans le pays, et qui peuvent faire reculer les touristes, même en présence d'évènements culturels intéressants5(*) :

d-Les opportunités que rencontrent les organisations évènementielles sur le tourisme au Maroc

Le Maroc a toutes les opportunités de voir ses organisations évènementielles développer le secteur touristique car ces organisations d'évènements sont appuyées par de forts potentiels touristiques dans le pays.

Aussi, une fois attirés par les évènements culturels, les touristes venus dans le pays ne seront pas déçus en voyant les richesses faunistiques et floristiques que regorgent le pays. Ces richesses sont ainsi un plus, un appui pour les organisations évènementielles à but touristique au Maroc.

Ce fort potentiel touristique est décrit de la façon suivante par le Document Perspective Maroc 20306(*) :

« Le Maroc a une très grande originalité qui en fait l'une des régions les plus intéressantes sur le plan biologique et biogéographique. Plusieurs facteurs se sont conjugués pour offrir cette diversité floristique, faunistique et paysagère.

Les milieux naturels sont fortement soumis à la pression anthropique. La très forte occupation de l'espace et l'exploitation soutenue des ressources cantonne les milieux naturels réellement intacts sur des superficies excessivement réduites.

L'espace naturel, très étendu en montagne, dans les steppes présahariennes et au Sahara est toujours un espace plus ou moins utilisé par les populations rurales et de plus en plus par les touristes.

Il est donc très difficile d'envisager la création de réserves naturelles en dehors de toute présence humaine. Le statut doit autoriser certaines activités d'exploitation de la ressource, dans le cadre d'un contrôle strict, selon un plan de gestion et d'aménagement sur le long terme. »

Le tableau suivant résume les forces, faiblesses, opportunités et menaces du développement de la communication évènementielle à but touristique en Maroc :

UTILISATION DE LA COMMUNICATION EVENEMENTIELLE A BUT TOURISTIQUE AU MAROC

FORCES

communication évènementielle facile d'utilisation

facile à diffuser auprès du grand public

répond aux nouvelles attentes des touristes : voyages culturels

FAIBLESSES

Ne couvre pas toutes les villes et toutes les saisons

MENACES

Concurrence, montée en puissance de nouvelles destinations touristiques

OPPORTUNITES

évènements appuiés par des potentiels touristiques, richesses naturelles

B - La nécessité d'un « Management de l'évènementiel » dans l'utilisation des évènements culturels au service du développement touristique

1 - L'innovation: « Management du succès des organisations évènementielles »

Devant la présence de plusieurs pays utilisant l'évènementiel comme stratégie d'attraction et de fidélisation des touristes, l'innovation est un procédé incontournable, afin de se démarquer des autres.

Différente de la découverte7(*), de la créativité8(*), de l'invention9(*), l'innovation est définie comme : « l'introduction, dans le processus de production et/ou de vente d'un produit, d'un équipement ou d'un procédé nouveau. »10(*).

David Teece donne une définition plus précise du terme innovation en précisant que : « L'innovation consiste en la commercialisation réussie d'une nouveauté ».

Aussi, l'innovation est le fait de mettre à l'épreuve une nouvelle stratégie ou un nouveau produit, dans le but d'affirmer sa présence sur le marché concurrentiel et de mieux maîtriser les besoins évolutifs de ce marché.

Actuellement, l'innovation dans les évènements proposés est en général un nouveau moyen de fidélisation des touristes et d'attraction d'une nouvelle clientèle. Ceci car, c'est par la mise en oeuvre de pratiques innovants que l'on peut efficacement se démarquer des autres, sur le marché de la concurrence, et acquérir ainsi un avantage compétitif.

Les innovations dans les évènements proposés peuvent aussi être un signe que le Maroc a pris en compte les besoins évolutifs de ses fidèles touristes. Dans l'histoire de l'innovation, il existe trois grandes catégories d'innovation :

ü Les innovations de produit qui consiste à proposer de nouveaux produits, c'est-à-dire de nouveaux évènements qui n'ont jamais encore existé auparavant, et qui ne sont pas encore pratiqués par d'autres pays de destination touristique

ü Les innovations de procédé ou « process innovation »qui consiste à présenter un produit déjà existant mais sous des procédés d'utilisation plus améliorés. Par exemple, c'est le fait de présenter le Marrakech du rire, un évènement très intéressant et qui attire de nombreux touristes, sous des conditions encore plus intéressantes.

ü Les innovations de commercialisation qui consiste à présenter un produit déjà existant sous de nouvelles publicités commerciales plus attractives et plus stratégiques. Par exemple, diffuser autrement les publicités des évènements culturels : contacts directs avec les anciens touristes participants, ...

Et force est de préciser que le lancement d'évènements innovants visent toujours des buts bien précis et les acteurs sont souvent inspirés par une volonté d'amélioration, notamment : un accroissement de la rentabilité d'une activité (l'activité touristique dans notre cas), une augmentation de la fidélisation des cibles (part de marché, une conquête et les touristes dans notre cas) ...

Aussi, les innovations sont des points importants dans le développement de l'activité touristique au Maroc, afin que le pays puisse exploiter à fond sa capacité à organiser des évènements, et afin qu'il puisse à cet effet se démarquer des autres destinations touristiques concurrentes.

2 - La nécessaire adaptation des conditions et infrastructures d'accueil des touristes visés

En effet, dans les activités de tourisme, l'organisation d'évènements n'est point une fin en soi. Les évènements culturels sont organisés afin d'attirer les touristes, et surtout de les fidéliser.

Et l'enjeu se trouve au niveau de cette fidélisation. Cette fidélisation ne sera effective que si les conditions et les infrastructures d'accueil soient aussi attirantes que les évènements organisés, ces deux volets vont de paire. En d'autres termes, aucun touriste ne voudrait ré assister à un évènement qui se déroule dans un pays qui ne dispose point de bonnes conditions d'accueil.

ü La possession d'établissements d'hébergements adaptés

En effet, l'industrie hôtelière est le premier promoteur des activités touristiques. C'est ainsi que les hôtels doivent être adaptés, et cette adaptation se situe à un triple niveau :

-Adaptation au niveau de l'effectif de touristes reçus

Le pays doit disposer d'établissements d'hébergements conformes au nombre et aux différents types de touristes attendus du fait du lancement d'un évènement bien déterminé.

Notons qu'il existe deux types de clients pour les établissements d'hébergement : les touristes d'affaires et les autres types de touristes.En effet, à côté des clientèles d'affaires existent les clients qui séjournent dans les hôtels pour des motifs principaux de tourisme. L'idée de tourisme est essentiellement rattachée à la découverte de la beauté de la mer et de la Montagne, et des paysages, de la sensation de paix qu'elles peuvent offrir à l'Homme.

Les hôtels et les infrastructures disponibles dans le pays ne doit négliger toutes ces catégories de clientèle.

-Adaptation au niveau des normes dans le secteur hôtelier

Le résultat de l'enquête ci-dessous montre que la localisation, comme le prix et la catégorie de l'hôtel sont les trois premiers critères de sélection des hôtels par tous les clients, qu'ils soient en voyage touristique ou en voyage d'affaires11(*).

Aussi, ces critères doivent tous être pris en compte par les établissements d'hébergement, afin qu'ils soient « dans les normes ».

-Adaptation au niveau de la mentalité actuelle : le développement durable

Notre ère actuelle est dominée par le concept de développement durable, toutes les actions humaines sont entreprises en référence à ce concept qui tient à coeur de plus en plus grand nombre de personnes à travers le monde : la politique de la durabilité, le développement durable.

En seulement quelques années, le concept de développement durable est devenu au centre des actualités et des débats internationaux, et qui fait actuellement couler beaucoup d'encre.

C'est un concept qui est connu de tous, et qui répond à des enjeux à la fois sociaux, économiques et environnementaux.

Les enjeux sociaux étant l'éducation de tous les citoyens à la préservation des richesses environnementales en adoptant des comportements d'utilisation rationnelle des ressources. Les enjeux économiques reviennent à rentabiliser les prélèvements faits sur l'environnement, afin que ces prélèvements aient des contre parties économiques adéquates. L'enjeu environnemental, qui est certes la base de tous les autres enjeux, est d'assurer une utilisation rationnelle des ressources naturelles, pour assurer la pérennité de celles-ci pour les générations futures

Aussi, de nos jours, on rencontre souvent des hôtels qui prennent des engagements de développement durable, l'hôtel est réinventé, mais d'une façon plus durable. L'industrie hôtelière de nos jours, qui se veut être présent sur le marché concurrentiel mondial, et qui veut conquérir et fidéliser les touristes clients, insère le concept de développement durable dans ses modalités de fonctionnement.

Ces engagements sont pris dans tous les domaines d'intervention de l'hôtel : la proposition de produits écolabellisés, la formation des personnels pour une gestion durable des ressources et moyens de l'hôtel, un système de recyclage des déchets, la participation à des actions environnementales, l'utilisation rationnelle des sources d'eau et d'énergie, l'effort d'utilisation d'énergies renouvelables, l'éducation des touristes sur des gestes écologiques, l'effort dans l'obtention de certification ISO 14001.

Autant d'efforts entrepris par les hôtels de nos jours afin de se conformer aux nouvelles exigences de la donne internationale

CONCLUSION

A l'analyse de la situation actuelle au Maroc, trois constats peuvent être énoncés :

-Le secteur touristique se présente au Maroc comme un secteur d'avenir, pleine de dynamisme, surtout en termes de développement économique.

-L'activité touristique devient comme une nécessité pour une grande part de la population mondiale. En effet, l'organisation mondiale du tourisme a avancé qu'en 2010, le nombre de touristes était de 1 milliard, un chiffre qui passera à 1,5 milliard en 2020.

-La communication évènementielle est une stratégie efficace de développement de l'industrie du tourisme au Maroc.

Aussi, pour conclure, on peut affirmer que, du fait de ses multiples avantages, la communication évènementielle est actuellement devenuel'incontournable dans le développement du tourisme.

Le tourisme qui est en quête d'efficacité, et de renommée, devant le net accroissement du niveau de la concurrence, qui s'inscrit désormais à une échelle mondiale au lendemain de la globalisation.

Toutefois, cet outil doit nécessairement être exploité d'une façon stratégique, afin de contribuer réellement au développement du tourisme dans le pays marocain. En effet, les organisations d'évènements doivent être accompagnées d'infrastructures d'accueil des touristes adaptées, dans le cas contraire, les organisations d'évènements ne peuvent point mener à la conquête et à la fidélisation des touristes.

BIBLIOGRAPHIE

Hillali, Mimoun (2004), « Risque politique et tourisme au Maghreb », Téoros, vol. 23, no 1, p.38.

Jean Stafford, « Le tourisme au Maroc : entre le temps et les événements », Téoros, 24-1 | 2005, 53-54.

Bédard & R. Miller « La Gestion des Organisations » Les Editions de la Chenelière inc 1995

Fernez-Walch , S. et Romon , F., Management de l'innovation

Le Plaisir des idées, 2004, Luc de Brabandère - Anne Mikolajczak, Dunod, 2eme édition

PRAX, BUISSON, SILBERZHAN, Objectif innovation. Paris Dunod 2005

Tourisme durable : utopie ou réalité ? : Comment identifier les voyageurs et voyagistes éco-responsables ? (2008)

Auteur: Jean-Pierre Lamic

Maison d'édition : L'Harmattan

Virginie Duvat , « Mondialisation touristique et environnement dans les petites îles tropicales », Les Cahiers d'Outre-Mer, 236 | Octobre-Décembre 2006, [En ligne], mis en ligne le 01 octobre 2009. URL : http://com.revues.org/index616.html.

Amina Béji-Bécheur, & Bensebaa, F. (2009). LES STRATÉGIES DE POSITIONNEMENT RESPONSABLE : Le cas des tours opérateurs. Décisions Marketing, (54), 39-49,81. Retrieved from http://search.proquest.com/docview/220522522?accountid=35036

Bellini, B., 2003, Un nouvel enjeu stratégique pour l'entreprise : la prise en compte de la protection de l'environnement dans son management, Actes de la journée « Développement Durable et entreprises » de l'AIMS, Angers.

Gabriel P. et P. Gabriel, 2004, Diffusion du développement durable dans le monde des affaires, Revue française de gestion, 30, 152, pp. 199-213.

Spence, M. et G. Hénault, 2004, A propos du risque éthique en marketing international : l'entreprise vecteur et victime, Management International, 8, 4, pp 1-10.

Thietart, R.A. et Coll., 1999, Méthodes de recherche en management,. Edition Dunod, 535 p.

Wacheux, F., 1996, Méthodes qualitatives et recherches en gestion, Editions Economica, 290 p.

Les hébergements touristiques en 2012 : la fréquentation se maintient grâce à la clientèle étrangère, Francastel, Séverine ; Legait, Sylvia, Institut national de la statistique et des études économiques

ABRAM, Simone, WALDREN, Jacqueline, MacLEOD, Donald V.L. (eds.), 1997, Tourists and Tourism. Identifying People and Places, New York, Oxford, Berg.

COHEN, Eric, 1988, "Authenticity and commoditization in tourism", Annals of Tourism Research

Mathias Lucien Rapeaud, La communication évènementielle : de la stratégie à la pratique, février 2013

Arnault du Moulin de Labarthète, La communication événementielle : Réussir conférences, colloques, conventions, Éditions Démos, 2005

Philippe Claveau, Managment de projets évènementiels : mode d'emploi pour les associations et les entreprises, Éditions PUG, avril 2005

Marie Hélène Westphalen- Le communicatorDunod, 4ème édition 2003

Arnaud du Moulin de Labarthète, La communication événementielle, Édition DEMOS, octobre 2010

David Réguer, Comment optimiser sa communication digitale, Édition DUNOD, 2010

Fadhila BRAHIMI, Organiser et personnaliser un événement avec originalité, 2010

HERNANDEZ, Florent, « Médias sociaux et événementiel : Mélange explosif », 2012

DU MOULIN DE LABARTHETE, Arnaud, La communication évènementielle Réussir conférences, colloques, conventions, Les éditions Demos, Paris, 2005

DUCREY, Vincent, « Mes trucs pour réussir un évènement 2011 », 2011

SIRVIN, Yoann, « Quelles sont les opportunités qui s'offrent au secteur de l'évènementiel face à l'avènement de l'internet marketing ? »2008

DEMONT, Liliane et al., Communication des entreprises : stratégies et pratiques, Paris : Nathan, 1996

BEAU, Dominique et DAUDEL, Sylvain, Stratégie d'entreprise et communication, Paris : Dunod, 1992

BERTRAND,Yves et Bernard VALLÉE, Communication et environnements organisationnels, Sainte-Foy, Québec : Télé-université, 1995

CERKEVIC, Chantal, Démarche qualité et communication, 2e éd., Paris : AFNOR, 1995

CHARVIN, Francois et Jean-Pierre MARHUENDA, Communication et entreprises, Paris : Eyrolles, 1991

CHEVALIER, Claude et Lilia SELHI, Communiquer pour mieux interagir en affaires, Montréal : Gaétan Morin, 2004

DAGENAIS, Bernard, Le plan de communication : l'art de séduire ou de convaincre les autres, Sainte-Foy, QC : Presses de l'Université Laval, 1998

DEMONT, Liliane et al., Communication des entreprises : stratégies et pratiques, Paris : Nathan, 1996

PARSON, Marc K., L'Art de la communication efficace, Montréal: Éditions internationales Alain Stanké, 2000

SCHNEIDER, Christian, Communication : nouvelle fonction stratégique de l'entreprise, 2e ed. refondue et mise a jour, Paris : Delmas, 1993

TELLIER, Y., Communiquer dans l'entreprise pour être plus productif, Montréal: Institut National de Productivité, 1985

J.-M. Décaudin, La Communication marketing, concepts, techniques, stratégies, Économica, Paris, 1999

J.-N. Kapferer, « La stratégie de communication : concepts et problèmes », ibid., 1991

L. Sfez, Critique de la communication, coll. Points, Seuil, Paris, 1992

P. Weil, Communication oblige : communication institutionnelle et de management, Éditions d'organisation, Paris, 1991

Y. Winkin, La Nouvelle communication, coll. Points, Seuil, Paris, 1984

* 1 Source : http://tpe.tourisme.culture.free.fr/Partie1.html

* 2 Interview disponible sur le site : http://www.hr-infos.fr

* 3 Source : http://www.hrimag.com/Le-marketing-une-necessite-pour

* 4 Source : Stratégie touristique Marocaine (accessible sur le site : memoireonline.com)

* 5 Source : Stratégie touristique Marocaine (accessible sur le site : memoireonline.com)

* 6 GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE LA BIODIVERSITÉ AU MAROC, Rapport préparé par Mr Abdellah LAOUINA Professeur à l'Université Mohamed V pour le compte du Haut Commissariat au Plan Mars 2006. Accessible en ligne : http://194.204.215.40/maroc2030/LinkClick.aspx?fileticket=ceJpMzajnV4%3D&tabid=76&mid=406

(Disponible, consulté le 20.08.2013)

* 7 La découverte est un processus cognitif par lequel une personne prend conscience d'un fait naturel d'un fait jusqu'alors inconnu. ..c'est une source possible d'émergence de projets d'innovation (Fernez-Wlachet Romon, 2008)

* 8 La créativité est un processus qui permet de proposer et de développer de nouvelles idées potentiellement utiles pour l'organisation (Leonard et Swap, 1999)

* 9 Raisonnement mental scientifique qui permet de créer, à partir de l'agencement d'éléments d'information préexistants, une théorie, une technique, ou un objet nouveau.

* 10 Dictionnaire La Rousse.

* 11 Marché Etude, Ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos clients (sans jamais avoir osé leur demander). Résultats de l'enquête disponible sur le site : http://www.hr-infos.fr/actualite/marche/etude/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-vos-clients-sans-jamais-avoir-oser.html (disponible, consulté le 30.07.2013)