WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Carte des flux énergétiques et des perspectives d'efficacité énergetique dans une fonderie d'aluminium: Cas d'Aluminium/SOCATRAL

( Télécharger le fichier original )
par Jean-aimé NGOLLO MATEKE
Université de Yaoundé I - DEA de physique option énergétique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

RESUME

Ce mémoire présente l'usine ALUCAM/SOCATRAL, analyse et interprète les résultats issus des mesures de la consommation de l'énergie électrique, et calorifique de chaque atelier du processus de production d'aluminium.

Il présente l'évolution électrique par atelier sur une période de 24 mois (Janvier 2007/Décembre 2008), et l'évolution de la consommation de l'énergie calorifique du secteur électrodes pendant la même période. Puis on propose après avoir ciblé les ateliers à fortes pertes d'énergie, quelques solutions pour y répondre.

ABSTRACT

This thesis presents the plant ALUCAM/SOCATRAL. The manufacturing process of aluminum analyzes and interprets the results of the consumption of electric power and heat output of each workshop in the manufacture of aluminum.

It present the evolution of electricity consumption by telier over a period of 24 months (January 2007/ December 2008), and changes in the consumption of heat energy sector electrodes during the same period. And finally, after targeted workshops with high loss of energy can be addressed.

Carte de flux énergétiques et perspectives d'efficacité dans une
fonderie d'aluminium: cas particulier d'alucam/socatral

INTRODUCTION GENERALE

Carte de flux énergétiques et perspectives d'efficacité dans une
fonderie d'aluminium: cas particulier d'alucam/socatral

L'aluminium a connu en un peu plus de cent ans, une croissance prodigieuse, le mettant au premier rang des métaux non ferreux et au deuxième de tous les métaux, derrière le fer. On en a consommé dans le monde, 13 tonnes en 1886 et 50 millions de tonne en 2007 [9]. Soit un taux de croissance de 13,23% qui est considérable. C'est l'élément métallique le plus abondant sur la terre, avec un pourcentage massique entre 8 et 10 %, alors que le fer ne représente que 5 %. [1]

Nous n'avons qu'à regarder autour de nous, pour nous rendre compte des nombreuses applications de l'aluminium. Nous citerons les secteurs de l'automobile, l'aéronautique, le bâtiment, l'électronique, etc... Au Cameroun, l'entreprise productrice de l'aluminium est Alucam. C'est une filiale du géant minier Australien Rio Tinto.

La crise économique et financière récente a affecté l'industrie de l'aluminium. Celle-ci a eu d'autant plus d'impacts sur le Groupe Rio Tinto car celui-ci est écrasé par sa dette due au rachat d'Alcan en 2007.Une analyse statistique publiée dans la revue « Ecomine », en 2008 montre que le cours de l'aluminium a baissé entre 2007 et 2008 entre - 28% et - 43% [2]. Dans ces conditions le Groupe a pris des mesures drastiques, entre-autres mettre en veille le projet d'extension de l'usine d'Edéa, et l'application des solutions internes aux entreprises dont l'une est la réduction des coûts en accroissant la production. C'est dans cette optique que s'inscrit le programme d'efficacité énergétique.

L'aluminerie est largement tributaire des ressources énergétiques (eau, air, électricité et hydrocarbures). L'électricité intervient à diverses phases de la production. Elle représente un peu plus du tiers des coûts d'exploitation, d'une aluminerie (35%) ; c'est pourquoi elles s'établissent là où l'énergie est abondante. L'électrolyse représente plus de 90% de l'électricité consommée. Elle consomme entre 12,8 et 17 kWh/kg d'aluminium.

La flambée du prix de l'énergie, les problèmes environnementaux astreignent les dirigeants à rationaliser la consommation d'énergie en faisant la chasse aux gaspillages dans les différents ateliers. Pour répondre à ces préoccupations, nous avons élaboré notre travail autour de quatre chapitres ; le premier présente l'aluminerie en faisant ressortir le procédé de fabrication. Le deuxième chapitre parle des caractéristiques énergétiques, le troisième et le quatrième ressortent l'évolution de la consommation électrique et calorifique par atelier. Puis nous faisons une analyse de ces différents résultats et émettons des perspectives d'efficacité.

Carte de flux énergétiques et perspectives d'efficacité dans une
fonderie d'aluminium: cas particulier d'alucam/socatral

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net