WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Suivi faunistique et floristique dans le parc national Tsimanampetsotse

( Télécharger le fichier original )
par RAZAFINDRALEDY Joselin
TOLIARA - Rapport de stage 2016
  

précédent sommaire

III.4.2. Reptiles et Amphibiens

Tableau 4: Liste des espèces des reptiles et des amphibiens inventoriées dans la forêt Analasoa

date

Espèce recensée

Nombre

13 octobre 2016

1

Trachylepiselegans

++

2

Trachyloptychus madagascariensis

++++

3

Chalarondon madagascariensis

+++++

4

Pyxis arachnoîdes

++

5

Astrochelys radiata

++

6

Phelsuma mutubites

++++

7

Phelsuma breviceps

+

8

Hemidactylus penatus

++

9

Pygomeles braconnieri

++

14 octobre 2016

10

Madasincus igneocaudatus

+++

11

Furcifer verrucusus

++

12

Trachylepsisaureopuctata

++

15 octobre 2016

13

Paroedure maingoka

++

14

Madatyphlopes aenarius

+

16 octobre 2016

15

Minophis mahafaliensis

+++

16

Grandidieri nalineata

++

17 octobre 2016

17

Hemidactylus morcaterius

+

18

Scephiophryne brevis

+

19

Paroedura bastardi

+

20

Paroedura androyensis

+

18 octobre 2016

21

Dromicodryas bernieri

+

22

Oplurus quadrimaculatus

+

23

Zonosaurus laticaudatus

+

Quarante-six individus ont été inventoriés durant notre suivi et vingt-trois richesses spécifiques. Les Chalarondon madagascariensis ou « dangalia » sont des individus plus abondants dans cette zone. Et les espèces citées suivantes sont rares :Hemidactylus morcaterius, Scephiophryne brevis, Paroedura bastardi, Paroedura androyensis, Oplurus quadrimaculatus, Zonosaurus laticaudatus, Dromicodryas bernieri.

III.4.3. Micromammifères

On a installé 80 pièges Sherman et 20 pièges national et 33 sceaux pour capturer des micromammifères (Microgale et Rongeur) à Analasoa. Mais, aucune espèce des micromammifères n'a été capturée car ces animaux sont encore en période d'hibernation durant notre suivi. Remarque : certains pièges, comme le piège national n°80, ont capturé autres animaux tels que Galidictus grandidieri (mammifères) et de coua sp (oiseaux).

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

En guise de conclusion, la formation Field School nous a permis de savoir différentes méthodes d'inventaire que ce soit flore ou faune et de connaitre la valeur esthétique du Parc (la grotte, le lac salé qui est unique à Madagascar, le flamant rose, le baobab qui est plus âgé). Au niveau social, cette formation nous a permis aussi d'avoir une bonne relation et des échanges des connaissances avec des chercheurs, des gestionnaires du Parc et des étudiants.

Selon les résultats obtenus à partir des méthodes d'observation directe et de QCP (Quadrat Centré en un Point), des différentes adaptations des plantes et trois types de formations végétales ont été trouvées sur le milieu. Ces formations varient en fonction du type du sol. Ensuite, trois strates différentes ont été vues d'après l'utilisation de la méthode detranscet.

D'après les résultats obtenus, des différentes méthodes de captures : quarante-cinq (45) individus des reptiles et un (01) individu des amphibiens, soixante-dix (66) individus des oiseaux et aucun individu des micromammifères ont été inventoriés durant notre inventaire faunistiques.

Le Sud de Madagascar présente une écorégion spécifique des forêts épineuses et sèches. De ce fait, l'application de la suivie faunistiques est une grande opportunité pour la communauté locale et riverains pour satisfaire leur besoin en plantes forestières. La faune constitue une source de revenus pour les propriétaires.

Cependant, les espèces cibles des faunes du parc sont menacées qui méritent quelques recommandations suivantes:

-afin de parvenir à la stabilisation de mode vie des animaux, il est nécessaire de procéder à la sensibilisation des différents responsables de Fokontany et de Commune sur l'importance des Ressources Naturelles, en particulier celles des forêts, même sèches et épineuses.

- pour une gestion durable, il est nécessaire de repérer les acteurs responsables de la dégradation de la forêt.

- la sensibilisation doit être faite sur l'importance des écosystèmes endommagés.

-on doit améliorer la formation « Field-School » en suivant les mesures ci-après, à savoir :

- augmenter le nombre du jour de formation pour obtenir des résultats maximum.

- ajouter aussi les modules de formation, par exemple il faut travailler aussi dans les domaines aquatiques car il y a des faunes et des plantes qui vivent dans l'eau.

- à la fin de la formation, il faut distribuer des attestations de formations pour tous les participants.

- varier le lieu de la formation Field -school.

- la période de suivi devra correspondre au moment favorable des activités des animaux, par exemple il ne faut pas faire de suivi durant la période d'hibernation des animaux.

- indemniser les étudiants participants.

précédent sommaire











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !