WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation des communautés végétales du Miombo en lien avec les paramètres physiques du sol


par Pacifique WIMANA KIZILA
Université de Lubumbashi - Diplôme d'Etudes Approfondies (DEA) 2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Novembre 2012

UNIVERSITE DE LUBUMBASHI

FACULTE DES SCIENCES AGRONOMIQUES Diplôme d'Etude Approfondie en Gestion des Ressources Naturelles et de Biodiversité de la forêt claire Option : Faune et Flore

Caractérisation des communautés végétales du

Miombo en lien aux paramètres physiques du

sol.

Réserve de Mikembo, Lubumbashi (RD. Congo)

Par WIMANA KIZILA Pacifique

Mémoire présenté et défendu pour l'obtention du diplôme d'étude approfondie en gestion des ressources naturelles et de biodiversité de la forêt claire.

Promoteur: Professeur Grégory MAHY (ULg GxABT) Encadreur: Professeur François MUNYEMBA (UNILU)

I

REMERCIEMENTS

Mes plus vifs remerciements s'adressent au Professeur Grégory Mahy, directeur de mon D.E.A, pour des nombreuses remarques éclairées et suggestions enrichissantes proposées au cours de l'année et son aide précieuse pour la réalisation du document final.

Je remercie très sincèrement monsieur Michel Anastasiou, connu sous le nom du chef Mikembo, pour son implication personnelle dans la réussite de ce projet. Twatotela sana. Ce projet a été financé entièrement par BAK Asbl dont nous remercions les responsables: Docteur Michel Hasson et Vanessa anastasiou pour un soutien indéfectible ainsi que la sensibilité avec laquelle vous réagissiez pour trouver des solutions aux problèmes liés au bon déroulement de notre formation.

Que tous les professeurs et chercheurs des Universités Belges et Congolaises se sentent aussi remerciés. Les Professeurs : Pierre Meerts (ULB), Jan Bogaert (ULg GxABT), Philippe Lejeune (ULg GxABT), Mylor Ngoy (UNILU), Michel Ngongo (UNILU), Gilles Colinet (ULg GxABT), Guy Josens (ULB), Nathalie Verbruggen (ULB), Michel Mpundu (UNILU), François Munyemba (UNILU), Michel Louette & Rudy Jocqué (Tervuren), François Chipeng (UNILU), Adrian Craig (Rhodes University), Arnaud monty (ULg GxABT), Jérôme Degreef & André De Kesel (Laboratoire de Meise), Nicolas vereecken (ULB).

Au Docteur Michel Pierre Faucon qui gouverna mes premiers pas dans le domaine de l'écologie. Pour son optimisme et ses encouragements. Aksanti sana.

Aux professeurs émérites Jean Lejoly et François Malaisse, pour avoir transmis des connaissances ethnobotaniques inégalées.

Grande est ma reconnaissance au personnel du sanctuaire Mikembo : papa Kyakaba F., papa Kasongo J., papa Auguy.

J'ai apprécié la collaboration de Muyle M., Séleck M., Lebrun J., Hick A. dans le traitement des données et la rédaction du document final. Aksanti sana.

Que mes collègues de promotion se sentent remercier. Une mention particulière au chef de promotion CABALA S., pour son souci de maintenir la cohésion du groupe.

Toute ma reconnaissance à Mauwa Chancelle ma fiancée, pour ton soutien spirituel et moral. Pour toute ma famille représentée ici par mes parents: Kizila F. et Masupa A.

A ma soeur Wabiwa Kizila Judith, dont le dessein n'a pas voulu que nous participions tous à cette oeuvre, il nous l'a ravi trop tôt.

Pour tous ceux qui n'ont pas vu leur noms ici, rassurez-vous que vous êtes dans mon coeur.

II

RESUME

Dans le Miombo, les études sur les différents modèles d'associations des espèces végétales ainsi que les facteurs qui influencent leurs répartitions sont moins connues. Alors que, les études sur la restauration de ces écosystèmes exigent la compréhension de leurs fonctionnements. Ce présent travail se propose d'établir des corrélations entre trois facteurs édaphiques (Profondeur de la charge-profondeur sol-couleur) et différentes communautés végétales issues d'un inventaire. Huit communautés ont été déterminées par ordination NMDS. Parmi les paramètres considérés, les profondeurs du sol sont significativement différentes par rapport aux différentes communautés. Les analyses sur la dynamique de régénération ont montrées que dans la plus part des cas, les mêmes espèces ont été retrouvées dans différentes strates ainsi que dans la régénération. Les espèces indicatrices ont été établies pour tous les paramètres édaphiques. Ensuite, parmi les 5 espèces emblématiques du Miombo choisies, Julbernardia globiflora et J. paniculata ont un bon profil de régénération en condition naturelle, alors que Marquesia macroura, Brachystegia boehmii et Uapaca nitida accusent des faiblesses de régénération.

Mots clés: Communauté végétale, Espèce indicatrice, Miombo, Régénération, Restauration.

sommaire suivant






La Quadrature du Net