WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Usages et publics des discothèques : la spécificité du réseau parisien

( Télécharger le fichier original )
par Alexis Plékan
Université du Havre - DUT Métiers du livre 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy
INTRODUCTION 

A l'heure où fleurissent un peu partout en France et à Paris des projets de médiathèques publiques, nul n'aurait l'idée d'ouvrir un tel équipement sans y inclure une discothèque tant il est vrai que la musique semble aujourd'hui occuper une place naturelle dans les collections des bibliothèques.

Cela ne fut pourtant pas toujours le cas et si la médiathèque est aujourd'hui reconnue comme un lieu ressource pour la musique, c'est en grande partie grâce à l'action pionnière des bibliothèques de la Ville de Paris et plus particulièrement la Médiathèque musicale de Paris, établissement phare dont les cadres ne cessent depuis 20 ans d'alimenter la réflexion autour de la problématique de la musique en bibliothèque et ce, à l'échelon national. Lieu unique d'expérimentations, la MMP a révolutionné les pratiques dans le domaine de l'intégration des publics et des médias, allant plus loin que quiconque dans l'application du concept de médiathèque musicale : toute la musique sur tous les supports. Aussi cet établissement emblématique est-il le promontoire idéal pour saisir l'intégralité du réseau des bibliothèques de la Ville de Paris dans lequel il s'inscrit, un réseau lui aussi unique en France qui induit des usages spécifiques de la part de son public. Quels sont ces usages ? En quoi sont-ils particuliers à Paris ? Quelle attitude les discothèques adoptent-elles face à leurs publics ? Autant d'interrogations auxquelles nous nous efforcerons de répondre, d'abord en esquissant une perspective globalisante de la musique en bibliothèque, de la MMP et du réseau parisien ; il s'agit ici de révéler la cohérence invisible du réseau et de montrer comment la musique, au travers de la MMP tisse un lien supplémentaire entre les établissements. Nous examinerons ensuite la question des publics des discothèques et les stratégies mises en oeuvre, notamment par la MMP, pour s'adapter à ses demandes. Enfin, nous nous pencherons sur l'avenir des bibliothèques musicales, en dressant le bilan de la MMP et en abordant les nouveaux enjeux de la musique en bibliothèque.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net