WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etablissement d'une base de données socioéconomique territorialisée et d'un tableau de bord de suivi des programmes et projets publics de l'état.


par Baem Brice BAGOA
Ecole Nationale de la Statistique et de là¢â‚¬â„¢Analyse Economique - Ingénieur Statisticien 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3 Les méthodes d'analyse

Il existe plusieurs méthodes de conception. Les plus importantes sont les méthodes systémiques à travers Merise et les méthodes objet à travers UML.

2.3.1 La methode MERISE et le modèle Entité-Association

Merise est le résultat des travaux menés par Hubert TARDIEU dans les années 1970 et s'insère dans le sillage du modèle relationnel. La méthode propose un cadre d'analyse qui distingue nettement trois approches : communications, traitements et données. Pour chacune de ces approches, Merise propose quatre niveaux d'abstraction : les niveaux conceptuel, organisationnel, logique et physique. Ce découpage donne ainsi naissance aux douze modèles qui constituent Merise.

Brice Baem BAGOA, Elève Ingénieur des Travaux Statistiques Page 20

2.3. Les méthodes d'analyse

Tableau 2.1 -- Les modèles de la méthode Merise

Niveau

Communications

Traitements

Données

Conceptuel

MCC

MCT

MCD

Organisationnel

MOC

MOT

MOD

Logique

MLC

MLT

MLD

Physique

MPC

MPT

MPD

Source: Nos recherches

L'approche communications sert à décrire les échanges de flux et d'informations au sein de l'organisation. Les modèles de traitement comme leur nom l'indique ont pour objectif de décrire les tâches effectuer à la réception ou pour l'émission d'un flux d'informations. Enfin, l'approche données se charge de la modélisation de ces informations en vue de leur stockage sur un support informatique. Nous nous intéresserons donc ici à cette dernière approche.

Les niveaux d'abstraction représentent chacune une étape dans la conception d'un système d'information. Le niveau conceptuel est l'étape où sont définies les fonctions réalisées au sein de l'organisme. A ce niveau, la représentation schématique adoptée par Merise est le modèle Entité-Association. Ce modèle permet de représenter le domaine d'application sous la forme d'un schéma conceptuel composé de classes d'entités possédant des propriétés propres à chacune d'elles. Ces entités sont reliées entre elles par des associations servant à définir les différentes relations et interactions entre elles.

Le niveau organisationnel quant à lui définit l'organisation de ces fonctions et leur répartition entre les acteurs. Le modèle logique représente la structure des données sans faire référence au langage ou au SGBD à utiliser. Enfin le niveau physique consiste juste à une implémentation du SI sur un support informatique. La conception d'un SI se fait donc par succession de ces étapes. On parle de cycle d'abstraction. Les résultats de chaque étape doivent être clairement définis et la transition d'une étape à la suivante est conditionnée par la validation des résultats de l'étape précédente via un contrôle formel de cohérence.

Méthode essentiellement française, Merise est utilisée dans l'implémentation de nombreux systèmes d'informations. On lui reproche néanmoins la lourdeur de sa mise en oeuvre ainsi que son incapacité à modéliser des structures utilisant des objets. Ces critiques sont progressivement prises en compte par les améliorations apportées par la version Merise/2.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy