WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Croissance démographique et demande de logements en milieu urbain: cas de la ville de Cotonou


par Blandine DANSOU
Université d'Abomey Calvi au Bénin - DESS Population et dynamiques urbaines 2005
  

précédent sommaire suivant

Chapitre III: Les déterminants de la demande de logement

Dans ce chapitre, il sera fait dans un premier temps une présentation de la population étudiée à travers la description de la variable expliquée et des variables explicatives. Ensuite pour ressortir le profil du demandeur, on fera une analyse descriptive multivariée, celle des correspondances multiples compte tenu de la nature qualitative des variables ; et à l'aide d'une régression logistique binaire, on ressortira les variables les plus déterminantes de la demande de logement. Enfin une analyse sera faite sur les aspirations des locataires quant aux changements de leur condition de vie, et une présentation des limites du travail et approches de solution.

Section I: Présentation des variables

La population d'étude est l'ensemble des ménages de Cotonou issu du troisième recensement général de la population et de l'habitat réalisée au Bénin en 2002 (RGPH-3). Cotonou compte au total 154.346 ménages ordinaires. Sur cet ensemble il a été effectué un échantillonnage aléatoire avec un taux de 10% compte tenu des difficultés informatiques liées à la manipulation de la taille de la population mère; ce qui ramène la taille de l'échantillon à 15.453 ménages.

Pour apprécier la validité de l'échantillon, il a été fait des comparaisons sur les principales variables à utiliser. De cette comparaison, il n'existe aucune différence significative entre les fréquences observées sur la population mère et l'échantillon.

§1: La mesure de la demande de logement

Cette étude vise à expliquer la demande de logements à travers le statut d'occupation du chef de ménage. Outre les locataires qui sont en majorité confrontés aux problèmes de logement, il existe à Cotonou les propriétaires avec titre foncier ou sans titre foncier, les logés gratuits aussi bien par l'Etat que par le privé qui seront regroupés sous la modalité « logé gratuit » et ceux qui vivent dans des propriétés familiales. Tous les autres ménages qui ne répondent à aucune de ces appellations ou qui sont Non Déclarés (ND) sont regroupés dans la modalité "autre titre d'occupation".

§2: Les variables explicatives de la demande de logement

Les différents résultats des tableaux de fréquences qui font l'objet des commentaires ci-dessous figurent en annexe.

1. Les variables relatives aux caractéristiques d'habitation

Les variables caractéristiques de l'habitation sont constituées:

ü du type de construction;

ü du nombre total de pièces occupées;

Sur les 15453 ménages de l'échantillon, 78, 69% sont dans des maisons compartimentées. 50,65% sont des maisons à deux pièces.

2. Les variables relatives aux caractéristiques socio-démographiques et économiques du chef de ménage

Au nombre de ces variables, on a: le sexe du chef ménage, l'âge du chef ménage, la taille du ménage, l'état matrimonial du chef ménage, la profession du chef ménage, le statut d'occupation du chef ménage, son statut dans l'occupation, sa branche d'activité, le nombre d'actifs dans le ménage; le nombre d'actifs occupés dans le ménage.

Les chefs ménages de cet échantillon sont en majorité des hommes (74,81%) et sont âgés de moins de 30 ans dans 30% des cas. 60% sont monogames et 31, 47% des ménages sont constitués de 1 à 2 personnes. 32% des chefs de ménage se retrouvent dans le corps des ouvriers et manoeuvres non agricole et conducteurs. Dans le secteur informel, 61,90% des chefs de ménages sont présents; 51% sont des indépendants et 30% sont dans le commerce et la restauration. Chaque ménage a un seul actif occupé dans 36% des cas.

3. La variable d'identification socio-culturelle

Il a été retenu ici comme variable d'identification socio-culturelle le niveau d'instruction du chef ménage.

L'échantillon est constitué de 38,7% de chefs de ménage ayant un niveau secondaire. Ensuite viennent ceux qui ont un niveau primaire, 26,5%. Les `'sans instruction'' représentent 22,4% et seulement 12,4% des chefs ménages ont un niveau supérieur.

précédent sommaire suivant