WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de l'intervention des ONGs sur la protection du parc national des Virunga

( Télécharger le fichier original )
par Alain BAHATI BAHIRWA
ISIG - Licence 2005
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

INSTITUT SUPERIEUR D'INFORMATIQUE ET DE GESTION

I.S.I.G.

B.P. 841 GOMA

IMPACT DE L'INTERVENTION DES ONGs SUR LA PROTECTION DU PARC NATIONAL DES VIRUNGA

(PNVi)

Par Alain BAHATI BAHIRWA

Directeur : Professeur GAKURU SEMACHUMU

Codirecteur : Ct SENZIRA NAHAYO

Mémoire présenté et défendu en vue de l'obtention du Diplôme de licence en Gestion de Développement.

Niveau : A0

Année académique 2005-2006

DEDICACE

A mes chers parents BAHATI BILU BAKUMU et MARIE KATEMBO.

REMERCIEMENTS

Nous tenons à remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à l'élaboration de cette oeuvre. Puissent- ils trouver en celle - ci l'expression de notre profonde reconnaissance et de nos sincères remerciements et que Dieu le tout puissant daigne les bénir tous dans leurs projets.

Nous pensons également :

A notre directeur et co-directeur de travail, le prof Dr Ir JB GAKURU SEMACUMU et le CT PAUL SENZIRA NAHAYO, pour les sacrifices consentis malgré les multiples tâches, qui ont rendu possible la réalisation de cette oeuvre.

A nos soeurs et frères : BAHATI HABYARIMANA, SHEREHE WA BAHATI, SIFA BAHATI, MUPENZI WA BAHATI, REHEMA WA BAHATI, BAHATI JAMAA, BAHATI AMINI, BAHATI HERI pour la fraternité, la collaboration et l'unité qui demeure à jamais parmi nous ;

A nos Oncles, tantes, cousins, cousines, beaux - frères, belles - soeurs, neveux et nièces, grand-peres : Henri CHIRUZA, Vital KATEMBO, bozy KATEMBO, Gaston KAGENYI, NABULIMA Emille, M'KABWENDE, pour tous vos soutiens tant moraux que matériels.

A nos amis, amies et connaissances : Marion INGAVO, Karley, SHAMAVU MAP, BOUTROS, BAGALWA, KWITONDA et les autres qui ne sont pas cités nommément

A la future mère de nos enfants ;

A tous les collègues et compagnons de lutte depuis le 1ère graduat jusqu'aujourd'hui.

Nous pensons aussi à toutes les personnes qui ont placé tout au long de notre formation un patrimoine si riche et si varié d'amour de sacrifice, de sympathie et d'argent nous leur disons grand merci et que Dieu les bénisse.

RESUME DU TRAVAIL

La situation de crise aggravée par les deux guerres dites de « libération » et de « rectification », que vient de traverser la RDC, a eu des effets dévastateurs sur tous les plans de la vie socio-économique dans la population et sur les aires protégées notamment le PNVi. Cette dernière s'est retrouvée dans un état de misère généralisé avec des difficultés de subvenir aux besoins de première nécessité. Faute de cet état, la population a recouru à leur voisin qui est le PNVi afin de subvenir à ses besoins. Pour permettre, aux décideurs du secteur de la conservation, en général, et les ONGs, en particulier, de diminuer l'influence humaine sur le PNVi, une étude vient d'être faite sur « l'IMPACT DE L'INTERVENTION DES ONGs SUR LA PROTECTION DU PARC NATIONAL VIRUNGA ( PNVi ) ».

L'objectif de cette étude est de collecter les informations sur les actions des ONGs dans la protection du PNVi et de confronter les données recueillies à notre hypothèse pour en tirer des conclusions pouvant guider les projets ultérieurs de ces organisations.

Pour y parvenir, une enquête a été menée sur un échantillon de 470 personnes tant morale que physique dont 434 personnes parmi la population locale ont été choisies  et ont été stratifiées en secteurs : 154 personnes pour le secteur NORD, 206 personnes pour le secteur SUD, 74 personnes pour secteur CENTRE, 28 personnes ont été choisies parmi les gardes du parc et 8 ONGs (personnes morales). les 154 personnes échantillonnées dans le secteur NORD ont affirmés que les avantages qu'ils obtiennent des ONGs sont satisfaisants, 206 personnes pour le secteur SUD les considère aussi comme étant satisfaisant, 74 personnes pour secteur CENTRE les considère comme étant assez satisfaisants. Les résultts suivants ont été obtenus après l'enquête :

· les ONGs octroient des équipements aux gardes du PNVi.

· Les ONGs internationales sont celles qui interviennent pour la plupart.

· Les menaces les plus graves ont une faible incidence sur la biodiversité du PNVi.

SIGLES ET ABREVIATIONS

CEFRECOF : Centre de Formation de Recherche en Conservation Forestière

DFGF-I: Dian Fossey Gorilla Fund-International.

FAO : Food Agriculture Organisation.

sommaire suivant