WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La contribution du mouvement olympique dans la lutte contre la discrimination en sport

( Télécharger le fichier original )
par Alain Clotaire FEZE
Universite de Dschang - DESS en droits de l'Homme 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section II : PROPOSITIONS POUR UNE AMELIORATION DE L'ACTION DU MOUVEMENT OLYMPIQUE DANS LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION

Le Mouvement olympique est une structure qui lutte pour la promotion et la sauvegarde des droits de l'Homme. Les propositions que nous ferons auront un caractère d'abord général (paragraphe I) ensuite spécifique (paragraphe II).

§ I : Propositions pour une protection contre toute forme de discrimination

Nous pensons que, pour mieux lutter contre toute forme de discrimination dans le monde du sport, le Mouvement olympique gagnerait à se doter d'une unité spéciale pour les droits de l'Homme (A). Elle doit ensuite améliorer ou alors donner une autre orientation à certains de ses organes (B).

A- Création d'une unité spéciale pour les droits de l'Homme

De plus en plus, l'on observe des violations des droits de l'Homme que l'on ignore volontairement ou qui passe inaperçue pour des raisons de priorité ou par manque d'accords spécifiques. Nous avons constaté que bien que le CIO dispose de commissions spéciales pour le développement et la protection de l'action des femmes, pour le droit, pour l'environnement, il n'a pas une commission pour les droits de l'Homme. C'est pourquoi nous pensons que le CIO, organe suprême du Mouvement olympique, gagnerait à créer au sein de la Commission droit ou alors comme structure autonome une unité spéciale pour les droits de l'Homme. Cette unité aura pour rôle d'évaluer tous les aspects de violation des droits de l'Homme dans le sport. Elle pourra aussi vérifier le degré d'évolution et d'intégration de la notion de droits de l'Homme au sein du CIO, dans les CNO, les fédérations internationales et dans toutes les autres composantes du Mouvement olympique.

Cette structure pourra être placée sous la direction d'un Rapporteur spécial. Ce dernier, élu ou nommé par le Président du CIO, devra être impartial, juste et objectif dans son appréciation. Pour promouvoir, renforcer son efficacité et maximiser sa reconnaissance, il pourrait se voir conférer un statut supérieur au CIO. Il devrat, pour mieux asseoir sa politique, recevoir mensuellement, trimestriellement ou annuellement un rapport des unités spéciales installées dans les CNO.

A la suite de la création de cette unité spéciale, le Mouvement olympique devra améliorer l'action de certains organes qui la composent.

B- Une amélioration de l'action de certains organes du Mouvement olympique

La discrimination est un phénomène ancien et bien ancrée dans la mentalité des hommes. Dans notre exposé sur les limites de la lutte contre le phénomène de discrimination, nous avons évoqué les limites culturelles et traditionnelles. Fort de tout ceci, nous pensons que le Mouvement olympique doit renforcer le rôle de la solidarité olympique. En effet, parmi les objectifs de la solidarité olympique se trouve celui de la promotion des principes fondamentaux du Mouvement olympique.

La solidarité olympique de concert avec l'Académie International Olympique et les CNO ont mis sur pied une politique réelle d'information des masses. Il faudra alors attaquer le problème à la base en créant depuis les écoles primaires des clubs olympiques. Cette action aura aussi pour but d'amener les citoyens à prendre conscience que la lutte contre la discrimination nécessite la contribution de tout le monde.

L'éducation et l'information sont extrêmement importantes. Plus on persuadera les jeunes en particulier de l'importance de respecter les droits et la dignité des autres, plus nous parviendrons à combattre les préjugés. Ces structures doivent concentrer leurs efforts sur l'éducation tant au niveau national qu'international.

Le CNOSC est déjà bien avancé dans ce sens puisque des clubs olympiques ont été créés dans les lycées et dans les universités. Afin d'éviter que ces clubs ne meurent ou qu'ils ne remplissent pleinement leur rôle, le CNOSC devra faire l'effort d'assister ces derniers. Cette assistance pourra être faite sous forme de supports documentaire, d'affiches, de photos, de séminaires ; elle pourra être aussi financière. De plus, il faudra que le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) sanctionne sévèrement toutes les atteintes aux droits de l'Homme qui lui sont soumises.

Ces améliorations applicables à la protection des droits de l'Homme en général n'empêchent pas que l'on s'intéresse aussi aux améliorations sur un plan spécifique.

précédent sommaire suivant