WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact de la libéralisation financière sur l'intermédiation bancaire

( Télécharger le fichier original )
par Amal Ben Hassena
Université de Sfax : Ecole Supérieure de Commerce de Sfax - Diplôme de maîtrise en Hautes Etudes commerciales 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4- Les différents types d'intermédiaires financiers

4-1) Les établissements de crédit habilité à traiter toutes les opérations de banque 

Au premier rang des intermédiaires financier, les établissements de crédit collectent l'essentiel de leurs ressources sous forme de dépôts et emploient les fonds ainsi recueillis à l'achat de titres et l'octroi de crédit. Ces établissements qui forment l'essentiel du système bancaire « sont des personnes morales qui effectuent à titre de profession habituelle des opérations de banque »6(*).

· Les banques (les banques commerciales)

Leurs ressources résultent de l'émission de monnaie, de comptes sur livret, de plans d'épargne et d'émissions de titres négociables. Leurs emplois sont essentiellement formés par des crédits de trésoreries et d'investissement accordés aux entreprises, par des crédits à la consommation et au logement bénéficiant aux ménages et par des achats de titres négociables.

· Les banques mutualistes et coopératives 

Les banques mutualistes et coopératives sont constituées en quatre réseaux : le Crédit Agricole Mutuel, le Crédit mutuel, les Banques populaires, le Crédit Coopératif. Elles sont affiliées à des organismes centraux : Confédération nationale du Crédit Mutuel, Caisse Nationale du Crédit Agricole, Chambre syndical des banques, Caisse centrale de Crédit Coopératif).

· Les Caisses d'épargne et de prévoyance

Elles ont comme instance de direction le Central national des caisses d'épargne et comme exécutif la Fédération nationale des Caisses d'épargne. Elles remplissent des missions d'intérêt général (exemple : protection de l'épargne populaire, financement du logement social, développement régional). Elles émettent des titres indirects analogues à ceux des banques et des actifs spécifiques, comme le livret A.

· Les caisses de crédit municipal 

Les caisses de crédit municipal sont des établissements publics communaux de crédit et d'aide sociale. Elles ont le monopole de l'octroi des prêts sur gages. Leurs ressources proviennent de bons de caisse, de dépôts et de dotations publiques. Elles peuvent accorder qu'exceptionnellement des prêts aux personnes morales.

* 6Article : «  L'intermédiation dans le système financier français ». La loi bancaire de 1984

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net