WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation et caractérisation du statut martial chez les femmes en àóge de procréer non enceintes et les femmes au cours de la grossesse en Côte d'Ivoire: étude multicentrique dans la ville d'Abidjan

( Télécharger le fichier original )
par Mathieu Nahounou BLEYERE
Université Nangui Abrogoua ( ex université d'Abobo- Adjamé ) - Doctorat unique d'Université 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Le fer est un oligo-élément présent dans l'organisme avec une quantité comprise entre 4 et 5 g sous forme de composés héminiques ou non héminiques. Dans le sang, il est l'un des constituants de l'hémoglobine et de la myoglobine qui interviennent dans le transport des gaz. Le fer joue également un rôle central dans toute une série de réactions enzymatiques d'oxydoréductions impliquées dans le métabolisme et la production d'énergie (Dallman, 1986). Il est indispensable à la respiration cellulaire. Ce micronutriment contribue ainsi aux performances physiques, cognitives et à la résistance aux infections (Dallman, 1987 ; Cook, 1990).

Selon des institutions internationales telles que l'Organisation Mondiale de la Santé et le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF/UNU/WHO, 2005), 4 à 5 milliards de personnes sont touchées par la carence en fer à travers le monde. Ce déficit en fer est dû essentiellement au déséquilibre entre les apports et les besoins en fer de l'organisme. De ce fait, le fer est apparu, parmi tous les micronutriments, comme un de ceux dont la couverture des besoins pose dans l'espèce humaine le plus de problèmes pratiques à résoudre. Le taux de prévalence de la carence martiale est estimé entre 60 et 80 % dans les pays en développement et entre 15 et 20 % dans les pays industrialisés (UNICEF/WHO/UNI/MI, 1999 ; Berger et al., 2005). Le déficit en fer est, à 80 %, la principale cause des anémies qui constituent un véritable problème de santé publique dans le monde en général et en particulier dans les pays en développement (Dillon, 2000). Ainsi en Afrique, d'après le rapport des institutions internationales (UNICEF / UNU / WHO, 2001), l'anémie touche 58 millions de femmes en âge de procréer avec 11 millions de femmes enceintes.

En effet, les besoins en fer au cours de la grossesse sont très élevés compte tenu des modifications physiologiques. Ce sont :

- l'augmentation du volume plasmatique ;

- l'expansion de la masse érythrocytaire ;

- la formation du placenta ;

- la croissance du foetus (Huddle et al., 1999 ; Beaton, 2000 ; Makoutode et al., 2004).

Pour le bon déroulement de la grossesse, environ 1290 mg de fer sont requis pour l'organisme de la mère (Beard, 1994 ; Bernard et al., 1996 ; Bothwell, 2000).

Le déficit martial au cours de la grossesse provoque un retard de développement intra-utérin du foetus, des accouchements prématurés, des insuffisances pondérales à la naissance, des souffrances foetales et des décès maternels durant la grossesse, pendant ou après l'accouchement (Allen, 2000 ; Stoltzfus, 2001 ; Fall et al., 2003 ; Scholl, 2005).

Chez les femmes en âge de procréer non enceintes, les demandes sont également augmentées au regard :

- de la perte mensuelle de sang qui correspond à un besoin de 1,5 mg de fer par jour au cours de cette période de menstruation ;

- des pathologies gynécologiques et digestives qui entraînent des saignements chroniques aux causes variables  (Carpenter et Mahoney, 1992 ; Bernard et al., 1996).

Dans les pays en développement, plusieurs déterminants tels que l'alimentation, les parasitoses, les syndromes infectieux et inflammatoires, les hémoglobinopathies et les grossesses multiples seraient en faveur de l'augmentation des taux de prévalence de la carence martiale et des anémies (Dillon, 2000).

Malgré l'existence de la supplémentation en fer, de la prophylaxie antipaludique et des déparasitants, la carence martiale et les anémies persistent au sein des populations des pays en développement (Djanhan et al., 1992 ; Beaton, 2000 ; Bothwell, 2000 ; Fall, 2003 ; Aguayo et al., 2004 ; Ramakrishnan et al., 2004 ; Berger et al., 2005 ; Scholl, 2005).

En Côte d'Ivoire, très peu d'études scientifiques ont été consacrées au statut en fer des femmes en âge de procréer, au cours des 3 trimestres de grossesse à l'aide des indicateurs biologiques permettant un dépistage précoce de la carence martiale et des anémies par déficit en fer (Ramon et al., 1999 ; Carré et al., 2003 ; Sakandé et al., 2004 ; Bléyéré et al., 2007).

C'est pourquoi, l'objectif général du présent travail vise à mesurer et à décrire la prévalence des carences martiales et des anémies au sein de 2 populations de femmes non enceintes mais en âge de procréer et enceintes dans, 3 communes de la ville d'Abidjan.

Les objectifs spécifiques étant :

1- évaluer les éventuelles modifications du statut en fer survenues tout au long de la grossesse ;

2- comparer ces modifications du statut en fer entre les différents états physiologiques de la grossesse ;

3- comparer la prévalence des anémies par carence martiale entre les 2 groupes de femmes sélectionnées ;

4- déterminer les différents facteurs anthropométriques liés à la carence martiale et aux anémies par déficit en fer.

Pour y parvenir, nous avons procédé par la détermination des données anthropométriques, des paramètres globulaires, des indices érythrocytaires et des paramètres sériques liés au statut en fer.

1. Globules rouges

1-1. Définition et structure du globule rouge

La figure 1 présente le globule rouge formé, qui au cours de l'érythropoïèse, est une cellule anucléée d'environ 7,5 um de diamètre et 3 um d'épaisseur. Sa structure est adaptée à sa fonction essentielle, le transport du dioxyde de carbone hors de l'organisme et la délivrance de l'oxygène aux tissus (Bernard et al, 1996),.

Le globule rouge comporte plusieurs constituants à savoir :

- une membrane comportant une double couche de phospholipides, stabilisée par du cholestérol, dans laquelle s'intercalent des protéines ;

- un cytoplasme composé d'eau, d'ions (ions potassium essentiellement), du glucose, des enzymes (pyruvate kinase, glucose 6 phosphate déshydrogénase : G6PD) et surtout de l'hémoglobine (Figure 2). Chaque globule rouge contient 300 millions de molécules d'hémoglobine soit le tiers du poids des globules rouges. Dans l'organisme, les globules rouges subsistent dans la circulation environ 120 jours et ils se protègent contre 2 principaux dangers : l'oxydation de ses constituants (fer et globine) et l'hyperhydratation (Wajcman et al, 1992 ; Bernard et al, 1996; Silbernage et Despopoulos, 2001).

Erythroblastes polychromatophiles

Erythroblastes basophiles

Proérythroblastes

Précurseurs

Cellule souche

Erythroblastique

Hématies

Réticulocytes

Erythroblastes acidophiles

CFU-E

BFU-E

Compartiment

des précurseurs

médullaires

Sang

24 heures

Moelle

Erythropoïétine

Figure 1 : Différentes étapes de l'érythropoïèse

Figure 2 : Globules rouges de l'organisme humain (Vander et al., 2001)

sommaire suivant






La Quadrature du Net

Ligue des droits de l'homme