WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude du recyclage d'eau résiduaire dans la flottation des minerais cuprocobaltiferes sulfurisé de Luiswishi au NCK.

( Télécharger le fichier original )
par Alidor SHIKIKA
Université de Lubumbashi - bachelier en science de là€™ingénieur/étudiant master2genie chimique 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

PREMIERE PARTIE : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

C'est à partir de 1997 que l'exploitation du gisement de Luiswishi a été reprise par l'Association Momentanée de Luiswishi (AML) avec une approche doublement novatrice.

4

CHAPITRE 1 : APERCU SUR LE NOUVEAU CONCENTRATEUR DE

KIPUSHI

Ce chapitre est consacré à l'historique sur l'exploitation du gisement de Luiswishi et un aperçu sur sa géologie, la localisation du Nouveau Concentrateur de Kipushi (NCK) ainsi que la description de son procédé de flottation.

1.1. Historique sur l'exploitation du gisement de Luiswishi

Le gisement de Luiswishi se situe au Nord-ouest de la ville de Lubumbashi, sur la route nationale n°1 et aux environs du village Kawama (Katwika, 2012). Ce gisement renferme des minerais cuprocobaltifères (Figure 1).

Figure 1- Exploitation du gisement de Luiswishi

Les travaux de prospection du gisement de Luiswishi (figure 1) avaient été lancés en 1907 avant d'être poursuivis par intermittence jusqu'en 1948 et entre 1980 et 1983. Sa première exploitation minière remonte à 1922 et était limitée à l'extraction des minerais riche en cuivre avant sa poursuite jusqu'en 1930. Par la suite, l'exploitation du gisement se faisait alternativement de 1936 à 1939, de 1941 à 1944 et enfin, de 1945 à 1956. De 1956 à 1962, le gisement n'avait connu que des travaux de reprise des stocks des minerais entreposés à cause des difficultés rencontrées pendant leur traitement et le problème de coût.

5

En effet, elle était la matérialisation d'un premier partenariat entre l'Etat et le secteur privé, représentés respectivement par la Gécamines et l'Entreprise Générale Malta Forrest pour l'exploitation d'une mine congolaise d'une part et d'autre part, l'objectif était la production de cobalt (Munyololo, 2008).

1.2. Aperçu sur la géologie du gisement de Luiswishi

Les réserves du gisement de Luiswishi ont été estimées en 2007 entre 7,5 et 8 millions de tonnes des minerais titrant en moyenne environ 2,8% Cu et 1,0% Co (Munyololo, 2008). Le contexte géologique général situe ce gisement cuprocobaltifère dans la province métallogénique du CopperBelt située à la frontière congolo-zambienne où se situe l'alignement des différents gisements sur une longueur d'environ 700 Km.

Le gisement de Luiswishi s'étend en longueur sur environ 1300 mètres, en largeur sur plus ou moins 400 mètres, en profondeur sur environ 100 mètres et est entouré de brèches. (Katwika, 2012). Sa minéralisation primaire est constituée essentiellement de la chalcopyrite (CuFeS2) et de carrollite (CuCo2S4) disséminées. A ces deux minéraux sont associés d'autres sulfures notamment la pyrite et la bornite. Quant à la minéralisation secondaire formant la zone altérée du gisement, elle est constituée principalement de la malachite, de la pseudomalachite et de l'hétérogénite. Dans cette zone du gisement, la gangue des minerais est essentiellement siliceuse.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Le don sans la technique n'est qu'une maladie"