WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de gestion d'une aire protégée face aux pressions permanentes de la population riveraine. Cas du domaine de chasse et réserve de Bombo Lumene en RDC


par Don King Don King LUBUTA MPIA
Intitut supérieur des techniques appliquées Kinshasa - Ingénieur technicien en météorologie 2012
  

précédent sommaire suivant

1.5. Chasse

La chasse est l'ensemble de toutes les manoeuvres employées pour capturer ou abattre le gibier, pour le rechercher ou le poursuivre, en vue de sa capture ou de son abattage, pour notamment, d'en prélever les oeufs, les nids, les couvées, les jeunes5(*).

1.6. Aire Protégée

Sur le plan international, la définition d'aire protégée a été précisée au début des années 1990. On la retrouve dans la Convention sur la diversité biologique en 1992, où elle désigne : « toute zone géographiquement délimitée qui est désignée ou réglementée et gérée ; en vue d'atteindre des objectifs spécifiques de conservation ».

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN, 1994) définit une aire protégée comme étant « une portion de terre et/ou de mer vouée spécialement à la protection et au maintien de la diversité biologique, ainsi que des ressources naturelles et culturelles associées et gérées par des moyens efficaces, juridiques ou autres ».

Il y a lieu de noter que, parmi les Aires Protégées, nous avons les Parcs Nationaux, les Domaines et Réserves de Chasse, les Jardins Zoologiques et Botaniques, les Réserves Naturelles...

1.7. Pressions démographiques

La pression démographique est une collection d'actions, d'activités entre autres l'agriculture, le braconnage, la carbonisation, l'agropastoral... qu'entreprennent la population autochtone (riveraine)  sur une aire protégée ou aire géographique.

Il ya lieu de noter que les pressions démographiques sont des agents causaux de la dégradation de l'environnement naturel ainsi que du système climatique.

1.8. Populations riveraines

La population riveraine est conçue comme l'ensemble de la population villageoise qui occupe une bonne partie de l'aire protégée et laquelle développe et exerce ses activités aussi bien dans le domaine que dans la réserve naturelle pour des besoins alimentaires.

La population riveraine est un réseau des unités ménagères ou villageoises évoluant et contournant aussi bien la réserve que le domaine tout en exerçant certaines activités dans le site notamment l'agropastoral, la carbonisation, le braconnage, le pastoral...

1.9. Domaine de Chasse et Réserve Naturelle

D'après la loi n°82/002 du 28 mai 1982 portant régle-mentation de la chasse, un domaine et réserve de chasse est un sanctuaire naturel voué à la conservation de la diversité biologique et à la chasse réglementée de la faune par l'administrateur national de la chasse.

Le domaine de chasse et réserve naturelle est une étendue limitée d'un territoire, abritant une biocénose importante gérée comme telle dans le respect des principes écologiques et fondamentaux de vie de la diversité biologique. Ainsi donc, cette aire protégée comprend deux parties :

-Le Domaine de chasse : c'est une franche de l'aire protégée dominée par une savane arborescente ou herbeuse vouée à la conservation et la chasse réglementée des gibiers6(*) .

-La Réserve Naturelle: est une partie de l'aire protégée recouverte par une forêt primaire ainsi que par une forêt secondaire à strate arborescente, consacrée à la niche écologique de la faune, c'est à dire  de l'alimentation, la reproduction et la dormance, l'hibernation des espèces florales.

Une Reserve Naturelle peut aussi s définir comme étant une aire qui a pour objectif de maintenir des conditions naturelles nécessaires pour protéger les espèces ou communautés biologiques d'importance nationale7(*).

* 5 Loi n° 82-002 du 28 Mai 1982 portant règlementation de la chasse en RDC.

* 6Recueil des Textes juridiques en matière environnementale en RDC p. 5.

* 7 Revue Canopée n° 20

précédent sommaire suivant