WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des facteurs entravant la bonne fréquentation des structures sanitaires en milieu rural. Cas du CMA de Kongso Bafoussam III

( Télécharger le fichier original )
par Clotide MAGNE
Ecole des infirmiers diplômés d'état. de Bafoussam - Diplôme d'infirmier d'état 2012
  

précédent sommaire suivant

Chapitre II : METHODOLOGIE

I- CHOIX ET DESCRIPTION DU LIEU DE L'ETUDE

I-1 RAISONS DU CHOIX DU LIEU DE L'ETUDE

Le CMA de Kongso-Bamougoum a été retenu pour mener notre étude pour des raisons suivantes :

- le CMA de Kongso est l'un des centres choisis pour nos stages communautaires.

- il est un centre rural, dans le District de santé où est implantée notre institution de formation et a une accessibilité géographique aisée.

I-2 DESCRIPTION DU LIEU DE L'ETUDE

Chef lieu de l'arrondissement de Bafoussam III, Bamougoum couvre une superficie de 93,2 kilomètres carrés. Il a l'un des peuplements les plus denses de l'Ouest et même du Cameroun. Sa population est estimée à 80 000 habitants, dont 50 000 résidents . Géométriquement, Bamougoum a la forme d'une ellipse oblique légèrement aplatie à sa partie équatoriale. Son relief est constitué d'une chaîne de montagnes faisant limite au sud avec le village Bandjoun, et sur toute la limite ouest avec les villages Baméka et Bansoa.

Les plateaux typiques de la région se trouvent au centre et au nord du royaume (comme en témoignent les infrastructures de l'aéroport national de Bamougoum-Bassé). Au centre et près de la ville de Bafoussam, se dresse majestueusement le point le plus haut de Bamougoum : le Mont Doumdi, qui culmine à 1460 mètres d'altitude. Comme toute la région des hauts plateaux de l'Ouest, Bamougoum connait un climat camérounien d'altitude, dominé par deux saisons dont une sèche et une autre de pluies, aux données très aléatoires.

Huit villages sont limitrophes de Bamougoum : c'est pourquoi les dignitaires parlent de " tous les huit côtés de Bamougoum " lorsqu'ils évoquent le royaume dans son ensemble. Ces huit villages appartiennent à cinq Départements: Bapi et Badeng (Mifi) au nord, Bafounda (Bamboutos) au nord-ouest, Bansoa (Menoua) à l'ouest, Baméka (Hauts-plateaux) au sud-ouest, Bandjoun (Koung-khi) au sud, Baleng et Bafoussarn (Mifi) à l'est.

L'agriculture constitue la principale activité des ruraux, maïs, arachide, haricot, plantain, légumes et tubercules subviennent largement aux besoins alimentaires de la communauté. D'ailleurs, Bamougoum passe pour être un grenier pour la ville de Bafoussam, pour les grandes métropoles que sont Yaoundé et Douala, et même pour des pays voisins (notamment le Gabon et la Guinée Equatoriale).

- sur le plan socioculturel, Bamougoum est l'un des villages de l'Ouest parlant la langue « Nguemba » et érigé en une chefferie de premier degré.

- sur le plan sanitaire, ce village est divisé en quatre aires de santé : l'aire de santé de Wong I, de Djunang , Kouogouo et de Kongso. L'aire de santé de Kongso couvre 16 quartiers avec une population estimée à 10909 habitants. Le CMA de Kongso est situé au quartier « Kongso I».

Tableau statistique de l'aire de sante de Kongso selon le formulaire de recueille des données pour le RMAI.

quartiers

Population du quartier

Distance entre la résidence du patient le plus éloigné du quartier et la FS (km)

Temps moyen estime en heure de marche à pied

1

Djutcha

2537

6

3

2

Doumdi

628

6

3

3

Latsit I

2199

2

1

4

Latsit II

1004

2

1

5

Langhouo

895

7

4

6

Mbi I

1402

2

3

7

Latsit III

395

1

1

8

Mbi II

312

3

2

9

Fankouo I

639

2

1

10

Fankouo II

644

2

1

11

Kongso I

1562

1

1

12

Kongso II

1500

3

2

13

Kouabang I

284

1

1

14

Kouabang II

227

2

1

15

Kouabang III

273

2

1

16

Dedheuh

590

3

1

total

16

10909

 
 

précédent sommaire suivant